En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.85 PTS
-0.07 %
5 386.00
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 257.86
-0.08 %
DAX PTS
11 549.96
-0.46 %
Dowjones PTS
25 983.40
+0.92 %
7 496.65
+1.57 %
1.136
-0.56 %

Carrefour grimpe, les annonces bien accueillies

| Boursier | 1240 | 3 par 2 internautes

Carrefour dévoile des résultats 2018 globalement en ligne avec les attentes du marché et relève son objectif de réduction de coûts...

Carrefour grimpe, les annonces bien accueillies
Credits Reuters

Carrefour dévoile des résultats 2018 globalement en ligne avec les attentes du marché et relève son objectif de réduction de coûts. Le bénéfice opérationnel courant du premier distributeur européen ressort à 1,94 milliard d'euros (avant normes IAS 29), en recul de 3,4% en données publiées pour cause de baisse du real brésilien (+4,6% à taux de changes constants) pour un chiffre d'affaires de 85,2 MdsE, en hausse de +2,5% à changes constant. Le résultat net part du groupe ajusté repasse dans le vert, à 802 millions d'euros après une perte de 531 ME un an auparavant liée à des charges exceptionnelles massives. Le cash-flow libre, hors éléments exceptionnels, progresse de 14% à 1,088 milliard et la dette nette totalise 3,7 MdsE.

Les solides résultats de la filiale brésilienne ont permis au groupe de compenser un nouveau recul en France, où les hypermarchés français ne sont toujours pas parvenus à redresser la barre.

Le groupe propose le versement d'un dividende de 0,46 euro par action, stable par rapport à l'exercice 2017.

Le plan d'économies renforcé

En 2019, Carrefour poursuivra sa transformation, en approfondissant les initiatives prises en 2018. La société renforce notamment son plan d'économies, relevé à 2,8 MdsE en année pleine à horizon 2020, contre 2 MdsE initialement. L'entreprise a également musclé ses objectifs de réduction de surfaces de ses hypermarchés (à 400.000 m2), de simplification de ses assortiments (à 15% contre 10% auparavant) et d'ouvertures de formats de proximité (à 3.000 contre 2.000). Elle vise à horizon 2022 des revenus de 5 MdsE dans le e-commerce alimentaire et les produits bio. Enfin, 500 ME d'actifs immobiliers non stratégiques seront cédés d'ici 2020.

Le titre grimpe

Le marché accueille plutôt favorablement ces annonces avec un titre qui gagne 1,5% à 17,8 euros en matinée à Paris. Bryan Garnier parle de résultats satisfaisants et réitère son conseil 'achat' sur le dossier alors que le rythme de réduction des coûts peut se poursuivre en 2019 grâce à la restructuration du siège et aux alliances dans les achats avec Système U et Tesco. Le récent "Comité Central d'Entreprise" pour la branche hyper pointe également pour des actions plus radicales pour redresser le chiffre d'affaires des hypers et surtout l'EBIT. Le nouveau PDG de Carrefour Italie serait également en train d'élaborer un nouveau plan de restructuration. La plupart des initiatives en matière de proposition aux clients ne devraient porter leurs fruits qu'à un stade ultérieur, mais d'ici là, les économies de coûts devraient être en partie réinvesties dans les prix au niveau des hypermarchés français, ce qui pourrait se matérialiser en 2019 (surtout maintenant que la loi EGAlim est entrée en vigueur). BG a une 'fair value' de 21 euros sur le dossier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/03/2019

Ce nouveau bail prendra effet le 1er décembre 2019 à Issy-les Moulineaux...

Publié le 21/03/2019

Serenea est une solution d'Ehpad digital et connecté, développé par la société, fournissant un outil de suivi et de pilotage opérationnel en temps réel...

Publié le 21/03/2019

La plateforme robotisée d'extraction et de criblage des activités antibiotiques de souches bactériennes est désormais opérationnelle...

Publié le 21/03/2019

Le produit finalisé et repositionné a d'ores et déjà été présenté en Chine lors de PCHI 2019. Il reçoit un accueil très favorable des acteurs majeurs en cosmétique...

Publié le 21/03/2019

La participation des actionnaires d'Implanet est décisive pour obtenir le quorum nécessaire à la tenue de cette Assemblée générale...