En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.95 PTS
-1.53 %
4 845.00
-1.62 %
SBF 120 PTS
3 852.26
-1.55 %
DAX PTS
12 557.64
-1.41 %
Dow Jones PTS
28 237.60
-0.25 %
11 718.87
+0.35 %
1.186
+0.31 %

Cerinnov disposait de disponibilités nettes de 2,9 ME à fin juin 2020

| Boursier | 737 | Aucun vote sur cette news

Cerinnov Group, spécialiste de l'ingénierie robotique et des équipements industriels pour l'industrie de la céramique et du verre en France et à...

Cerinnov disposait de disponibilités nettes de 2,9 ME à fin juin 2020
Credits Reuters

Cerinnov Group, spécialiste de l'ingénierie robotique et des équipements industriels pour l'industrie de la céramique et du verre en France et à l'international, annonce son chiffre d'affaires du premier semestre 2020.
Dans un environnement général marqué par l'impact fort de la crise sanitaire lié à l'épidémie de Covid-19 sur les investissements de ses principaux secteurs clients et l'activité commerciale, Cerinnov Group a enregistré au 1er semestre 2020 un fort repli de son chiffre d'affaires.

A ce jour, les incertitudes restent fortes quant à l'évolution de la situation, confortant l'attentisme des donneurs d'ordres à l'échelle mondiale. Dans ce contexte, le Groupe dispose d'une visibilité toujours réduite sur l'évolution de ses activités à court et moyen terme.
Face à cette situation, Cerinnov Group a très rapidement engagé au cours du 1er semestre des mesures de réduction de ses charges et de maîtrise de sa consommation de trésorerie. La société a décidé de la fermeture de son unité d'assemblage nord-américaine à compter d'avril 2020 se traduisant par une réduction immédiate de ses frais généraux et de ses dépenses de personnel, représentant une économie en année pleine d'environ 200 KE (150 KE attendus au titre de l'exercice en cours dont 50 KE sur le 1er semestre).

Le Groupe conservera toutefois une présence commerciale aux Etats-Unis, pays stratégique pour ses activités.
La société a également redimensionné son organisation en se séparant de plusieurs managers en France et au Portugal. Ces décisions doivent se traduire par une réduction des charges de personnel en année pleine de l'ordre de 650 KE (550 KE attendus au titre de l'exercice en cours dont 230 KE sur le 1er semestre). Il est important de noter qu'elles ne remettront pas en question la capacité de rebond tant industrielle que commerciale, dès le retour à une situation normale. Cette baisse de dépenses de personnel sera partiellement compensée par une baisse du crédit d'impôt recherche de près de 150 KE.

D'autres mesures ont également été prises afin d'adapter la structure de coûts au périmètre d'activité actuel dont notamment le non-remplacement des départs volontaires et la renégociation ou résiliation de certains contrats. Au total, les économies générées par l'ensemble de ces décisions devraient s'établir à environ 2 ME sur l'exercice, dont 1 ME dès le premier semestre. Parallèlement, pour défendre sa trésorerie dans ce contexte de forte baisse de l'activité, le Groupe a bénéficié sur la période :
- Des mesures d'aide gouvernementales liées au chômage partiel et au report de versement de ses charges sociales et fiscales à compter du mois de mars ;
- D'une suspension de ses échéances de prêts pour une période de 6 mois, négociée avec l'ensemble de ses partenaires bancaires ;
- De la mise en place, en avril, avec son pool bancaire, d'un emprunt de couverture (PGE) d'un montant de 3,6 ME, garanti à hauteur de 90% par Bpifrance, et amortissable si nécessaire sur une durée pouvant aller jusqu'à 5 ans.

Compte tenu de ces éléments, le Groupe disposait de disponibilités nettes de 2,9 ME à fin juin 2020, contre 1,2 ME à fin décembre 2019.
Cette trésorerie n'intègre pas les éléments suivants restant à recevoir sur le 2ème semestre :
- Subvention de la Région de soutien de trésorerie suite à l'épidémie de COVID-19 à hauteur de 100 KE (perçue après le 30.06.2020) ;
- Prêt de la Région de soutien à la restructuration financière à hauteur de 600 KE (en attente de versement) ;
- Crédit d'impôt recherche de 2019 pour 705 KE (en attente de versement).

Conformément à ses obligations d'information permanente, la société tiendra informé le marché, par voie de communiqué de presse, de toute nouvelle évolution de sa situation.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

Les premiers résultats de cette étude d'Onxeo sont attendus début 2021...

Publié le 21/10/2020

Les produits Cast fournissent des données inédites sur l'état structure000

Publié le 21/10/2020

Les concours bancaires utilisés par Courtois dans les comptes consolidés s'élèvent au 30 septembre à 5,38 ME...

Publié le 21/10/2020

Grâce à sa solidité financière, Lisi maintient également intactes ses ambitions stratégiques de croissance à moyen et long terme...

Publié le 21/10/2020

La croissance organique n'apparaissant plus comme un indicateur pertinent pour l'exercice 2020, aucun nouvel objectif n'a été fixé par Mercialys...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne