5 309.23 PTS
+0.13 %
5 291.5
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 251.61
+0.01 %
DAX PTS
12 461.91
-0.07 %
Dowjones PTS
24 962.48
+0.66 %
6 761.85
+0.04 %
Nikkei PTS
21 736.44
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Gemalto ne rassure pas complètement sur sa visibilité

| Boursier | 207 | Aucun vote sur cette news

Le groupe prévoit de redresser la barre au second semestre...

Gemalto ne rassure pas complètement sur sa visibilité

Gemalto, dont le titre a perdu près de 20% en six mois à cause de plusieurs avertissements, a dévoilé ce matin ses résultats semestriels, après en avoir déjà donné la teneur en juillet. L'entreprise est frappée de plein fouet par le ralentissement de ses activités historiques, les cartes SIM et le paiement, qui pèse sur les résultats. Les objectifs revus en baisse il y a un mois ont été réitérés. La période de transition se poursuit, le management anticipant les premiers effets bénéfiques de sa réorganisation dans les comptes en fin d'année.

Le chiffre d'affaires intermédiaire s'est contracté de -7% à 1,39 milliard d'euros (-8% à changes constants), pour une marge brute en baisse de -14% à 502 millions d'euros. Le résultat des activités opérationnelles est presque divisé par deux à 93 ME, ce qui matérialise une marge de 6,7% contre 11,5% un an plus tôt. Le bénéfice net recul à 39,4 ME, après 106,4 ME au terme du premier semestre 2016. Le groupe a pâti de la baisse de la marge brute dans les activités paiement, carte SIM et services associés, qui masquent le recul des charges d'exploitation. En données comptables IFRS, le résultat net est une perte de -473 ME, principalement à cause d'une dépréciation exceptionnelle de -452 ME suite à la dégradation du marché des SIM amovibles. Malgré ces résultats en berne, les activités opérationnelles ont généré un flux de trésorerie positif de 121 ME avant variation du besoin en fonds de roulement. Le flux de trésorerie disponible au premier semestre 2017 s`élève à 50 ME (64 ME un an avant). Le montant de la trésorerie, nette des découverts bancaires, s`élevait à 236 ME au 30 juin 2017.

Un second semestre plus favorable

"Les résultats de la société au cours de ce premier semestre ont été décevants", souligne le directeur général Philippe Vallée, qui s'attend au second semestre à un chiffre d`affaires stable en glissement annuel, grâce à l'accélération de la croissance dans les activités entreprises, programmes gouvernementaux et M2M. Dans le paiement aux Amériques et dans l`activité SIM, la baisse des revenus à deux chiffres devrait se poursuivre. Gemalto table sur un résultat des activités opérationnelles compris entre 200 et 230 ME au second semestre 2017, soit 293 à 323 ME sur l'année, conformément au troisième avertissement en un an lancé par la société en juillet. Le plan de transition annoncé en avril commencera à contribuer de manière substantielle vers la fin de l`année, selon l'entreprise.

Même si le marché avait été tenu au courant des difficultés de l'entreprise, la réaction du jour est négative, avec un titre qui perd 1,3% à 44,82 euros en matinée, alors que le marché est enclin au rebond (+0,7% dans le même temps pour le CAC 40). La confirmation des objectifs après l'avertissement de juillet a été accueillie avec une certaine prudence par les bureaux d'études, à l'image de Bryan Garnier, qui considère que le scénario dépeint par le management pour le second semestre constitue une configuration optimiste. "Gemalto n'a manifestement aucune visibilité, rendant un nouvel avertissement possible", estime l'analyste, qui maintient sa recommandation à la vente et sa valorisation à 39 euros par action. En outre, Philippe Vallée a indiqué lors de la conférence de présentation que l'annonce de son plan stratégique aura sans doute lieu au premier semestre 2018, alors qu'il était plutôt attendu à la fin du second semestre 2017. Le directeur général a expliqué que ses équipes avaient besoin de davantage de temps pour bien comprendre les dynamiques sous-jacentes du marché du paiement aux États-Unis et des cartes SIM à l'échelle mondiale.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

La trésorerie nette d'endettement, hors avances remboursables, s'élève donc à 28,6 ME...

Publié le 22/02/2018

La trésorerie nette est solide à fin décembre 2017, à 34 ME...

Publié le 22/02/2018

Cette opération s'inscrit dans le cadre du contrat d'émission d'OCABSA signé entre Delta Drone et YA II CD Ltd en octobre 2016...

Publié le 22/02/2018

L'offre est formulée à 30 euros/action...

Publié le 22/02/2018

La date d'émission et de règlement-livraison des obligations est prévue pour le 8 mars 2018...

CONTENUS SPONSORISÉS