5 370.12 PTS
+0.16 %
5 364.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 285.96
+0.08 %
DAX PTS
13 010.35
+0.12 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.00 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Genkyotex : plus de 20 ME de perte semestrielle

| Boursier | 75 | Aucun vote sur cette news

Par action la perte est de -0,38 euro (-1,77 euro au 30 juin 2016)...

Genkyotex : plus de 20 ME de perte semestrielle
Credits Reuters

Pour le 1er semestre 2017, Genkyotex ne génère pas de chiffre d'affaires, l'ensemble de ses produits candidats étant en phase de Recherche et Développement (R&D).

Le résultat opérationnel courant est de -8,91 ME. Il inclut la charge de paiements fondés sur des actions liée aux bons de participation attribués à des salariés de Genkyotex Suisse SA, filiale de la société, en janvier 2017 et convertis en actions ordinaires pour un total de 3,96 millions d'euros, dont 2,06 ME inclus dans les frais de recherche et de développement et 1,9 ME inclus dans les frais généraux. Cette charge n'impacte pas la trésorerie de la société. Les autres frais de R&D du 1er semestre 2017 correspondent notamment aux coûts liés au démarrage d'un essai clinique de phase 2 du GKT831 dans la cholangite biliaire primitive (CBP) et aux travaux précliniques en cours sur le GKT771.

Sur le semestre, Genkyotex est en perte de -20,37 ME (2,92 ME au 1er semestre 2016). Par action la perte est de -0,38 euro (-1,77 euro au 30 juin 2016).

Au 30 juin 2017, le niveau de trésorerie, d'équivalents de trésorerie et de placements à court terme de Genkyotex s'établissait à 18,1 ME, contre 26,8 ME au 31 décembre 2016 à périmètre comparable (13,9 ME pour Genkyotex et 13 ME pour Genticel). Cette variation est principalement liée à la mise en place de l'essai de phase 2 du GKT831 dans la CBP et aux travaux précliniques en cours sur le GKT771. Ce niveau de trésorerie ne prend pas en compte le remboursement, attendu au second semestre 2017, du Crédit Impôt Recherche au titre de 2016 pour un montant de l'ordre de 3 ME.

"Le 1er semestre 2017 a été riche en développements, tant sur le plan clinique que corporate. La hausse des charges d'exploitation reflète l'accélération de nos programmes de recherche et de développement cliniques, mais également notre changement de dimension lié au développement de nos activités en tant que société cotée sur Euronext Paris et Bruxelles. Nous sommes confiants dans le potentiel de nos différents candidats médicaments et attendons avec impatience les premiers résultats de nos études en cours", commente Elias Papatheodorou, le Directeur général de Genkyotex.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 27/04/2016

Dérapage sur la trésorerie...

Publié le 30/07/2015

L'énergéticien préférerait s'en tenir à 2 MdsE d'investissement...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

La belle publication semestrielle d'Antevenio permet au titre de progresser de 2,6% à 7,9 euros en début de séance...

Publié le 18/10/2017

Pas de changement à la Bourse de Paris, le calme plat continue de régner avec une quasi absence d'écart pour le CAC40 à nouveau ce matin,...

Publié le 18/10/2017

Les ventes du troisième trimestre déçoivent

Publié le 18/10/2017

Le léger trou d'air rencontré par GL Events au troisième trimestre provoque de lourds dégagement sur le titre à l'ouverture...

Publié le 18/10/2017

L'analyste n'est plus positif...

CONTENUS SPONSORISÉS