5 268.76 PTS
-0.07 %
5 267.50
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 211.87
+0.00 %
DAX PTS
12 605.20
+0.08 %
Dowjones PTS
22 309.47
+0.06 %
5 889.36
+0.38 %
Nikkei PTS
20 330.19
+0.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Bone Therapeutics voit clair jusqu'au second trimestre 2018

| Boursier | 73 | Aucun vote sur cette news

Des annonces en vue en septembre...

Bone Therapeutics voit clair jusqu'au second trimestre 2018
Credits Bone Therapeutics

Bone Therapeutics a publié ses résultats semestriels ce matin. Ses ressources actuelles lui donnent de la visibilité jusqu'au second trimestre 2018. Au-delà, il faudra trouver des fonds. Des annonces importantes sur le programme ALLOB sont attendues dès le mois de septembre.

La société a dégagé 1,9 million d'euros de revenus d'exploitation au cours du premier semestre 2017, un niveau quasiment identique à celui de l'année précédente. Les pertes d'exploitation se sont en revanche légèrement creusées, puisqu'elles atteignent 6,16 ME, contre 5,74 ME précédemment. L'entreprise a consommé 7,7 ME de sa trésorerie au cours du semestre, ce qui laisse une réserve 12,6 ME au 30 juin.

Dès le mois de septembre, la direction prévoit d'annoncer les résultats intermédiaires des phases IIa avec ALLOB dans les fractures avec retard de consolidation et dans la fusion vertébrale. En cas de résultats positifs avec les 16 patients traités pour des fractures avec retard de consolidation et suivis pendant 6 mois, la société pourrait mettre fin prématurément à son programme de phase IIa et procéder aux différentes étapes nécessaires au lancement de la phase suivante. Les résultats intermédiaires de la première cohorte de 16 patients, recrutés et suivis pendant un an dans le cadre de l'essai dans la fusion vertébrale, sont attendus dans un horizon de temps similaire. Dans l'intervalle, le recrutement des deux études se poursuit et le nombre total de patients requis pour l'essai dans la fusion vertébrale, soit 32 patients, devrait être atteint autour de la fin de l'année.

La société de Gosselies, en Belgique, va continuer à gérer ses ressources avec prudence. Elle prévoit de consommer 14 à 15 ME de trésorerie sur l'année entière. En conséquence, le management estime disposer d'une trésorerie suffisante pour mener à bien ses objectifs stratégiques jusque dans le courant du deuxième trimestre 2018. Dans un communiqué distinct, Bone annonce l'arrivée de Jean-Luc Vandebroek comme directeur financier, en remplacement de Wim Goemaere qui occupera un poste à haute responsabilité au sein d'une organisation caritative.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2017

  Presse Communiqué conjoint par Siemens et Alstom  26 septembre 2017       Siemens AG Werner-von-Siemens-Straße 1 80333 Munich Germany …

Publié le 26/09/2017

Le résultat net s'établit à 96,1 ME...

Publié le 26/09/2017

Une acquisition majeure...

Publié le 26/09/2017

Les actionnaires se retrouveront à Pessac...

Publié le 26/09/2017

"Le retour à la rentabilité du groupe et sa continuité d'exploitation s'appuient sur la réalisation d'un plan de retournement ambitieux"...

CONTENUS SPONSORISÉS