5 427.19 PTS
+0.00 %
5 417.5
-0.18 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.00 %
DAX PTS
13 183.53
-
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Egide : est en perte de 902 kE au 1er semestre

| Boursier | 70 | Aucun vote sur cette news

Egide conserve un excédent brut d'exploitation positif et poursuit le développement de ses ventes et la réduction de ses coûts...

Egide : est en perte de 902 kE au 1er semestre
Credits Egide

Au 1er semestre, Egide réalise un chiffre d'affaires de 14,69 millions d'euros (11,54 ME au 1er semestre 2016). La croissance des ventes du groupe au cours du 1er semestre a été de 27%, équivalente à l'activité de Santier.

"L'acquisition des actifs de la société TMS LLC s'est finalisée le 28 février 2017. Depuis cette date, l'intégration dans le groupe Egide se déroule de manière excellente ; notre  nouvelle filiale, Santier Inc., a dépassé ses objectifs de vente et de résultat", commente la direction de Cegid. "La ligne de production céramique HTCC ouverte chez Egide USA continue de produire des composants pour FLIR (imagerie thermique), Data Science (médical) et Santier (puissance pour le client Microsemi Corp). Des qualifications pour DRS et Raytheon (imagerie thermique) sont également en cours. Le développement des procédés pour la fabrication des composants optroniques sur le site de Bollène se poursuit".

L'excédent brut d'exploitation est positif de 0,12 ME, malgré l'impact des coûts d'acquisition de Santier (160 kE) et ceux liés au déménagement du site administratif de Trappes (57 kE). Le développement de l'activité céramique HTCC aux Etats-Unis ainsi que celui des procédés pour la fabrication des produits pour data-centers à Bollène se sont poursuivis ; les coûts associés ont pesé sur la rentabilité respective d'Egide USA et d'Egide SA. La rentabilité de Santier a par ailleurs excédé les attentes.
 
Le résultat financier total est une perte de -546 kE, pour un résultat net de -902 kE au 30 juin (-310 kE au 30 juin 2016).
 
Les capitaux propres s'élèvent à 12,71 ME, soit 51 % du total du bilan. Ils ont été renforcés en février 2017 par une augmentation de capital de 8,20ME bruts (7,70 ME nets). Les dettes financières sont constituées principalement de l'emprunt de Santier, du crédit revolving d'Egide USA, du prêt Sofired et des dettes factor d'Egide SA. La trésorerie du groupe a été renforcée en février 2017 par l'augmentation de capital de 7,7 ME net, réalisée dans le but d'acquérir les actifs et passifs de la société TMS LLC, logés dans la filiale Santier Inc créée à cet effet, et d'en financer le fonds de roulement. Hors ces éléments, la consommation de trésorerie a servi à financer la perte du semestre liée à l'activité, l'acquisition d'immobilisations corporelles ainsi que l'augmentation du besoin en fonds de roulement.

Perspectives

Egide anticipe un chiffre d'affaires de 30,9 ME pour l'année 2017. Le ratio de prise de commandes sur le chiffre d'affaires est actuellement supérieur à 1,1, traduisant une poursuite de la croissance des ventes.

"Alors que nos résultats au premier semestre 2017 sont inférieurs à nos attentes, nous prévoyons une amélioration au second semestre, ce qu'indique notre ratio de book-to-bill, car nous disposons de bases solides pour une progression continue au sein du groupe. Nous augmenterons l'intégration de composants de Santier chez Egide SA et Egide USA, nous attendons plus de commandes de prototypes pour la céramique HTCC chez Egide USA et une meilleure productivité sur les trois entités", commente Jim Collins.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Suez organise une réunion avec les investisseurs et analystes financiers pour présenter sa nouvelle Business Unit "Water Technologies & Solutions"...

Publié le 13/12/2017

Cellnovo, société de technologie médicale qui distribue la première micro-pompe connectée pour mieux gérer son diabète, a annoncé une innovation majeure dans son secteur avec le marquage CE…

Publié le 13/12/2017

Plastic Omnium confirme, malgré les effets de change négatifs, que son chiffre d'affaires économique 2017 atteindra 8 milliards d'euros, en forte croissance par rapport aux 6,9 milliards d'euros de…

Publié le 13/12/2017

Parot, acteur français de la mobilité automobile, annonce le projet d’acquisition de deux concessions dans la région Centre-Val de Loire auprès du groupe Holfi (Webauto). Ce projet a été…

CONTENUS SPONSORISÉS