En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Exel Industries publie ses résultats annuels 2018-2019

| Boursier | 365 | Aucun vote sur cette news

Le chiffre d'affaires de l'exercice 2018-2019 d'Exel Industrie s'établit à 776,7 ME, en retrait de 62,4 ME vs...

Exel Industries publie ses résultats annuels 2018-2019
Credits Exel Industries

Le chiffre d'affaires de l'exercice 2018-2019 d'Exel Industries s'établit à 776,7 ME, en retrait de 62,4 ME vs. l'année précédente principalement du fait :
Des répercussions de la crise de l'industrie sucrière européenne sur notre activité d'Arrachage de Betteraves;
d'un contexte de marché incertain pour la Pulvérisation Agricole face aux sujets règlementaires et environnementaux et de conditions défavorables en Ukraine et en Australie.
L'Arrosage et la Pulvérisation de Jardin réalise une année satisfaisante, comparée à une année 2017-2018 au cours de laquelle les conditions météorologiques étaient exceptionnelles.
En Pulvérisation Industrielle, les ventes de matériel standard sont stables, la forte croissance aux USA venant compenser la décroissance observée en Chine.

La marge sur coûts directs du groupe est quasiment stable. Une gestion rigoureuse a permis de maintenir les frais fixes au même niveau que l'année dernière et de compenser l'inflation. Compte tenu de la baisse du chiffres d'affaires, la moindre absorption des frais fixes explique la majeure partie de la dégradation du ROC (4,2% des ventes vs 7,4%).

Les éléments exceptionnels incluent 20,5 ME de provisions pour restructuration des activités d'Arrachage de Betteraves et de Pulvérisation Agricole et 1,5 ME de complément de provision retraite en Angleterre, suite à un changement de législation.
Le BFR opérationnel ont diminué de près de 19 ME, grâce à la baisse des stocks et l'amélioration du délai moyen de règlement des clients.
L'Endettement Financier Net (EFN) à fin septembre 2019 ressort à 61,1 ME en diminution de 23,6 ME, ce qui le ramène au niveau de fin septembre 2017.
Le gearing (Endettement financier net / Capitaux Propres) passe de 23,4% à 17%.

Résultat net - Dividendes

Compte tenu de ces éléments, le Résultat Net s'établit à 4,1 ME contre 39,2 ME l'année dernière.
Il sera proposé à l'Assemblée Générale du 6 février 2020 de ne pas distribuer de dividendes cette année de transformation.

Perspectives et Stratégie

M. Patrick Ballu, Président du Conseil d'Administration, souligne : "Le mandat de M. Guerric Ballu, comme Directeur Général, s'est achevé au Conseil d'Administration du 17 décembre 2019, arrêtant les comptes de notre exercice 2018-2019. Pour la première fois, nous avons engagé un Directeur Général, M. Yves Belegaud, qui ne fait pas partie de la famille. Nous lui faisons toute confiance pour mener à bien les réorganisations déjà en cours et pour relancer notre groupe sur une dynamique vertueuse, profitable et durable, conforme à notre stratégie. Notre santé financière très robuste nous permet de continuer à investir, à nous réorganiser et à nous développer de nouveau."

M. Yves Belegaud, le nouveau Directeur Général, commente : "Je suis très heureux de rejoindre ce très beau groupe EXEL Industries et de la confiance du Conseil d'Administration. Depuis le 2 décembre 2019, je découvre une entreprise familiale, agile et à taille humaine. Depuis le début des années 1980, EXEL a su gérer une croissance externe très soutenue. Fort de sa diversification réussie, de ses équipes resserrées et performantes, de sa situation financière saine, et des plans de transformation engagés sur l'activité agricole, je suis persuadé que nous allons traverser cette période de transformation avec efficacité et rapidité.
Je m'inscris pleinement dans la continuité de la stratégie mise en oeuvre par la famille Ballu.
L'industrie sucrière, que je connais bien, traverse une crise majeure. Le prix du sucre ne se redresse que lentement. Plusieurs sucreries seront fermées en Europe fin 2019 et les surfaces de betteraves seront ainsi réduites en 2020. Notre activité d'Arracheuses de Betteraves a ainsi été en forte décroissance et nous projetons un contexte difficile pendant au moins deux ans. Nos capacités de production et nos effectifs ont été ajustés en conséquence. Les économies seront visibles dès l'exercice en cours.
Sur les marchés d'Europe de l'Ouest et notamment en France, les décisions politiques visent à réduire drastiquement l'utilisation des produits phytopharmaceutiques. Grâce aux nouvelles technologies, la précision de nos pulvérisateurs agricoles permet de réduire les quantités de produits appliqués. Nous renforçons nos capacités d'innovation et nos expertises au service des agriculteurs, dans des centres d'excellence qui seront mis en place d'ici fin 2020.
La création de la société "EXXACT Robotics", spécialisée dans les technologies d'agriculture de précision mettant en oeuvre l'intelligence artificielle, la robotique, l'électronique et l'agronomie renforce également notre capacité d'innovation.
L'activité Pulvérisation Industrielle poursuivra sa stratégie de partenariat avec nos intégrateurs et de développement des ventes sur nos circuits de distribution et sur les matériels standards.
L'année sera marquée par de nombreuses rénovations de gammes produits, qui devraient dynamiser nos ventes et permettre de compenser le ralentissement observé en Asie.
Concernant l'activité Arrosage et Pulvérisation de Jardin, les leviers de croissance restent le développement du réseau de distribution, de nouveaux marchés géographiques et l'innovation.
Globalement, nous anticipons une année 2019-2020 en faible croissance. Les mesures prises pour réduire nos coûts fixes et redresser nos marges devraient nous remettre dans une tendance de croissance durable et profitable."

Prochains rendez-vous

- Le 23 janvier 2020 après Bourse : chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019-2020 ;
- Le 6 février 2020: Assemblée Générale des Actionnaires ;
- Le 28 avril 2020 après Bourse : chiffre d'affaires du 2ème trimestre 2019-2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...