5 293.58 PTS
+0.23 %
5 284.5
+0.12 %
SBF 120 PTS
4 235.76
+0.10 %
DAX PTS
12 486.54
+0.28 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Capgemini prévoit d'accélérer en 2018 après une bonne fin 2017

| Boursier | 98 | Aucun vote sur cette news

Les taux de croissance et les marges vont se renforcer cette année, assure la SSII...

Capgemini prévoit d'accélérer en 2018 après une bonne fin 2017
Credits Capgemini / Microsoft

Capgemini a bouclé son exercice 2017 sur des chiffres proches des attentes. La SSII a prévu une accélération cette année, aussi bien sur la croissance organique que sur les marges. Les entrées de commandes ont accéléré au 4ème trimestre.

Le groupe a connu une fin d'année dynamique, avec une progression de l'activité de 6,2% au quatrième trimestre à taux de change constants, qui permet à la croissance annuelle d'atteindre 4%, soit un chiffre d'affaires de 12,79 milliards d'euros. Conformément à sa stratégie, la société a accéléré dans le digital et le cloud, avec une progression de 24% sur un an, qui permet aux revenus de ces branches d'avoisiner les 5 MdsE et de représenter 40% du total. La marge opérationnelle progresse légèrement à 1,49 MdE, soit un taux de 11,7% contre 11,5% en 2016. Le bénéfice net part du groupe est en baisse à 820 ME, après 921 ME un an plus tôt, mais les chiffres de 2016 avaient été gonflés par un produit d'impôts exceptionnel de 180 ME. En conséquence, Capgemini explique que son bénéfice net a en réalité progressé de 11%. Le cash-flow libre organique est à peu près stable, légèrement supérieur à 1 MdE. Le groupe proposera un dividende de 1,70 euro lors de la prochaine assemblée générale prévue le 23 mai, après 1,55 euro au titre du précédent exercice.

Le marché anticipait en moyenne 12,74 MdsE de revenus et 1,503 MdE de résultat opérationnel courant, pour un bénéfice net de 821 ME et un cash-flow libre de 997 ME. Les chiffres sont donc assez proches des attentes. Les prises de commandes sont légèrement supérieures aux revenus 2017, à 12,89 MdsE, soit un ratio commandes sur facturations de 1,01. Mais le ratio est monté à 1,14 au 4ème trimestre.

La croissance va accélérer

Capgemini pense être en mesure cette année d'accélérer sa croissance, avec un chiffre d'affaires qui devrait progresser de 6 à 7% à taux de change constants, tandis que la marge opérationnelle serait comprise entre 12 et 12,2% et que le cash-flow libre organique continuerait à être supérieur au milliard d'euros. Le management s'attend toutefois à un impact négatif des devises, qui devrait représenter sur l'année environ 3,5 points, en particulier à cause du renforcement de l'euro face au dollar. Les perspectives tiennent compte de l'application de la nouvelle norme IFRS 15, à compter du 1er janvier 2018.

"Nous annonçons une progression de notre chiffre d'affaires supérieure aux objectifs que nous nous étions fixés et terminons l'année avec un très bon momentum, notamment en Amérique du Nord, premier marché du groupe", se félicite Paul Hermelin, le PDG.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Hybrigenics s'adjuge 4,4% à 0,56 euro en ce début de semaine...

Publié le 19/02/2018

L'analyste passe négatif sur le dossier...

Publié le 19/02/2018

Air France KLM tente un rebond...

Publié le 19/02/2018

Credit Agricole et Citi ont fait leur entrée au capital de SETL, le spécialiste de la blockchain financière, a annoncé ce dernier. Les deux banques rejoignent ainsi Computershare, Deloitte et…

Publié le 19/02/2018

Foncière Atland et le gestionnaire néerlandais de fonds de pensions PGGM annoncent le développement d'un bâtiment dans le Bas-Montreuil, en...

CONTENUS SPONSORISÉS