En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.88 PTS
-0.10 %
5 325.5
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 246.06
-0.15 %
DAX PTS
12 133.40
-0.08 %
Dowjones PTS
25 877.33
+0.77 %
7 451.02
+0.00 %
1.115
-0.10 %

Horizontal Software : amélioration de l'Ebitda au S2

| Boursier | 173 | Aucun vote sur cette news

Le Groupe HSW publie ses résultats annuels 2018...

Horizontal Software : amélioration de l'Ebitda au S2
Credits Reuters

Le Groupe HSW publie ses résultats annuels 2018. Le Conseil d'Administration réuni le 24 avril a arrêté et approuvé les comptes. Les procédures d'audit des comptes sont effectuées et le rapport d'audit relatif à leur certification est en cours d'émission par les commissaires aux comptes.
A la clôture de cet exercice HSW affiche une nette réduction de sa perte en EBITDA, particulièrement visible au second semestre, grâce aux premiers effets du plan d'économies conformément à ce qui avait été annoncé par la Société (pour mémoire 3,5 ME attendus en année pleine sur 2019). A périmètre constant, ces économies s'élèvent à 1,2 ME en 2018. Toutefois, des éléments non récurrents ont grevé les résultats ne permettant pas à la Société de bénéficier pleinement de ces effets cette année.

Résultats 2018 : premiers effets des économies de coûts

Au 31 décembre 2018, le groupe HSW enregistre un chiffre d'affaires annuel de 5.302 KE contre 4.329 KE au 31 décembre 2017, en croissance de + 22% portée par le succès de l'intégration de Formaeva. A périmètre constant, le chiffre d'affaires est stable.
Les achats et charges externes s'élèvent au 31 décembre 2018 à 2.365 KE contre 2.745 KE au 31 décembre 2017, en baisse de 380 KE. En retraitant de l'impact de Formaeva, la baisse serait de 732 KE sur l'ensemble de l'année.
Les charges de personnel progressent, passant de 5.504 KE à 6.016 KE au 31 décembre 2018 sous l'effet de l'intégration de Formaeva (+468 KE) et d'une hausse des cotisations de HSW à la suite de la perte du statut de JEI (+331 KE). Ce poste est toutefois en baisse significative au 2nd semestre compte du nombre de départs sur la deuxième partie d'année. A noter qu'entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2018, les effectifs sont passés respectivement de 104 salariés à 69 salariés.

Au total, à périmètre constant, le Groupe enregistre une baisse de charges de 1,2 ME sur l'ensemble de l'exercice.
L'EBITDA ressort ainsi à (2.159) KE contre (3.465) KE, en amélioration de +1.306 KE.
Les dotations nettes aux amortissements et provisions ont progressé sur l'exercice, passant de 626 KE au 31 décembre 2017 à 2.198 KE au 31 décembre 2018 dont les 2/3 concernent le litige Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).
A noter que ce litige est toujours en cours. A ce jour la Société a réglé la somme de 328 KE (correspondant à l'acompte versé par HUG en 2015 au titre du contrat de prestation de services avec HSW) et qui a été appelé en garantie à première demande en septembre 2018. Ce montant avait été intégralement provisionné au 1er semestre 2018. Lors de son mémoire de réponse au tribunal de Genève, HUG faisait état d'un droit à indemnités d'un montant de 2,8 MCHF qui n'a pas été provisionné à ce stade de la procédure.
Ainsi, le résultat d'exploitation ressort à (4.357) KE contre (4.091) KE au 31 décembre 2017. Hors impact du litige HUG, le résultat d'exploitation serait de (3.415) KE à fin décembre 2018.

Enfin, le Groupe enregistre également une charge exceptionnelle de 1.050 KE au 31 décembre 2018. Elle s'explique par l'arrêt de la commercialisation de la technologie HUDL (à la décision de la Société car cette technologie était difficilement valorisable dans les solutions logicielles vendues) et par des indemnités de licenciements et de ruptures conventionnelles dans le cadre du plan global d'économies.

Au final, le résultat net ressort à (5.515) KE contre (4.605) KE au 31 décembre 2017. Hors éléments non récurrents (provisions diverses HUG et charge exceptionnelle), le résultat net aurait été de (4.573) KE en amélioration par rapport à 2017.

Situation bilancielle

Au 31 décembre 2018, la perte nette impacte les capitaux propres qui ressortent à (4.196) KE. Les autres fonds propres du Groupe, constitués des avances remboursables BPI, s'élèvent à 2.486 KE contre 2.501 KE au 31 décembre 2017. Au cours de cet exercice, le Groupe a notifié à la BPI l'arrêt de la commercialisation de sa technologie HUDL. Cette notification a pour conséquence la mise en place d'abandon de créances sur le prochain exercice pour 1.925 KE (619 KE sur Equitime et 1.306 KE sur HSW dès remboursement du solde d'avance de 560 KE).
La dette financière nette du Groupe ressort à 3.709 KE contre 2.040 KE au 31 décembre 2017. Elle tient compte de l'emprunt obligataire de 2 ME contracté auprès du fonds European Growth Opportunities Securitization Fund (Chaque OCEANE est assortie de BSA). A date, 900 KE ont été libérés, correspondants aux 2ères tranches émises sur l'exercice 2018, et 11 tranches de 100 KE sont encore exerçable sur demande de la Société. A ce jour les conversions ont été suspendues par la société, cependant des négociations sont en cours pour la reprise du contrat.

En parallèle, la Société a demandé le report des échéances au 31 décembre 2019 (au lieu du 31 décembre 2018) sur des avances versées au Groupe par la Holding Incubatrice Internet et Mobile et Holding Incubatrice Internet pour un montant total de 730 KE et sur les avances BPI d'un montant de 451 KE au total (dont 148 KE ont été suspendues sur l'exercice 2018) et dont la reprise des remboursements doit intervenir courant 2020. Une levée de fonds de 462 KE a été réalisée en mars 2019 pour renforcer la trésorerie du Groupe et Horizontal Software estime ainsi disposer des moyens financiers suffisants pour financer son BFR lors des 12 prochains mois.

Début d'exercice favorable

Au 31 mars 2019, le 'backlog' s'élève à 4,9 ME dont 3,4 ME de backlog récurrent restant à facturer sur les 12 prochains mois.

Le début d'exercice est conforme à cette bonne tendance. Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019 ressort à 1.397 KE contre 1.366 KE, en croissance de +2,3%. Le chiffre d'affaires récurrent (SaaS et Client-Serveur) ressort à 828 KE, contre 758 KE au 1er trimestre 2018, soit une croissance de +9,2%.

Les prises de commandes au 31 mars 2019 s'élèvent à 650 KE (+109% par rapport au 31 mars 2018, dont 90 KE de commandes récurrentes). Le Groupe va poursuivre sur 2019 sa stratégie de vente sur les packs (SaaS) à plus forte récurrence de chiffre d'affaires en mettant l'accent en particulier sur le potentiel de vente de ces solutions à sa base de clients installée. Fort de la croissance des prises de commandes et au vu du plan d'économies qui portera son plein effet cette année, le Groupe vise une poursuite de la croissance de son chiffre d'affaires et une amélioration de son EBITDA en 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2019

Timide hausse pour Devoteam (+0,8% à 101,8 euros) au lendemain du relèvement de son objectif annuel de chiffre d'affaires et de l'annonce d'une...

Publié le 22/05/2019

Le CAC40 devrait attendre l'ouverture de Wall Street cet après-midi pour envisager une direction...

Publié le 22/05/2019

Contrat en Suisse pour la société française

Publié le 22/05/2019

Casino et Intermarché sont dans le viseur de Bruxelles...

Publié le 22/05/2019

Début de séance autour de l'équilibre pour Engie qui grignote 0,2% à 12,9 euros...