Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 523.52 PTS
+0.93 %
5 539.00
+1.29 %
SBF 120 PTS
4 380.24
+0.93 %
DAX PTS
13 870.99
+1.66 %
Dow Jones PTS
30 937.04
-0.07 %
13 490.19
+0.05 %
1.216
+0.16 %

Esso : au ralenti avec la crise sanitaire

| Boursier | 865 | Aucun vote sur cette news

Le résultat net du groupe Esso sur le semestre est une perte de -633 ME (+16 ME au 1er semestre 2019)...

Esso : au ralenti avec la crise sanitaire

Au 1er semestre 2020, le prix du pétrole brut s'est élevé en moyenne à 40$ (36 euros) par baril de Brent contre 66$ (58 euros) au 1er semestre 2019. En juin 2020, le prix moyen du baril de Brent a été de 40$ (36 euros) contre 67$ (60 euros) en décembre 2019.

Au cours du 1er semestre 2020, Esso a traité 7,3 millions de tonnes de pétrole brut, en baisse de -3,9% par rapport au 1er semestre 2019. Les raffineries du groupe ont assuré la continuité de leurs opérations pendant la crise pandémique en adaptant la marche des unités en fonction de l'évolution de la demande. Le chiffre d'affaires consolidé s'élève à 5,2 milliards d'euros alors que les ventes de produits raffinés s'élèvent à 11,3 millions de m3, en baisse respectivement de 28% et de 12% par rapport au 1er semestre 2019. Cette contraction s'explique par la forte baisse du prix du pétrole brut et la chute de la demande. Dans un marché intérieur en baisse de 16% selon les statistiques publiées par le Comité Professionnel du Pétrole, les quantités vendues par le groupe sont en baisse de 12%.

Le résultat opérationnel du groupe est en perte de 661 ME et comprend des effets stocks négatifs pour 413 ME et une dépréciation exceptionnelle d'actifs de 140 ME. Au 1er semestre 2019, le gain opérationnel de 5 ME comprenait des effets stocks positifs pour 143 ME.
Hors effets stocks et autres éléments d'ajustement, le résultat opérationnel ajusté de l'exercice est une perte de -107 ME incluant des effets de change opérationnels négatifs pour 8 ME (-138 ME au 1er semestre 2019 avec des effets de change positifs pour 2 ME).

Le résultat financier est positif de 6 ME (13 ME au 1er semestre 2019) et comprend 7 ME de dividendes de sociétés non consolidées.

Après prise en compte des impôts courants et différés, le résultat net du groupe est une perte de -633 ME (+16 ME au 1er semestre 2019).

Au 30 juin 2020, les capitaux propres du groupe s'élèvent à 310 ME. La position financière nette est positive de 123 ME. Les engagements de retraite non préfinancés s'élèvent à 1,182 MdE au 30 juin 2020.

Eléments exceptionnels

La reprise très progressive de la consommation en produits pétroliers laisse anticiper que la demande ne reviendra pas à des niveaux antérieurs à la crise dans un avenir proche. Cette situation accentue le déséquilibre entre la demande en produits raffinés et les capacités de production en Europe.

Dans ces conditions, le groupe a revu ses hypothèses de marges de raffinage pour les prochaines années et en application de l'IAS36, a procédé à une dépréciation d'actifs de 140 ME, soit environ 15% de leur valeur nette.

En outre, la chute brutale et importante du prix du pétrole brut et des produits pétroliers au cours du premier semestre a entraîné, malgré la légère reprise des cours observée à la fin du second trimestre, une importante baisse de valeur des stocks d'Esso SAF. Cette baisse se traduit par une perte fiscale provisoire au 30 juin qui vient augmenter le déficit fiscal reportable du groupe à la même date, dans un contexte général où les perspectives de récupération de ce déficit paraissent aujourd'hui plus limitées pour les raisons exposées précédemment. En application de l'IAS12, le groupe n'a donc pas reconnu les impôts différés actifs liés aux pertes du 1er semestre.
Ces éléments exceptionnels n'ont aucun impact sur la liquidité ou la trésorerie du groupe.

La transition énergétique va conduire à une baisse de la consommation d'énergies fossiles comme à une évolution de la structure des marchés fournis par le groupe, dont l'ampleur et le rythme de transition restent incertains. Dans ce contexte, Esso S.A.F. poursuivra ses efforts pour sauvegarder sa compétitivité et optimiser ses actifs industriels, tout en se positionnant pour un avenir à plus bas carbone. Pour cela, des conditions économiques, fiscales et réglementaires favorables et prévisibles sont essentielles.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/01/2021

100 millions de doses du vaccin concurrent seront conditionnés dans l'usine de Francfort de Sanofi, en attendant que le groupe français finalise son propre vaccin contre le Covid-19.

Publié le 26/01/2021

L'acquisition de cette centrale signe l'entrée d'Albioma dans un nouveau métier à forte valeur ajoutée technique

Publié le 26/01/2021

100 millions de doses sont confirmées au 1er trimestre aux Etats-Unis, et 100 millions supplémentaires au 2e trimestre.

Publié le 26/01/2021

"Face à une année 2020 atypique, I.Ceram démontre la résistance de son modèle et sa capacité à innover dans le domaine médical"...

Publié le 26/01/2021

genOway a obtenu un nouveau brevet en Europe couvrant la technologie SMASh (Small-Molecule Assisted Shutoff - Stop Assisté par Petites Molécules),...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne