Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
0. %

Catana : comptes 2019/2020 publiés

| Boursier | 579 | Aucun vote sur cette news

L'exercice 2019/2020 permet à Catana Group de confirmer sa dynamique de croissance avec un chiffre d'affaires global de 82,6 ME, contre 77...

Catana : comptes 2019/2020 publiés
Credits Catana Group

L'exercice 2019/2020 permet à Catana Group de confirmer sa dynamique de croissance avec un chiffre d'affaires global de 82,6 ME, contre 77.4 ME en 2018/2019 (+6,7%), dans un contexte marqué par une baisse d'activité significative de la très grande majorité des acteurs du marché des multicoques.

Les confinements décidés mondialement à partir de mars 2020, ont gelé l'ensemble de la chaîne économique, réduisant presque à néant l'activité des loueurs professionnels et privant les constructeurs de capacité de production et de livraison de mi mars à début juin 2020. Bénéficiant à la mi-exercice d'un carnet de commandes solide aussi bien pour l'exercice 2019/2020 que pour le suivant, cette perte de capacité de production induite par la crise sanitaire COVID-19 a généré une perte d'activité proche de 30 ME, (soit 25% du CA prévu). Mécaniquement, cet arrêt soudain des chaînes de fabrication a engendré un manque à gagner opérationnel à minima de 3 ME et pénalisé la rentabilité du Groupe.

Le modèle très flexible du groupe a été salutaire pour faire face à la brutalité des événements, mais bons nombres de frais fixes avaient été engagés pour faire face aux accélérations de cadence industrielle prévues.
Pour limiter la perte occasionnée par l'absence de production, le Groupe a eu très partiellement recours aux mesures de chômage partiel proposées par l'Etat pendant la période de fermeture. Cette mesure conservatoire n'a hélas pas été possible pour l'usine "HACO", le dispositif de chômage partiel n'existant pas en Tunisie.
Puis, dès que la reprise des activités industrielles a enfin été possible, le Groupe a pu accélérer au maximum sa production afin d'honorer les commandes qui restaient à livrer.
De plus, l'environnement industriel a dû également intégrer des mesures contraignantes afin de garantir l'application des gestes barrières au sein des usines du Groupe.

Pour faire face à ce double objectif, le Groupe a dû avoir recours à des leviers plus coûteux qu'à l'accoutumée et beaucoup moins productifs (heures supplémentaires plus nombreuses, travail les jours fériés, mise en place généralisée des 2x8 pour diminuer l'effectif présent en même temps, équipements en masques et en combinaisons, gel hydro alcoolique, etc...). Ces mesures ont également pesé significativement sur le résultat opérationnel.

Des résultats qui restent solides

Fortement perturbé dans sa structure de coûts par la violence de la crise sanitaire et malgré un manque à gagner de plus de 3 ME et des coûts d'exploitation nettement supérieurs du fait des mesures sanitaires déployées, le résultat opérationnel reste solide et s'établit à +6,8 ME, soit plus de 8% du chiffre d'affaires.

Conformément aux règles comptables IFRS, et compte tenu des perspectives prévisionnelles bénéficiaires du Groupe pour les années à venir, CATANA GROUP avait dû comptabiliser un impôt différé actif en 2018/2019. Le rapport entre la charge d'impôt exigible de l'exercice et ce produit net d'impôt différé avait généré un produit d'impôt de 2 ME.

Par mesure de prudence et compte tenu du contexte actuel, aucun produit d'impôt supplémentaire n'a été comptabilisé cette année, justifiant l'écart défavorable sur ce poste entre les deux exercices.

Le résultat net de l'ensemble consolidé ressort positif à +6 ME (7,2% du chiffre d'affaires) et le résultat net "part du Groupe" à +5,7 ME (6,9% du chiffre d'affaires) confirmant la robustesse du modèle de rentabilité du Groupe malgré un contexte très chahuté, étant précisé que toutes les structures du Groupe sont bénéficiaires sur cet exercice 2019/2020

Une structure financière forte et renforcée

Avec un chiffre d'affaires global de 82,6 ME contre 77,4 ME en 2018/2019 (+6,7%), les ventes de bateaux neufs en hausse de 11% par rapport à 2018/2019 et représentant 90% du CA, CATANA GROUP conserve une capacité d'autofinancement significativement positive s'établissant à 10,1 ME contre 10,8 ME en 2018-2019. Ainsi, et après une variation du besoin en fonds de roulement négative de 0,7 ME, le flux de trésorerie lié à l'activité ressort positif de 9,3 ME contre un flux positif de 13,9 ME en 2018/2019.

Parallèlement, le Groupe a décidé de maintenir le rythme de développement de ses gammes BALI et CATANA afin de disposer de gammes encore plus innovantes et récentes dans un marché aux contours remaniés.
Par ailleurs, les investissements industriels à Canet-en Roussillon et en Tunisie ont été poursuivis, afin d'optimiser nos capacités et nos performances industrielles, c'est la raison pour laquelle d'importants gains de productivité impacteront l'exercice en cours.

Dans ce cadre d'investissements soutenus, le flux de trésorerie lié aux investissements est négatif de 8,7 ME contre 10 ME en 2018/2019.
Alors que l'essentiel des investissements réalisés au cours des dernières années avait été en majorité autofinancé, le Groupe a eu recours cette année à la mise en place de lignes moyen terme pour un montant de 4,5 ME.

Par ailleurs, pour faire face aux probables conséquences de la crise sanitaire et notamment au possible changement de profil du BFR saisonnier, lié à de plus faibles livraisons hivernales, le management du Groupe a jugé plus prudent d'avoir recours au dispositif de Prêts Garantis par l'Etat (PGE).

Dans ce cadre, et en collaboration avec ses partenaires bancaires et la BPI, près de 19 ME d'emprunts bancaires ont donc été souscrits par le Groupe.
Après la mise en place de ces lignes et les remboursements annuels, le flux net de trésorerie lié aux opérations de financement ressort positif de 22,5 ME contre un flux positif de 0,5 ME en 2018/2019.

La variation annuelle de trésorerie de CATANA GROUP ressort ainsi positive de 23 ME portant la trésorerie du Groupe à 34.9 ME. Malgré un exercice complexe, CATANA GROUP maintient sa position de trésorerie nette positive et voit celle-ci s'établir à +5,7 ME (35 ME de trésorerie face à 29,3 ME de dettes financières) contre 6,3 ME en 2018-2019. Il dispose de surcroît de fonds propres solides (35,9 ME pour l'ensemble consolidé et 38 ME part du Groupe)

Situation du dossier MAGIC YACHTS

Par suite de la première vague de la COVID-19, CATANA GROUP a dû prendre la décision de surseoir à l'acquisition du chantier tunisien MAGIC YACHTS dès la deuxième quinzaine de mars. Annoncé le 11 décembre 2019, le projet d'acquisition du chantier tunisien MAGIC YACHTS visait à accompagner industriellement la forte croissance attendue de la fabrication des modèles de la gamme BALI ainsi que l'accélération de la stratégie de développement de nouveaux modèles, perspectives naturellement reconsidérées par les conséquences de la crise sanitaire. Ce projet s'était concrétisé par la seule signature d'un avant-contrat.
Dans un premier temps, les dirigeants du Groupe ont maintenu un processus de discussions afin que la cession intervienne dans des conditions compatibles avec la nouvelle situation de marché découlant de la crise sanitaire.
Ces discussions n'ayant pas abouti, ils ont donc excipé de l'imprévision et actionné la clause d'arbitrage en amiable composition figurant à l'avant contrat et dont l'application permettra aux parties de trouver une issue équitable.
Parallèlement à ce processus, le Groupe étudie en Tunisie une solution alternative visant à renforcer ses capacités et ses performances industrielles, afin de disposer sous deux ans environ d'une réponse efficace aux demandes du marché, lorsque celui-ci retrouvera un cycle favorable.

Des perspectives de croissance confirmées par le carnet de commandes

Dans un marché dans lequel le secteur de la location, mis à mal par la crise, reste important, la prudence doit rester de mise pour le nouvel exercice 2020/2021, ce d'autant que les loueurs ont été logiquement impactés dans leurs capacités de financement et ne disposent pas encore aujourd'hui d'une visibilité suffisante pour le printemps et l'été prochains.
L'annulation de la quasi-totalité des salons nautiques de l'automne et de l'hiver à travers le monde ajoute à la complexité actuelle observée.

Cependant, CATANA GROUP n'en reste pas moins très actif commercialement avec l'organisation de nombreuses expositions privées en France et à travers le reste du monde via son réseau d'agents, l'objectif affiché étant de croître significativement sur le marché des particuliers.
Grâce à une politique de développement soutenue, le Groupe sortira sur cet exercice, 3 nouveautés (BALI 4.6, BALI 4.2 et BALI CATSPSACE MOTOR-YACHT) avec encore plus d'innovations aussi bien dans le domaine du confort (généralisation de la porte frontale d'accès au cockpit avant), que dans le cadre environnemental (filtres endotoxines évitant l'usage de bouteilles plastiques, bio génératrice traitant tous les effluents du bord et permettant de rejeter à la mer un liquide totalement neutre pour l'environnement), une première mondiale.
Ces efforts permettent ainsi au Groupe pour l'exercice en cours, de disposer à ce jour et après seulement un peu plus de 3 mois, d'un carnet de commandes de bateaux neufs de 76 ME, supérieur à la totalité de la facturation de l'exercice écoulé. La prévision d'activité pour la totalité de l'exercice étant d'ores et déjà en hausse de 15% au minimum avec une profitabilité significativement supérieure, sous réserve évidemment qu'aucune interdiction administrative pour raisons sanitaires, n'intervienne d'ici la fin de l'exercice.
Alors que le Groupe avait démontré la pertinence de son modèle de croissance rentable, cet exercice confirme également sa capacité de résistance dans le contexte de la crise actuelle, grâce à un modèle d'entreprise agile et réactif. Disposant d'une structure financière solide, CATANA GROUP peut poursuivre et accentuer son modèle de développement innovant et ambitionner de sortir renforcé de cette crise.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne