5 494.83 PTS
+0.02 %
5 498.0
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 394.92
+0.02 %
DAX PTS
13 281.43
+0.74 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.02 %
Nikkei PTS
23 763.37
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ce sera du "haut de fourchette" pour Legrand

| Boursier | 113 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a publié des résultats solide sur neuf mois, malgré une base de comparaison ardue aux Etats-Unis...

Ce sera du "haut de fourchette" pour Legrand

En marge de ses résultats du troisième trimestre 2017, Legrand a resserré vers le haut sa fourchette d'objectifs 2017. La croissance organique des ventes devrait ainsi être comprise entre 2 et 3%, contre "0 à 3%" initialement, tandis que la marge opérationnelle ajustée avant acquisitions se situera entre 19,8 et 20,1%, soit le haut de la fourchette initiale 19,3 à 20,1%.

Après neuf mois d'activité, le chiffre d'affaires a atteint 3,99 milliards d'euros, en progression de 7,7% en glissement annuel. La croissance organique de la période s'établit à 2,9%. Cette progression organique a un peu ralenti au troisième trimestre, à 2,4%, à cause de la baisse enregistrée sur la zone Amérique du Nord et Centrale. Cette région, qui pèse pour 31,2% dans les revenus totaux du groupe, a souffert d'une base de comparaison élevée que le management avait déjà soulignée plusieurs fois, tandis que l'effet calendaire est défavorable. Cette prudence avait d'ailleurs été sanctionnée durant l'été, le marché étant déçu que la société ne relève pas ses objectifs en dépit d'un premier semestre clairement en avance sur les ambitions annuelles. Une prudence justifiée donc, qui n'empêche cependant pas cette fois Legrand de resserrer vers le haut sa fourchette de prévisions. Le résultat opérationnel ajusté sur neuf mois atteint 814,9 ME, en progression de 10% en glissement annuel. Ainsi, la marge opérationnelle ajustée avant acquisitions s'établit à 20,6%, en progression de 0,6 point par rapport à la même période de 2016. En intégrant les acquisitions, la marge reste solide, à 20,4%. Au final, le bénéfice net part du groupe a progressé de 11,4% à 474,3 ME. Le cash-flow libre normalisé, 541,5 ME, s'accroît de 12,2% sur un an.

Le PDG Gilles Schnepp se réjouit des résultats. Il insiste sur l'accroissement des investissements dans l'innovation (+27% sur un an) et sur la forte contribution attendue des acquisitions à moyen terme.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le chiffre d'affaires du 2e semestre traduit la dynamique de transformation de Mecelec...

Publié le 18/01/2018

Le réseau Vinci Airports a accueilli 156,6 millions de passagers en 2017...

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

Compagnie des Alpes donne ses perspectives 2017/2018 sous réserve d'aléas conjoncturels majeurs...

Publié le 18/01/2018

Cet accord entre Framatome et Schneider Electric établit également un partenariat de fabrication à long terme

CONTENUS SPONSORISÉS