En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

Global Bioenergies : trésorerie brute de 10,3 ME au 31 décembre 2018

| Boursier | 298 | Aucun vote sur cette news

Perte nette du Groupe de 13,6 MEUR sur l`exercice 2018, dont 2,9 MEUR d`amortissement du démonstrateur Trésorerie brute...

Global Bioenergies : trésorerie brute de 10,3 ME au 31 décembre 2018
Credits Global Bioenergies

Global Bioenergies publie ses comptes annuels 2018 audités, certifiés et arrêtés par le Conseil d'administration tenu hier. Ces résultats annuels font état d'une perte nette de 13,6 ME sur l'exercice 2018, en légère amélioration par rapport à 2017, et d'une trésorerie brute au 31 décembre 2018 de 10,3 ME.
L'EBITDA est également amélioré, passant de -12,7 ME en 2017 à -12,1 ME en 2018.

Les charges d'exploitation sont fortement impactées par les frais d'amortissement et notamment ceux du démonstrateur de Leuna initiés le 1er avril 2017 pour une durée de 4 ans ; 2018 est la première année pleine et les charges d'amortissement du Groupe (3,6 ME) représentent à elles seules 20% du total des charges d'exploitation sans pour autant impacter la trésorerie.

Les produits d'exploitation sont constitués de subventions européennes associées aux projets de diversification des ressources utilisables pour le procédé Isobutène et des revenus issus du partenariat avec le constructeur automobile Audi, suite à l`atteinte de nouveaux jalons techniques.

Samuel Dubruque, Directeur Administratif et Financier de Global Bioenergies, explique : "Pour la première fois dans l'histoire du Groupe, la perte nette est en légère amélioration par rapport à l'exercice précédent. Cette amélioration est amenée à s'accentuer en 2019, et trace le chemin vers la profitabilité à horizon quatre ans. Le plus dur est fait, notamment en termes d'investissements matériels, et le Groupe a maintenant comme principal objectif de réussir à faire émerger la première usine, IBN-One, menée conjointement avec Cristal Union."

Marc Delcourt, Directeur Général de Global Bioenergies, ajoute : "D'importants progrès ont été réalisés sur les performances du procédé Isobutène et sa mise à l'échelle. A ce technology push s'ajoute un très clair market pull : pour des raisons réglementaires, le domaine de la cosmétique fait face à l'abandon progressif des silicones volatiles, dont les dérivés d'isobutène sont les substituants. Plusieurs intentions d'achat ont été reçues de la part de grands acteurs de la cosmétique, représentant jusqu'à 10.000 tonnes de produit par an, avec un prix indicatif de 4 à 10 EUR/kg.
Au-delà du marché dans la cosmétique, le procédé Isobutène a le potentiel de faire bouger les lignes de la transition énergétique et environnementale, maintenant bien installée en tête des préoccupations de nos sociétés. Le mode de consommation occidental ne pourra pas être généralisé à une humanité de 10 milliards d'individus, et chacun sait que des changements radicaux vont avoir lieu. Des lettres d'intention totalisant jusqu'à 55.000 tonnes d'essence et de kérosène renouvelables par an ont déjà été reçues de la part de leaders industriels sur ces marchés de l'énergie, soit plus de 1% des carburants français, et plus que la capacité maximale de la future première usine".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...