5 357.14 PTS
-
5 340.0
-1.10 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
-0.07 %
Nikkei PTS
22 506.23
-0.83 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Edenred vise 420 à 445 ME d'Ebit cette année

| Boursier | 138 | Aucun vote sur cette news

Le groupe sort d'un premier semestre robuste...

Edenred vise 420 à 445 ME d'Ebit cette année
Credits Edenred

Edenred a publié des résultats semestriels bien orientés, qui marquent une embellie opérationnelle. La situation reste compliquée au Brésil mais l'Europe et les autres principaux marchés sont dynamiques. Le management vise un résultat opérationnel annuel de 420 à 445 ME, ce qui cadre avec les attentes actuelles de la place. Les autres objectifs ont été réitérés.

Sur une base organique, le chiffre d'affaires a progressé de 8,2% pour atteindre 650 millions d'euros, tandis que le résultat opérationnel s'est accru de 14,7% à 201 ME. Le bénéfice net part du groupe bondit de près de 70% à 120 ME. La direction estime que les performances du semestre sont conformes aux objectifs annuels. Le PDG, Bertrand Dumazy, estime que la progression des résultats est le fruit des orientations prises dans le cadre du plan stratégique déployé précédemment, qui favorise un rééquilibrage des métiers et de l'exposition géographique. En parallèle, la marge brute d`autofinancement avant éléments non récurrents (FFO) est ressortie à 174 ME, en hausse de 16,2% en données comparables. La dette nette a atteint 1,22 MdE au 30 juin, en hausse après les acquisitions.

420 à 445 ME d'Ebit

Edenred pense être en mesure de conserver la même dynamique sur la seconde moitié de l'année. En Europe, l'environnement économique favorable, les nouvelles solutions, la digitalisation et l'optimisation commerciale devraient soutenir l'activité, explique le groupe, qui s'attend en revanche à une situation plus contrastée en Amérique latine, avec de bonnes perspectives dans la zone hispanique mais des soucis au Brésil, où la division solutions de mobilité professionnelle se porte bien mais où les avantages aux salariés souffrent, ce qui continuera "tant que l`emploi salarié n`aura pas bénéficié de la reprise économique du pays". Le résultat opérationnel annuel (Ebit) est attendu entre 420 et 445 ME, après 370 ME en 2016. Le consensus est actuellement positionné autour de 430 ME. Le groupe confirme par ailleurs ses objectifs de croissance organique annuels, soit une hausse du chiffre d`affaires opérationnel supérieure à 7%, une amélioration de l`Ebit opérationnel supérieure à 9% et une progression de la marge brute d`autofinancement (FFO) supérieure à 10%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Selon des sources citées par 'La Tribune' et 'Reuters', le numéro deux d'Airbus pourrait démissionner de son poste de directeur adjoint à l'issue d'un conseil d'administration se tenant jeudi…

Publié le 14/12/2017

Un nouveau contrat d'offre globale de services...

Publié le 14/12/2017

L'édition 2018 du CES de Las Vegas se tiendra du 9 au 12 janvier...

Publié le 14/12/2017

David Jones est nommé Senior Vice-président, Digital Business Unit, Thales, avec effet au 8 décembre...

Publié le 14/12/2017

iSee permet l'obtention de données d'imagerie de haute qualité...

CONTENUS SPONSORISÉS