5 437.70 PTS
-1.17 %
5 431.50
-1.16 %
SBF 120 PTS
4 358.64
-1.06 %
DAX PTS
12 820.06
-1.46 %
Dowjones PTS
24 921.47
-0.67 %
7 242.49
-0.18 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

Fin du suspense, bioMérieux relève ses objectifs 2017

| Boursier | 244 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a profité d'un solide semestre. Les analystes s'y attendaient...

Fin du suspense, bioMérieux relève ses objectifs 2017
Credits Reuters

Après un solide premier semestre, dont le chiffre d'affaires avait déjà été annoncé en juillet, bioMérieux profite de la publication de ses résultats intermédiaires pour relever ses objectifs financiers 2017, comme le pressentaient tous les analystes. Le groupe table désormais sur une croissance organique comprise entre 9 et 10%, tandis que le résultat opérationnel courant contributif sera compris entre 330 et 345 millions d'euros. En juillet, la direction avait estimé qu'elle serait capable d'atteindre le haut de sa fourchette initiale de croissance organique, soit 8 à 9%, tandis que le curseur était placé en début d'année à 300 à 315 ME de résultat opérationnel courant. Le consensus visait jusque-là 322 ME environ.

Dans le détail, le chiffre d'affaires du premier semestre a atteint 1,13 milliard d'euros, en progression de 13,3% en données publiées et de 11,3% à taux de change et périmètre constants. Le résultat opérationnel courant contributif s'est apprécié de 15,4% à 172 ME, soit une marge de 15,2%. Le bénéfice net consolidé atteint 101 ME, en progression de 18,1%, soit un bénéfice net par action de 2,57 euros contre 2,17 euros un an plus tôt. Le cash-flow libre est passé de 21 à 38 ME entre le premier semestre 2016 le premier semestre 2017.

Division du nominal en septembre

Par ailleurs, le conseil d'administration, réuni hier, a décidé d'utiliser l'autorisation de diviser le nominal conférée par la dernière assemblée générale. Une division par trois sera effective le 19 septembre 2017 au soir. Chaque action actuelle sera échangée contre trois actions nouvelles, de même jouissance, le 22 septembre 2017, jour de la livraison des nouvelles actions. L'opération n'occasionnera aucun frais ni aucune formalité pour les actionnaires existants et n'aura aucune incidence sur leurs droits. Le droit de vote double sera préservé. Le prix maximum d'achat par action prévu dans le programme de rachat d'actions sera ramené de 300 euros à 150 euros. La division du nominal améliorera la liquidité et rendra le titre plus accessible.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Solocal et Facebook lancent une gamme de solutions publicitaires spécifiquement adaptées aux besoins des entreprises au niveau local. "Social Clic" et "Social Réseaux" permettent ainsi aux TPE-PME…

Publié le 18/06/2018

Phase II du contrat de segment au sol MEOSAR...

Publié le 18/06/2018

Altice (-0,65% à 3,348 euros) subit un net coup d'arrêt à son expansion européenne placée sous le signe de la convergence médias/télécoms. Le groupe espagnol Prisa, auprès de qui il devait…

Publié le 18/06/2018

Contre la tendance générale, LDLC aligne une cinquième séance de progression ce lundi...

Publié le 18/06/2018

La République togolaise et Thales Alenia Space annoncent avoir signé un contrat portant sur la fourniture à Lomé d'une station sol destinée à des...