5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Diversita maintient Guy Degrenne sous perfusion après des pertes

| Boursier | 195 | Aucun vote sur cette news

L'actionnaire finance la restructuration de la société...

Diversita maintient Guy Degrenne sous perfusion après des pertes

Les difficultés du groupe Guy Degrenne se reflètent dans les résultats de l'exercice clos le 31 mars dernier, dont la teneur a été révélée hier soir. Globalement, le chiffre d'affaires recule de -6,7% à 85,5 millions d'euros, avec une contraction de -4,2% pour les arts de la table à 50,8 ME, et une baisse plus marquée de -10,1% à 34,7 ME pour l'industrie. La ligne de résultat opérationnel ressort en pertes de -10,4 ME, soit près de deux fois le déficit enregistré lors du précédent exercice. Elle intègre 4,3 ME de charges non-récurrentes, liée notamment à des dépréciations additionnelles, la fermeture de l'usine thaïlandaise et l'arrêt de certaines activités déficitaires. Le résultat net est une perte de -10,2 ME. La société reste faiblement endettée (20,3%) mais a eu recours à des avances en compte courant de son principal actionnaire à hauteur de 5,5 ME. Le cash-flow libre ressortait sur l'exercice à -0,46 ME après -8,37 ME lors du précédent exercice.

Accord avec les banques, Diversita injecte encore des fonds

Il y a une dizaine de jours, le groupe a obtenu un accord de principe avec ses banques historiques en France, qui acceptent le remboursement partiel du solde de leurs créances au titre des lignes de crédit à moyen terme, pour solde de tout compte, soit un remboursement de 3,3 ME sur un total de 4,9 ME. Le remboursement serait réalisé grâce à un apport en compte courant de l'actionnaire majoritaire Diversita. L'accord est en cours de régularisation. L'actionnaire s'est en outre engagé par courrier à apporter en compte courant les fonds nécessaires au financement de l'activité et des investissements au cours des 12 prochains mois. Le nouveau plan stratégique prévoit notamment un rapatriement d'une partie de la production sur l'usine de Vire en lien avec la fermeture de l'usine Thaïlandaise, le développement d'une nouvelle gamme de produits, un plan d'investissement sur l'outil industriel, et une rationalisation des canaux de distribution Retail en France, explique Guy Degrenne, dont les comptes ont été élaborés selon le principe de la continuité d'exploitation.

La direction vise cette année un recul du chiffre d'affaires du fait de la "nature cyclique" des ventes de la division industrie et de la rationalisation des activités de vente au consommateur (BtoC) en France. En revanche, même si les efforts de rationalisation se poursuivent, le résultat opérationnel ne reviendra pas en territoire positif sur l'exercice en cours. La société a par ailleurs fait état d'un chiffre d'affaires en net repli de -19,5% au premier trimestre du nouvel exercice, qui couvre la période d'avril à juin, soit des revenus de 17,6 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS