5 592.29 PTS
+0.48 %
5 539.0
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 461.20
+0.43 %
DAX PTS
12 992.40
+0.12 %
Dowjones PTS
24 886.81
+0.21 %
6 953.63
+0.00 %
Nikkei PTS
22 437.01
-1.11 %

En 2018, Nokia sacrifiera ses marges à la 5G

| Boursier | 282 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a prévu d'investir pour se tailler la part du lion dans la nouvelle technologie...

En 2018, Nokia sacrifiera ses marges à la 5G
Credits Nokia

Nokia a clôturé un exercice 2017 plein de remous sur une performance contrastée. Le groupe délivre un discours assez confiant sur les déploiements 5G, sur lesquels il affirme clairement son leadership. En attendant qu'ils portent leurs fruits, le marché devrait baisser encore en 2018 et le renforcement des investissements dans la nouvelle technologie mobile va peser sur les marges cette année.

Le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 6,7 milliards d'euros au quatrième trimestre 2017, stable en glissement annuel, mais en hausse de 5 % à changes constants. La marge brute s'est légèrement effritée à 41,4 %, mais la marge opérationnelle a progressé à 15,1 %. Quant au bénéfice par action dilué, il est en légère progression à 0,13 euro contre 0,12 euro un an plus tôt. Été positionné à 6,43 MdsE de chiffre d'affaires, 42,9 % de marge brute et un bénéfice net par action de 0,11 euro.

Cap sur la 5G

Le CEO Rajeev Suri s'est dit satisfait de la fin d'année dynamique de son groupe, mais il a aussi prévenu que le marché global devrait reculer une nouvelle fois en 2018, quoique plus lentement que ce que prévoyait la société auparavant, compte tenu de signes avant-coureurs d'une embellie aux États-Unis. La situation devrait progressivement s'améliorer en 2019 et en 2020, avec le déploiement des premières infrastructures 5G d'envergure, pour lesquelles le groupe se dit "remarquablement bien positionné", car la technologie requiert une expertise globale que le Finlandais est capable d'apporter à ses clients. Le revers de la médaille, c'est que Nokia a prévu d'accélérer ses investissements dans la 5G, ce qui mettra sa marge opérationnelle sous pression cette année. Mais pour prouver sa confiance dans cette stratégie, le conseil d'administration a prévu de verser un dividende au titre de 2018, qui aura vocation à croître.

Le groupe vise ainsi un bénéfice par action dilué de 0,23 à 0,27 euro cette année et table sur 0,37 à 0,42 euro en 2020. En 2018, la marge opérationnelle sera de 9 à 11 %, avant de remonter entre 12 et 16 % en 2020. La société espère verser entre 40 et 70 % de son bénéfice par action non-IFRS sous forme de dividendes, à terme. Le cash-flow libre récurrent sera légèrement positif cette année, et largement plus à l'horizon 2020, selon Nokia.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2018

Scor avance de 0,8% à 32,9 euros en fin de matinée à Paris, bien aidé par une note d'analyste...

Publié le 24/05/2018

Thales prévoit de recruter 5...

Publié le 24/05/2018

Kingfisher (+0,51% à 296,9 pence) échappe à la baisse du marché britannique malgré l'annonce d'une baisse plus forte que prévu de son activité au premier trimestre. Sur cette période de trois…

Publié le 24/05/2018

Natixis a annoncé les nominations au Comité exécutif d’Anne-Christine Champion, responsable mondiale de la Distribution et de la gestion du portefeuille de financements de Natixis, d’Olivier…

Publié le 24/05/2018

UBS relève fortement son objectif de cours de 37 à 58 euros sur le titre Faurecia afin de refléter la meilleure croissance des ventes, la première consolidation de la joint-venture chinoise et les…