5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 785.58
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Edenred, peu de réaction aux trimestriels

| Boursier | 134 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a réitéré ses objectifs annuels...

Edenred, peu de réaction aux trimestriels
Credits Edenred

Edenred a sous-titré le communiqué annonçant son chiffre d'affaires du troisième trimestre "en route vers une année record". Le groupe a annoncé ce matin que ses revenus de la période estivale ont progressé de 11,5% à 310 millions d'euros. Le chiffre d'affaires "opérationnel", qui exclut les revenus financiers, est de 293 ME (+12,4%), dont une croissance organique de 7%. Si le change a eu un effet légèrement négatif (-1,7%), les acquisitions ont apporté 6,6% de croissance. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, les revenus progressent de 19,5% à 960 ME. Le chiffre d'affaires opérationnel est lui en hausse de 20,4% à 909 ME, dont une croissance organique de 8%, portée par les solutions de mobilité professionnelle (+19,3%) et dans une moindre mesure par les avantages aux salariés (+5,3%). Les acquisitions contribuent à hauteur de 10,9%, tandis que l'effet de change reste légèrement positif de 1,5%.

Oddo BHF espérait 309 ME de revenus sur le 3ème trimestre, dont 7,5% de croissance organique. La Deutsche Bank avait placé le curseur à 313 ME avec 7,7% de croissance organique. La croissance organique de 7% affichée par le groupe est donc très légèrement inférieure.

Objectifs inchangés

L'activité aux trois-quarts de l'exercice permet au management de confirmer un résultat opérationnel (EBIT) compris entre 420 et 445 ME, après 370 ME en 2016 (le consensus est à 434 ME avant publication). La croissance organique dépassera 7%, tandis que la marge brute d'autofinancement sera au-delà de 10% en données comparables, conformément à ce qui avait été annoncé précédemment. La direction ne voit pas d'inflexion de tendance en fin d'année. En ce qui concerne l'Amérique latine, la situation "devrait rester contrastée", avec de bonnes performances dans la zone hispanique mais un marché brésilien toujours grevé par les avantages aux salariés, alors que les solutions de mobilité professionnelle se portent plutôt bien.

La publication ne déchaîne pas les passions, puisque le titre grappille seulement 0,2% à 24,14 euros en milieu de matinée, après avoir ouvert en baisse. "La croissance organique est un peu légère mais les prévisions annuelles sont confirmées", résume Bryan Garnier (neutre, objectif 22 euros). Natixis (neutre, objectif 24 euros) s'attendait à de tels chiffres et conserve sa thèse d'investissement : Edenred a réussi son rééquilibrage stratégique, mais ce succès est déjà dans les cours.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Après PSA Groupe, la Société Générale entend utiliser le nouveau dispositif pour réduire ses effectifs.

Publié le 19/01/2018

          CE COMMUNIQUÉ NE PEUT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, EN AUSTRALIE, AU…

Publié le 19/01/2018

Luxembourg, 19 janvier 2018 - Aperam annonce aujourd'hui son calendrier financier pour 2018.   Calendrier de résultats*: 30 janvier 2018: résultats du 4ème trimestre 2017 et de…

Publié le 19/01/2018

Airbus serait en négociations avec British Airways pour une possible commande de très gros porteurs A380, selon l'agence 'Bloomberg'.

Publié le 19/01/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévues par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

CONTENUS SPONSORISÉS