En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
-
4 892.0
+1.96 %
SBF 120 PTS
3 901.62
-
DAX PTS
10 929.43
+1.38 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.89 %
1.136
-0.04 %

Getlink : forte croissance du résultat net au S1

| Boursier | 223 | Aucun vote sur cette news

Le Chiffre d'affaires de Getlink affiche une nouvelle hausse à 510 millions d'euros (+ 4%)...

Getlink : forte croissance du résultat net au S1
Credits Reuters

Le Chiffre d'affaires de Getlink affiche une nouvelle hausse à 510 millions d'euros (+4%) au premier semestre 2018. L'EBITDA est en progression à 250 millions d'euros (+5%) et le Résultat net en forte hausse à 39 millions d'euros (+15%).
Eurotunnel : Chiffre d'affaires en hausse à 450 millions d'euros (+4%). Progression de l'EBITDA de 4% à 247 millions d'euros
Europorte : Chiffre d'affaires en hausse à 60 millions d'euros (+2%). EBITDA en nette hausse à 4 millions d'euros
Regulatory News:

Jacques Gounon, Président-Directeur général de Getlink, a déclaré : "Au premier semestre 2018, Getlink publie le 9ème premier semestre consécutif de croissance de son chiffre d'affaires et de son EBITDA. Nous confirmons donc avec confiance nos perspectives 2022 ainsi que notre politique de rémunération des actionnaires."

Les résultats du Groupe sur le premier semestre 2018 reflètent les orientations prises dans le cadre du plan stratégique. Ils confirment la robustesse de son modèle économique axé sur une croissance durable de ses différents secteurs d'activité et sur la création de valeur pour ses actionnaires, commente la direction du groupe.

Les résultats de l'activité Navettes, avec un trafic en hausse d'entre 2 et 3% et un chiffre d'affaires en progression de 5%, sont le reflet de la stratégie d'optimisation de la rentabilité à travers une gestion active des tarifs, tant pour les camions que pour les voitures.
Cette stratégie, portée par une politique commerciale attractive assise sur la qualité de service et la digitalisation des processus, vise à permettre une croissance continue du trafic du Tunnel, tout en optimisant ses marges. La politique d'investissement du Groupe sert cette stratégie et, après l'ouverture du nouveau salon Flexiplus sur le terminal de Folkestone au cours du premier semestre, le Groupe poursuit un programme d'investissements ciblés sur le renforcement de sa qualité de service et la modernisation de ses infrastructures et de ses équipements.

Malgré l'impact des grèves SNCF au cours de la période, le trafic passagers de trains à grande vitesse passant par le Tunnel a amplifié sa progression constatée sur 2017, et le lancement en avril 2018 du nouveau service entre Londres et Amsterdam confirme le potentiel de croissance du marché de transport ferroviaire entre le Royaume-Uni et l'Europe continentale au-delà des dessertes et des services historiques.

Confiance affichée

Le Groupe reste très confiant dans la solidité de son activité de Liaison Fixe et son potentiel de croissance. La Liaison Fixe reste, et s'affirmera de plus en plus, comme l'acteur incontournable des échanges commerciaux et de personnes entre le Royaume-Uni et l'Europe continentale.

Le Groupe suit de près le déroulement des négociations relatives à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, qui, avec la publication récente d'un livre blanc par le gouvernement britannique, sont rentrées dans une phase intense avant la date d'effet du 29 mars 2019. Depuis 2016, le Groupe est en contact permanent avec les autorités et les parties prenantes françaises et britanniques pour être informé de l'évolution potentielle du cadre des futurs contrôles transfrontaliers et à la définition des options technologiques visant à les faciliter. En tant qu'entreprise privée, gestionnaire de sa propre infrastructure et fort de 25 ans d'expérience dans la gestion du changement, le Groupe reste confiant dans sa capacité - une fois les dispositifs convenus entre les parties - de livrer les solutions nécessaires permettant de garantir la fluidité du trafic par le Tunnel et à renforcer sa position de lien vital dans le paysage économique européen. Il est rappelé que la gestion des frontières est du ressort conjoint des États dans le cadre du Traité de Cantorbéry.

Europorte poursuit sa stratégie de priorité donnée à la rentabilité des opérations et à la qualité de service. Sa performance au cours du premier semestre réalisée en dépit des grèves SNCF renforce l'objectif du Groupe de créer de la valeur dans le fret ferroviaire en France à travers une croissance maitrisée et une qualité de service de haut niveau.

Le projet ElecLink se déroule normalement, en ligne par rapport au budget et au programme, sauf un léger décalage pour le déploiement dans le tunnel ferroviaire. Les diverses études et expertises indépendantes demandées par la CIG pour délivrer l'autorisation de tirage du câble seront finalisées et remises dans les prochaines semaines. L'objectif de mise en service début 2020 n'est pas remis en cause.

Suite à la finalisation de sa réorganisation juridique interne en avril 2018, le Groupe continue à travailler à l'optimisation de la structure de son financement afin de minimiser, en fonction des conditions de marché, le coût de sa dette, et de soutenir la stratégie de développement de son coeur de métier que sont les infrastructures et les activités de transport. Un refinancement du prêt externe EASL de 190 millions de livres est prévu au cours du deuxième semestre 2018.

Confiant en son avenir, et au vu de ses résultats du premier semestre, le Groupe confirme l'objectif financier publié dans son Document de Référence 2017 d'un EBITDA consolidé de 545 millions d'euros pour 2018 (sur la base d'un taux de change de 1 £ = 1,14 euros et du périmètre à date).

La mise en service d'ElecLink en 2020 permettra une accélération sensible de la profitabilité du Groupe. Au total, dans le contexte actuel le Groupe pense dépasser 735 millions d'euros d'EBITDA à l'horizon de 2022 (à £ 1 = 1,14 euros).

Le Groupe affirme son intention de poursuivre sa politique de croissance régulière du dividende au service de ses actionnaires avec un objectif d'augmentation de 5 centimes d'euros par an.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...

Publié le 12/12/2018

Dominico de Carvalho est nommé représentant permanent de la société Aviva France...

Publié le 12/12/2018

Les économies d'énergies réalisées par Gazonor au travers de ces nouveaux moteurs vont contribuer à l'amélioration de la rentabilité

Publié le 12/12/2018

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Maurel & Prom, réunie sur 2e convocation, s'est tenue le 12 décembre (9h30) au Cercle National des...

Publié le 12/12/2018

  Paris, le 12 décembre 2018 N° 17-18   Compte rendu des Assemblées Générales  du mercredi 12 décembre 2018             Établissements Maurel &…