Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 073.35 PTS
+3.23 %
6 064.00
+4.2 %
SBF 120 PTS
4 700.76
+3.09 %
DAX PTS
13 118.13
+1.59 %
Dow Jones PTS
31 500.68
+2.68 %
12 105.85
+3.49 %
1.056
+0.09 %

Groupe EPC : le résultat opérationnel s'établit à 17,6 ME.

| Boursier | 374 | Aucun vote sur cette news

Le Conseil d'administration d'EPC s'est réuni, le 22 mars 2022, sous la présidence de Monsieur Olivier OBST, pour arrêter les comptes de l'exercice...

Groupe EPC : le résultat opérationnel s'établit à 17,6 ME.
Credits Reuters

Le Conseil d'administration d'EPC s'est réuni, le 22 mars 2022, sous la présidence de Monsieur Olivier OBST, pour arrêter les comptes de l'exercice 2021.
L'année 2021 a été marquée par un net rebond de l'activité et de la rentabilité du groupe. Dans un contexte économique porteur, à l'exception de l'activité additifs diesel qui est en baisse de 18 ME, tous les secteurs ont été en croissance forte dépassant largement les niveaux d'avant la crise du COVID.

Deux facteurs principaux ont nourri cette forte activité. La hausse de la demande et des cours des minerais ont conduit les clients du groupe à fortement augmenter leur production. Le dynamisme économique général et la réalisation de plans d'infrastructures ambitieux ont également conduit à une augmentation de la consommation d'explosifs et à l'accélération des chantiers de démolition.
Le positionnement géographique du groupe tant en Afrique et Moyen Orient qu'en Europe et au Canada ont permis à EPC de tirer parti à plein de cette croissance économique.

A partir du deuxième semestre, ce dynamisme s'est accompagné d'une forte hausse du prix des approvisionnements du groupe qui a renchéri significativement les coûts de production de l'industrie des explosifs. Le groupe est en partie couvert pour ces évolutions avec des formules de révision de prix dans les contrats long terme. Pour les contrats plus courts, des mécanismes ont été mis en place dans les différents pays pour répercuter autant que possible, rapidement, et de manière pérenne, à nos clients les hausses des coûts d'achat enregistrées.

Le développement géographique du groupe s'est poursuivi avec l'ouverture de trois nouvelles géographies :
- Le Chili avec la création d'une société de services à la mine ayant pour but de déployer les solutions logicielles du groupe chez les grands clients miniers du pays.
- Singapour et la Malaisie avec l'implantation en partenariat d'une usine de production de matrice pour servir le marché des carrières et des travaux publics.
- L'acquisition de la société NORMAT Services, acteur de référence dans le forage minage et la distribution d'explosifs au Bénin.
Un effort particulier a également été mis cette année sur le développement des outils d'assistance au tir, la collecte et l'interprétation des données et le calcul de l'empreinte carbone des activités extractives. Cette suite baptisée VERTEX s'appuie sur les solides logiciels experts développés et utilisés en interne par le groupe et a vocation à devenir la référence du marché.

La bonne activité du groupe en 2021 s'est traduite par une hausse du chiffre d'affaires consolidé de 11,5%. Le résultat opérationnel courant progresse de plus de 10 ME pour s'établir à 17,4 ME.
Après prise en compte des autres produits et charges d'exploitation de -0,6 ME (essentiellement les charges liées aux opérations sur le capital d'EPC) et la reprise de la provision pour dépréciation des actifs corporels et incorporels de l'UGT Démolition de 0,8 ME (à raison de l'amélioration des flux de trésorerie prévisionnels), le résultat opérationnel s'établit à 17,6 ME.

Le résultat financier se dégrade de près de 1,9 ME. Le coût de l'endettement reste stable à -2,8 ME, en revanche les Autres produits et Charges Financières se dégradent de 1,7 ME impactés par une provision que le groupe a dû passer pour déprécier les titres et les créances de la société KEMEK US, une société mise en équivalence, suite à la perte du contrat avec le principal client de cette société.
Bien que le résultat se soit amélioré, la charge d'impôt reste stable à -5,4 ME ; l'année 2020 avait été marquée par une forte charge d'impôt différé. Le résultat net s'établit donc à 6,7 ME en hausse de 24,8 ME par rapport à la perte de 2020.

Situation Financière

Le flux de trésorerie lié aux activités opérationnelles s'établit en 2021 à 28 ME contre 40,3 ME en 2020.
L'élimination des amortissements 2021 inclus 9,3 ME au titre d'IFRS 16. La Marge Brute d'Autofinancement se redresse fortement du fait de la hausse du résultat. Elle s'établit à 29,1 ME. Le BFR se dégrade cette année (-4,9 ME). Des stocks de précaution ont été constitués au quatrième trimestre pour faire face aux perturbations rencontrées sur le marché des matières premières.

Le Conseil d'administration proposera à l'assemblée générale des actionnaires de ne pas distribuer de dividendes au titre de l'exercice 2021.

Perspectives 2022

Les tendances de hausse des matières premières et notamment du Nitrate d'Ammonium amorcées fin 2021 se poursuivent en ce début d'année 2022. Le déclenchement de la Guerre en Ukraine a entrainé une forte tension sur le marché du gaz en Europe, propulsant son prix à des niveaux jamais atteints. Ceci s'est répercuté immédiatement sur les prix d'achat du Nitrate d'Ammonium par le groupe.
La hausse rapide des prix du Fuel et d'autres produits comme l'Aluminium est venue augmenter les coûts matière.
Grâce aux mécanismes mis en place en 2021, ces hausses sont transférées rapidement aux clients qui les acceptent car elles concernent tous les acteurs de la filière, permettant de préserver les marges en valeur.
Compte tenu des tensions actuelles, la crainte principale concerne une possible rupture d'approvisionnement sur certaines géographies où le groupe est présent. Des stocks de sécurité ont été constitués pour prévenir ce risque et pouvoir à tout moment satisfaire nos clients. Des discussions sont en cours avec les autorités notamment en France pour augmenter le tonnage maximum des autorisations de stockage.
Malgré ce contexte tendu, aucun signe de ralentissement de la demande n'est perceptible actuellement. Si la disponibilité des matières premières ne connait pas de frein brutal suite aux incertitudes géopolitiques et que l'économie n'entre pas en forte récession, cela permet d'espérer un exercice 2022 confirmant le retour d'une croissance rentable pour le groupe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE

WINCHARTS OFFERT*

Anticipez la tendance avec le logiciel d'analyse graphique Wincharts !

Soit 120€ d'économie / an*
Code Offre : WIN22

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère ouverture de compte Bourse Direct avant le 30 juin 2022 inclus.

Je profite de l'offre

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/06/2022

Plastivaloire pourra acheter 10% du capital à un prix maximum de 20 euros par action....

Publié le 22/06/2022

Plastivaloire est en pertes sur le semestre, mais renforce sa visibilité pour le moyen terme...

Publié le 22/06/2022

Le Groupe Fountaine Pajot, un des leaders mondiaux de la fabrication de bateaux de plaisance, fait un point sur les développements de son plan...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2022

Les marchés actions européens ont rebondi après deux séances consécutives de baisse, soutenus par Wall Street. La perception des investisseurs sur la politique monétaire de la Fed s’est…

Publié le 24/06/2022

14h30 aux Etats-UnisCommandes de biens durables en mai16h00 aux Etats-UnisPromesses de ventes immobilières en maisource : AOF

Publié le 24/06/2022

FedEx bondit de 7,59% à 244,20 dollars, ce qui lui permet de figurer parmi les principales progressions de l’indice S&P 500. Le géant américain de la messagerie bénéficie de la présentation…

Publié le 24/06/2022

Nexity gagne 2,10% à 25,28 euros, surperformant les autres valeurs du secteur immobilier au lendemain de l'annonce de la prise de contrôle du groupe Angelotti, spécialiste de l’aménagement et de…

Publié le 24/06/2022

Compagnie des Alpes campe sur les 14,75 euros ce vendredi, alors que le groupe a conclu, le 23 juin, un nouveau contrat de crédit renouvelable...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne