En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 428.02 PTS
+0.29 %
5 427.50
+0.29 %
SBF 120 PTS
4 348.81
+0.27 %
DAX PTS
12 394.38
+0.29 %
Dowjones PTS
25 187.70
-0.50 %
7 401.17
+0.00 %
1.140
+0.01 %

Global Bioenergies : la trésorerie permet de financer l'activité jusqu'au premier trimestre 2019

| Boursier | 496 | 5 par 2 internautes

Les disponibilités s'établissaient au 31 décembre 2017 à 13,3 ME

Global Bioenergies : la trésorerie permet de financer l'activité jusqu'au premier trimestre 2019
Credits Global Bioenergies

Global Bioenergies a dégagé l'an dernier une perte nette de 14,25 millions d'euros, en augmentation de 3,6 ME par rapport à 2016. Cette augmentation est due, à hauteur de 2,2 ME dans les charges d'exploitation mais sans impact sur la trésorerie, au début de l'amortissement du démonstrateur de Leuna. La construction de ce démonstrateur, mis en exploitation en 2017, a coûté 11,4 ME qui seront amortis sur 48 mois.

L'augmentation de la perte nette traduit également l'augmentation des effectifs du groupe, avec 69 salariés au 31 décembre 2017 contre 60 un an plus tôt. Les produits d'exploitation continuent, comme les exercices précédents, d'être dominés par l'encaissement des subventions allemandes et européennes associées à l'exploitation du démonstrateur de Leuna, la formulation de carburants hautes performances, et la valorisation de la paille de blé via le procédé Isobutène.

Les disponibilités s'établissaient au 31 décembre 2017 à 13,3 ME. Les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles sont stables (-8,8 ME en 2015, -9,3 ME en 2016 et -9,1 ME en 2017).

Global Bioenergies précise que la trésorerie permet de financer l'activité jusqu'au premier trimestre 2019 et le groupe compte sur l'obtention d'importants financements non dilutifs qui viendraient augmenter encore la visibilité financière.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Excès baissier ?

Publié le 14/08/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2210695/860739.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 14/08/2018

Des sociétés très diverses, qui font la une de l'actualité pour des raisons tout aussi variées...

Publié le 14/08/2018

Le groupe allemand accuse une nouvelle perte trimestrielle...

Publié le 14/08/2018

Legrand fait partie des valeurs du secteur des biens d'équipement qui gardent les faveurs d'UBS au titre de son "histoire de croissance de qualité". Le broker a publié ce matin une note dans…