En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 342.83 PTS
-0.55 %
5 348.00
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 291.26
-0.43 %
DAX PTS
12 584.65
-0.87 %
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.00 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

Business & Decision est en perte de 2,6 ME au 1er semestre

| Boursier | 196 | Aucun vote sur cette news

Le taux d'endettement de Business & Decision ressort à 57% à fin du 1er semestre 2017. Hors reclassement du CIR, il ressort à 51%...

Business & Decision est en perte de 2,6 ME au 1er semestre
Credits Reuters

Le chiffre d'affaires de Business & Decision au 1er semestre 2017 s'élève à 108,5 millions d'euros, en croissance de +1,7% à périmètre et taux de change constants. L'Ebitda courant est en augmentation significative par rapport au 1er semestre 2016 avec les efforts de restructuration et de recentrage menés depuis 16 mois.

Le résultat opérationnel courant s'élève à 2,8 ME, présentant une marge opérationnelle courante de 2,5%, en nette amélioration par rapport au 1er semestre 2016 qui affichait une perte. Cette amélioration est essentiellement soutenue par la baisse significative des charges de personnel et des coûts de structure. Le résultat opérationnel s'établit à 1 ME intégrant les impacts des cessions d'activités, la dépréciation partielle du goodwill aux Etats-Unis et les coûts de restructuration. Le résultat financier représente -1,5 ME, au même niveau qu'au 1er semestre 2016. Le résultat net, part du groupe s'établit à -2,6 ME, intégrant une quote-part du résultat de la société Business & Decision Ltd au Royaume-Uni pour 0,8 ME.

Les capitaux propres se montent à 52,2 ME et la trésorerie active est à 8,7 ME.

Le taux d'endettement ressort à 57% à fin du 1er semestre 2017. Hors reclassement du CIR, il ressort à 51% (49% à fin 2016).

Perspectives

Le second semestre de 2017 devrait s'inscrire dans la tendance constatée au 1er semestre et bénéficier pleinement des actions de restructuration de l'exercice 2016 et du 1er semestre 2017.

Orange et Business & Decision ont annoncé en mai dernier leur entrée en négociation exclusive en vue de la cession des actions du bloc d'actionnaires majoritaires de Business & Decision. Ce projet est en cours et devrait se poursuivre au second semestre 2017.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Les actifs risqués continuent à subir des dégagements ce jeudi. Les tensions commerciales restent en filigrane même si aucun nouveau rebondissement n'est à signaler depuis deux jours maintenant.…

Publié le 21/06/2018

Appel au marché afin de poursuivre l'exploitation...

Publié le 21/06/2018

Daimler (-4,22% à 57,90 euros) chute lourdement sur la place de Francfort après avoir abaissé ses prévisions de résultats 2018. Ainsi, le constructeur automobile allemand a annoncé hier soir que…

Publié le 21/06/2018

Par courrier reçu le 21 juin 2018 par l'AMF, la société néerlandaise NN Group N...

Publié le 21/06/2018

Le titre poursuit sa progression au-dessus d'une ligne de tendance haussière qui soutient les cours depuis le 23 mars. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances…