En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 047.20 PTS
+0.02 %
6 043.00
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 761.02
0. %
DAX PTS
13 590.85
+0.26 %
Dow Jones PTS
29 196.04
-0.52 %
9 166.63
+0. %
1.108
-0.02 %

EuropaCorp : l'exercice 2019/2020 sera déficitaire

| Boursier | 363 | Aucun vote sur cette news

Au cours du 1er semestre de l'exercice 2019/2020, les discussions engagées avec les créanciers du Groupe afin de restructurer les dettes se sont poursuivies, avec différentes avancées positives...

EuropaCorp : l'exercice 2019/2020 sera déficitaire
Credits Reuters

Au 1er semestre de son exercice 2019-2020, soit au 30 septembre, EuropaCorp réalise un chiffre d'affaires consolidé de 40,7 ME, en baisse de -40,1 ME par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent (80,8 ME) du fait notamment de la présence en N-1 de revenus significatifs issus de l'activité Séries TV (livraison des derniers épisodes de la saison 2 de 'Taken'), ainsi que de recettes de production exécutive et de coproduction au 30 septembre 2018.

La marge opérationnelle consolidée s'établit au cours du semestre à 13,2 ME, soit un taux de marge opérationnelle de 32,4% (9,4 ME en N-1 soit 11,7% du chiffre d'affaires). Cette marge bénéficiaire s'explique principalement par un niveau de marge élevé sur l'exploitation du catalogue.

Les frais généraux s'établissent à -9,6 ME, soit une économie de 4 ME par rapport à N-1 (-29%), confirmant l'efficacité des mesures mises en place par le Groupe pour réduire les frais généraux.

Après prise en compte de l'impôt pour -4 ME (-9,3 ME en N-1), le résultat semestriel net part du Groupe s'établit à -22,7 ME contre -88,9 ME au titre du 1er semestre de l'exercice précédent qui avait été marqué par des dépréciations exceptionnelles pour -80,7 ME, portant notamment sur l'outil de distribution de films aux Etats-Unis. Le résultat net au 30 septembre 2019 est notamment impacté par le résultat financier déficitaire et par un résultat exceptionnel de -5,2 ME comprenant majoritairement des honoraires liés à la restructuration des dettes, en cours de finalisation.

Structure financière

Les cash-flows générés par l'exploitation sur le semestre s'établissent à 10,8 ME (35,6 ME au cours du 1er semestre de l'exercice précédent). Cette baisse est notamment liée à une concentration des encaissements des recettes Salles sur le premier mois du second semestre 2019/2020 et à un nombre limité de films sortis en France et/ou livrés à l'international au cours du 1er semestre de l'exercice 2019/2020.

Compte tenu des opérations de restructuration en cours, il n'y a eu quasiment aucun investissement au cours de la période.

Au 30 septembre 2019, la dette nette s'élève à 164 ME (221 ME en N-1). Cette baisse de l'endettement net par rapport au 1er semestre 2018/2019 est notamment liée au remboursement de dettes de production.

Perspectives

Au cours du 1er semestre de l'exercice 2019/2020, les discussions engagées avec les créanciers du Groupe afin de restructurer les dettes se sont poursuivies, avec différentes avancées positives. Les discussions portent également sur la rationalisation des surfaces prises à bail à la Cité du Cinéma et du coût du loyer correspondant. Un projet de plan de sauvegarde n'a pu être finalisé dans le délai initial de 6 mois. Le Groupe a donc sollicité le Tribunal de Commerce de Bobigny et obtenu, par jugement du 29 octobre, une prolongation de la période d'observation de la procédure de sauvegarde pour une durée de 6 mois, soit jusqu'au 13 mai 2020, afin de permettre à la société de poursuivre ses discussions avec les différentes parties prenantes en vue de finaliser un plan de sauvegarde qui doit permettre au groupe de poursuivre son activité avec une structure d'endettement allégée.

Compte tenu, notamment, de la perte constatée sur le 1er semestre, EuropaCorp connaîtra un exercice 2019/2020 déficitaire.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2020

Dans des volumes étoffés, Pierre & Vacances bondit de près de 10% à 22,4 euros au lendemain d'une publication trimestrielle qualifiée d'excellente par...

Publié le 22/01/2020

Par courrier reçu le 20 janvier 2020 par l'AMF, complété par un courrier reçu le 21 janvier 2020, la société anonyme de droit belge Degroof Petercam...

Publié le 22/01/2020

Plus forte hausse du SBF 120, Amundi est en hausse de 3,15% à 73,75 euros après l'annonce d'un accord pour le rachat de la branche de gestion d'actifs de Banco Sabadell. La société de gestion…

Publié le 22/01/2020

Elior Group confirme un chiffre d'affaires du premier trimestre de son exercice 2019-2020 en ligne avec ses objectifs. La multinationale française spécialisée dans la restauration collective et les…

Publié le 22/01/2020

Par courrier reçu le 21 janvier 2020 par l'AMF, la société par actions simplifiée Syquant Capital - contrôlée par les sociétés SC Celandre et SC...