En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 339.13 PTS
-1.19 %
5 339.50
-1.18 %
SBF 120 PTS
4 283.48
-1.07 %
DAX PTS
12 239.02
-0.97 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.45 %
7 447.17
+0.00 %
1.132
-0.19 %

Financière de l'Odet : les capitaux propres progressent de 20,5 MdsE

| Boursier | 315 | Aucun vote sur cette news

Merci Vivendi !

Financière de l'Odet : les capitaux propres progressent de 20,5 MdsE
Credits Reuters

Les comptes du 1er semestre 2017 de Financière de l'Odet intègrent 4 mois de quote-part de résultats de Vivendi mis en équivalence, et 2 mois de résultats de Vivendi désormais consolidé en intégration globale depuis le 26 avril 2017.

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires de Financière de l'Odet pour le 1er semestre 2017 est en hausse de +5%. Cette évolution résulte de la croissance de +4% des activités transport et logistique grâce à la hausse des volumes et de la progression de +11% de l'activité logistique pétrolière consécutive à l'augmentation des prix des produits pétroliers. Elle intègre également la progression de +4% des activités communication, attribuable à Vivendi (+8%) et une légère hausse de l'activité stockage d'électricité et solutions (+1%). En données brutes, le chiffre d'affaires progresse de 42% en raison des variations de périmètre qui s'élèvent à 1,793 milliard d'euros, principalement attribuables à l'intégration de Vivendi (1,775 MdE). Les variations de devises ont un effet négatif de 23 millions d'euros sur le chiffre d'affaires du 1er semestre.

Le résultat opérationnel du Groupe s'établit à 442 ME en progression de 45% par rapport au 1er semestre 2016.

Vivendi étant désormais consolidé par intégration globale, les dividendes reçus en 2017 (79 ME) ne sont plus comptabilisés en résultat (325 ME en 2016). En revanche, le résultat financier intègre une plus-value de 232 ME consécutive à la mise à la juste valeur des titres Vivendi dans le cadre de l'intégration globale. La part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles ressort à 46 ME (-4 ME au 1er semestre 2016), bénéficiant de la progression des résultats de Mediobanca et de Socfin.

Le résultat net consolidé s'établit à 501 ME (404 ME au 1er semestre 2016). Le résultat net part du Groupe ressort à 174 ME (177 ME au 1er semestre 2016), en recul de 1%, en l'absence de dividende de Vivendi suite à la consolidation.

Au bilan financier

L'endettement net s'élève à 4,243 MdsE, après la prise en compte de la trésorerie nette de Vivendi pour 662 ME. Les capitaux propres s'établissent à 28,749 MdsE en progression de 20,509 MdsE, dont 19,927 MdsE provenant de l'intégration globale de Vivendi. Le ratio d'endettement net sur fonds propres est de 15% (56% à fin 2016). La valeur boursière du portefeuille de titres cotés s'élève à 7,293 MdsE au 30 juin, dont 1,012 MdE pour le portefeuille de Financière de l'Odet (Mediobanca, Groupe Socfin, ...) et 6,281 MdsE pour le portefeuille de Vivendi (Telecom Italia, Ubisoft, Mediaset, Telefonica, Fnac), contre 4,555 MdsE au 31 décembre 2016.

La liquidité du Groupe est en hausse, avec un montant disponible non tiré de plus de 3,2 MdsE à fin juillet 2017 (1,9 MdE à fin 2016).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom

Publié le 15/08/2018

Le net repli des métaux et autres matières provoque de lourds dégagements sur les valeurs liées de près ou de loin aux 'commodities'

Publié le 15/08/2018

Macy's relève ses objectifs annuels comme il l'avait déjà fait à l'occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre, mi-mai. Le distributeur table désormais sur un bénéfice par…

Publié le 15/08/2018

Après un exercice 2017 décevant

Publié le 15/08/2018

Air France-KLM (+0,73% à 8,842 euros) est une nouvelle fois à l'honneur à la Bourse de Paris. A l'affût de toute information suggérant un règlement rapide de la question de la gouvernance de la…