Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-0.79 %
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-0.7 %
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
0. %

Bone Therapeutics a clôturé le premier semestre 2021 avec 6,01 ME de trésorerie et équivalents

| Boursier | 201 | Aucun vote sur cette news

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non...

Bone Therapeutics a clôturé le premier semestre 2021 avec 6,01 ME de trésorerie et équivalents
Credits Bone Therapeutics

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d'autres pathologies graves, fait aujourd'hui le point sur ses activités et présente ses résultats opérationnels et financiers pour le semestre clos le 30 juin 2021, préparés conformément au référentiel IFRS adopté par l'Union Européenne, ainsi que ses perspectives pour le reste de l'année.

Post clôture du 1er semestre 2021, en juillet 2021, Bone Therapeutics a signé un accord de financement d'un montant maximal de 16 ME avec la Banque européenne d'investissement (BEI). Ce financement par prêt de la BEI sera versé en deux tranches de 8 ME chacune, sous réserve de conditions suspensives.
Suite à l'approbation de l'émission de bons de souscription associés par les assemblées générales de Bone Therapeutics fin août 2021, Bone Therapeutics a reçu un paiement de la BEI correspondant à la première tranche de 8 ME. En conséquence, la BEI a reçu 800.000 bons de souscriptions, tels qu'approuvés par l'Assemblée Générale Extraordinaire.
Bone Therapeutics a par ailleurs renégocié 800 obligations convertibles émises le 7 mai 2020 (pour un montant de 2 ME) auprès de Patronale Life, en un prêt soumis aux mêmes conditions de remboursement que l'accord avec la BEI, en plus de l'émission de 200.000 bons de souscription supplémentaires approuvés par l'assemblée générale
extraordinaire.
En juillet 2021, Bone Therapeutics a conclu un accord définitif avec l'Autorité belge des Services et Marchés Financiers (FSMA) portant sur les problèmes de communication rencontrés lors des études cliniques en 2016 et 2017, pour un montant de 500.000 euros.
Sur les 6 premiers mois de l'année 2021, le total du produit d'exploitation s'est élevé à 0,77 ME, soit une légère augmentation par rapport à la même période en 2020 (0,73 ME).
La perte opérationnelle sur la période s'est élevée à 5,72 ME, contre 7,38 ME au premier semestre 2020.

La société a clôturé le premier semestre 2021 avec 6,01 ME de trésorerie et équivalents de trésorerie. La trésorerie utilisée sur la période s'élève à 8,64 ME, contre 8,86 ME sur la même période en 2020. La maîtrise des coûts et une gestion efficace de la trésorerie restent au coeur des préoccupations de Bone Therapeutics. La consommation de trésorerie en 2021 devrait atteindre 16 à 18 ME, en supposant que les activités de la Société se poursuivent normalement et ne soient pas affectées par la pandémie de COVID-19.

Sur la base des ressources de trésorerie existantes et du déboursement de la première tranche de 8 ME de la BEI en septembre 2021, Bone Therapeutics prévoit de disposer d'une trésorerie suffisante pour poursuivre ses activités jusqu'au deuxième trimestre 2022. Dans l'optique de renforcer à nouveau sa position de trésorerie à court terme, la société évalue et travaille actuellement sur plusieurs options de financement et prévoit de lever de nouveaux fonds auprès d'investisseurs existants et nouveaux ainsi qu'auprès de partenaires stratégiques. De plus amples informations sur la continuité de l'exploitation sont contenues dans la section sur la déclaration de continuité de l'exploitation du rapport IFRS.

Perspectives 2021

Concernant l'étude clinique de phase IIb évaluant actuellement ALLOB dans les fractures du tibia difficiles, l'équipe clinique de Bone Therapeutics, en partenariat avec l'organisation de recherche clinique, a mis en place des mesures correctives pour atténuer l'impact de la pandémie. Compte tenu du stade précoce de la conduite et du recrutement de l'étude, et pour faire suite aux mesures initiales d'atténuation, Bone Therapeutics estime que le recrutement des patients devrait être finalisé d'ici la fin du premier semestre 2022. Les principaux résultats sont attendus d'ici fin 2022.
Si la pandémie venait à se poursuivre, Bone Therapeutics pourrait être amenée à réévaluer ces délais et, dans cette éventualité, communiquera ces nouvelles informations au marché.
Bone Therapeutics poursuivra l'extension de sa plateforme de thérapie cellulaire allogénique basée sur des CSM différenciées, au-delà d'ALLOB et à d'autres indications thérapeutiques. Bone Therapeutics entend également intensifier ses efforts pour développer son portefeuille de produits préclinique et clinique dans d'autres indications en améliorant et en "professionnalisant" la capacité thérapeutique de sa plateforme de thérapie cellulaire et génique.
Cette activité comprend le développement d'une nouvelle génération de Cellules Stromales Mésenchymateuses (CSM) génétiquement modifiées et l'utilisation de sources cellulaires hautement évolutives et polyvalentes telles que
les Cellules Souches Pluripotentes induites (CSPi).
Bone Therapeutics poursuivra ses discussions avec des partenaires potentiels afin d'explorer toutes les opportunités commerciales au cours de l'évaluation d'ALLOB dans une étude de preuve de concept de phase IIb en double aveugle et contrôlée par placebo.
Bone Therapeutics entend par ailleurs poursuivre ses discussions avec la FDA (Food and Drug Administration) américaine en vue des prochaines étapes du développement clinique d'ALLOB aux États-Unis.
LinkHealth et Pregene, les partenaires de Bone Therapeutics en Asie, continuent de piloter le développement d'ALLOB en vue de la soumission d'une demande d'autorisation de mise sur le marché (IND) auprès de l'Administration Nationale chinoise des Produits Médicaux (NMPA). Une demande d'autorisation de mise sur le marché réussie pourrait entraîner de nouveaux paiements d'étape pour Bone Therapeutics.

"La clôture de ce premier semestre 2021 nous a permis de définir une voie précise pour le développement de Bone Therapeutics, qui concentrera désormais ses efforts à l'expansion de sa plateforme de thérapies cellulaires allogéniques basées sur les Cellules Souches Stromales différenciées allogéniques, au-delà de nos objectifs orthopédiques actuels pour ALLOB et dans d'autres indications thérapeutiques. Cette expansion s'appuie sur les progrès cliniques réalisés dans le domaine de l'orthopédie et constituera une base pour l'élargissement de notre champ d'action à d'autres indications", commente Miguel Forte, MD, PhD, Directeur Général de Bone Therapeutics. "Avec la finalisation des phases cliniques de JTA, toutes les ressources financières, managériales et scientifiques peuvent désormais être concentrées sur l'obtention d'un bénéfice thérapeutique à partir de notre technologie basée sur les CSM. Ces ressources comprennent les nominations réalisées tout au long de l'année 2021, notamment celles d'Anthony Ting, PhD, un expert de l'industrie des thérapies utilisant des cellules souches, au poste de directeur scientifique et du Dr. Anne Leselbaum en qualité de directeur médical. Nous sommes impatients de poursuivre le développement de ces thérapies basées sur les CSM afin de proposer dès que possible de nouvelles options thérapeutiques aux patients."

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30% par rapport aux 6 premiers mois de 2020...

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Publié le 17/09/2021

La société Altur Investissement a annoncé la fin de la période de réouverture de l’offre publique d’achat déposée par la société Altur Holding visant les actions d’Altur Investissement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne