5 408.28 PTS
+0.40 %
5 404.5
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 306.26
+0.26 %
DAX PTS
13 144.24
+0.16 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Genomic Vision : trésorerie de 2,9 ME au 30 juin

| Boursier | 228 | Aucun vote sur cette news

Genomic Vision dévoile les résultats de son premier semestre 2017...

Genomic Vision : trésorerie de 2,9 ME au 30 juin
Credits Genomic Vision / Agnès Janin

Genomic Vision dévoile les résultats de son premier semestre 2017. Sur la période, la firme enregistre un résultat opérationnel négatif de -5,5 ME contre -4 ME un an plus tôt alors que le résultat net s'établit à -5,4 ME contre -4 ME au 30 juin 2016.

Les ventes de produits et de services progressent de +141% à 657.000 euros, permettant au chiffre d'affaires total de bondir de 89% à 817.000 euros. Il intègre 150.000 euros de produits de R&D qui correspondent à l'étalement sur l'année des paiements de licences par Quest Diagnostics (montant identique à celui du 1er semestre 2016). Après prise en compte des autres revenus à hauteur de 696.000 euros, correspondant aux crédits d'impôt (CIR, CII, CICE) et aux subventions de R&D, les revenus de l'activité du 1er semestre 2017 atteignent 1,5 ME, soit une hausse de +18% sur un an.

Genomic Vision disposait d'une trésorerie de 2,9 ME au 30 juin 2017 contre 6,9 ME au 31 décembre 2016. Ce montant, qui intègre 1,5 ME issus du tirage de trois tranches d'OCABSA au cours de la période, fait ressortir une consommation de trésorerie nette de 5,5 ME sur la période impactée pour partie par les premiers décaissements liés aux coûts non-récurrents de rationalisation. Compte tenu de 8,5 ME de financement additionnel disponible sous forme d'OCABSA, du remboursement attendu de 1,4 ME de crédits d'impôt recherche et innovation au titre de 2016, et des mesures de réduction des coûts de fonctionnement engagées au cours du 2ème trimestre 2017, dont les premiers effets devraient se ressentir au 2nd semestre 2017, Genomic Vision dispose de ressources nécessaires au cours des 12 prochains mois pour poursuivre son développement ciblé sur les marchés de la réplication pour l'industrie pharmaceutique, du contrôle qualité dans l'édition du génome et la vente d'équipements de peignage ou de services pour la recherche académique tout en intensifiant la commercialisation de diagnostics innovants dans l'IVD.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Le titre baisse. Goldman Sachs n'est plus acheteur...

Publié le 12/12/2017

Le groupe conserve une force de frappe conséquente pour des acquisitions...

Publié le 12/12/2017

Le 8ème Investor Summit organisé hier par Cegedim a été l'occasion pour Gilbert Dupont de faire un point sur la société, ses activités et son plan de...

Publié le 12/12/2017

Le projet d’OPA d’Atos sur Gemalto de 4,3 milliards d'euros est accueilli favorablement par le marché, l’acquéreur potentiel gagnant 5,02% à 130,85 euros et la cible 32,78% à 45 euros. Le…

Publié le 12/12/2017

La transaction ne va pas affaiblir le profil du groupe...

CONTENUS SPONSORISÉS