5 506.32 PTS
+0.21 %
5 502.5
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 400.95
+0.14 %
DAX PTS
13 356.85
+0.57 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Fashion Bel Air : hausse de la marge brute dans un contexte de baisse du chiffre d'affaires

| Boursier | 208 | 5 par 1 internautes

A l'issue de son exercice 2016/17 clos au 31 mars 2017, Fashion Bel Air a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 13,03 ME, en baisse de 14,2% par...

Fashion Bel Air : hausse de la marge brute dans un contexte de baisse du chiffre d'affaires
Credits Reuters

A l'issue de son exercice 2016/17 clos au 31 mars 2017, Fashion Bel Air a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 13,03 ME, en baisse de 14,2% par rapport à 2015/16. Après avoir été pénalisé sur le 1er semestre par des conditions climatiques défavorables et par un environnement de consommation atone, la société a fortement limité la baisse de son activité sur le second semestre.

A périmètre plus réduit par rapport à l'exercice précédent (26 points de vente au 31 mars 2017 contre 28 au 31 mars 2016), l'activité des boutiques en propre qui représente 65% du chiffre d'affaires global, baisse de 8,3% pour s'établir à 8,53 ME.

A surface de vente comparable, la baisse est limitée à 3,9%. Conformément à sa stratégie de marque, Fashion Bel Air a poursuivi la rationalisation de son réseau de boutiques sur les emplacements les plus rentables.

Après avoir fermé le "flagship" de la rue du commerce (Paris 15ème arrondissement), la société a ouvert au cours de l'exercice deux nouveaux points de vente dans les quartiers chics de Marseille et Bruxelles et finalisé la rénovation de son réseau de boutiques parisien avec les succursales de la rue de Charonne (11ème arrondissement) et de la rue des rosiers (3ème arrondissement).

Fashion Bel Air a parallèlement accéléré son ouverture à l'international avec la signature de partenariats stratégiques avec des distributeurs en Inde et au Koweit qui vont participer au développement de la notoriété de la marque Bel Air en Asie/Moyen-Orient.

Les ventes aux multi-détaillants (35% du CA) s'établissent à 4,51 ME au 31 mars 2017 contre 4,96 ME sur l'exercice précédent.

Le taux de marge brute progresse de 58,1% à 59,2%, soit une hausse de 1,2 point grâce à un meilleur mix produits et au succès de la stratégie du positionnement prix qui participe à la montée en gamme de la marque.

A surface de coûts comparable dans un contexte de diminution du chiffre d'affaires par rapport à l'exercice précédent, le résultat d'exploitation baisse sensiblement pour s'établir à (1,48) ME.

Le résultat courant ressort à (0,92) ME contre (0,12) ME en 2015/16. Il intègre un résultat financier positif de 0,57 ME, contre 0,61 ME à l'issue de l'exercice précédent. Après un résultat exceptionnel positif de 0,86 ME contre 0,17 ME en 2015/16 lié à la plusvalue issue de la vente de la boutique de la rue du commerce, Fashion Bel Air limite la diminution de son résultat net à (0,06) ME en 2016/17 contre 0,05 ME en 2015/16.

Au 31 mars 2017, la société présente des fonds propres de 18,1 MEUR stable par rapport à l'exercice précédent. La trésorerie disponible s'élève à 0,83 ME contre 0,41 ME en 2016.

Perspectives

Depuis le début du 1er semestre, Fashion Bel Air poursuit l'application de sa stratégie de montée en gamme avec les ouvertures récentes de deux boutiques en propre situées rue du bac dans le 7ème arrondissement et avenue Kléber dans le 16ème arrondissement de Paris, une franchise en commission/affiliation à Vannes (56) et un point de vente en partenariat avec un distributeur à Varsovie (Pologne). Pour répondre aux attentes d'une clientèle on line croissante, la société a entièrement refondu son site e-commerce et anticipe une accélération de ses ventes en ligne sur le second semestre 2017/18. Parallèlement à ces développements prometteurs, la société a maintenu ses efforts de rationalisation des coûts avec notamment la mise en place d'une organisation logistique optimisée, dorénavant externalisée depuis janvier 2017, qui devrait commencer à générer des baisses de charges sur le nouvel exercice.

Fort des premiers résultats générés par sa politique de marque et d'un environnement de consommation plus dynamique, Fashion Bel Air affiche sa confiance sur son exercice 2017/18

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Sortie du titre de la "short-list" du broker

Publié le 19/01/2018

Dans le cadre de l'ambition de BNP Paribas d'être la banque de référence pour les entreprises européennes, Thierry Varène, membre du Comité exécutif du groupe et Délégué général aux grands…

Publié le 19/01/2018

Le lancement commercial est prévu en 2020...

Publié le 19/01/2018

Le bureau d'études a abaissé sa recommandation à pondération en ligne...

Publié le 19/01/2018

Free Cash-Flows en question...

CONTENUS SPONSORISÉS