En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 103.32 PTS
+1.06 %
6 099.50
+1.09 %
SBF 120 PTS
4 800.79
+0.96 %
DAX PTS
13 525.48
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 368.25
+0.24 %
9 151.84
+0.29 %
1.109
-0.41 %

Bombardier s'effondre après un point intermédiaire très décevant

| Boursier | 216 | 3 par 1 internautes

Bombardier vient de publier des résultats préliminaires inférieurs aux attentes du marché pour son quatrième trimestre 2019...

Bombardier s'effondre après un point intermédiaire très décevant
Credits Bombardier

Bombardier s'effondre littéralement à Toronto après la publication de résultats préliminaires nettement inférieurs aux attentes du marché pour son quatrième trimestre 2019. Le groupe de transport s'attend à réaliser des revenus de 4,2 milliards de dollars sur la période contre 5 Mds$ de consensus. Le RAII ajusté devrait être négatif à hauteur de 130 M$ alors que les flux de trésorerie disponible devraient ressortir à environ 1 Md$, soit environ 650 M$ moins élevés que prévu. L'entreprise évoque les mesures prises pour réaliser des projets ferroviaires en redressement, l'échéancier de ses paiements d'étape et des nouvelles commandes de Transport, ainsi que du report de la livraison de quatre avions Global 7500 au cours du premier trimestre de 2020.

Au cours des trois mois clos fin décembre, le groupe a livré 58 avions pour un total de 175 avions pour l'ensemble de l'exercice. Alors que la branche Aviation progresse bien dans l'accélération de la production du Global 7500, sa marge RAII ajustée pour l'exercice devrait toujours être d'environ 7,0%, conformément à la prévision pour l'exercice.

Chez Transport, le RAII ajusté négatif pour le quatrième trimestre devrait être d'environ 230 M$. Ce montant inclut une charge d'environ 350 M$ liée à certains projets au Royaume-Uni (la plateforme AVENTRA), aux négociations avec les Chemins de fer fédéraux (CFF) suisses et à des coûts de production et de fabrication accrus en Allemagne. Tandis que les résultats financiers du quatrième trimestre de Transport ont été moins élevés que prévu, Bombardier continue de faire d'importants progrès dans le cadre de ses projets en redressement et de prendre les mesures qui s'imposent pour assurer à l'entreprise un succès à long terme.

L'autre mauvaise nouvelle pour Bombardier est la réévaluation de sa participation dans le programme de l'A220 : "tandis que le programme A220 continue de livrer concurrence avec succès sur le marché et de démontrer sa valeur aux compagnies aériennes, les plus récentes indications du plan financier de SCAC appellent à investir des capitaux additionnels pour soutenir l'accélération des cadences de production, à repousser le moment de renouer avec le seuil de rentabilité et à générer un rendement moins élevé que prévu sur la durée du programme. Cela pourrait réduire significativement la valeur de la coentreprise". Une charge de dépréciation pourrait suivre rapidement... Bombardier est partenaire minoritaire du programme A220, avion de ligne conçu par le groupe canadien racheté en 2018 par Airbus.

Après avoir perdu jusqu'à 39% un peu plus tôt en séance, le titre du groupe industriel abandonne actuellement plus de 30% à Toronto.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Air France KLM n'observe pas de baisse de la demande liée aux préoccupations climatiques de la population...

Publié le 17/01/2020

Moody's confirme la note senior non garantie d'Imerys à 'Baa2' mais passe la perspective associée à la notation de 'sous revue' à 'négative'...

Publié le 17/01/2020

Gap a annoncé jeudi soir qu'il renonçait à se séparer de sa marque de vêtements bon marché Old Navy. L'habilleur, qui devait à l'origine en faire une marque distincte, considère que les…

Publié le 17/01/2020

Schlumberger a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le bénéfice net de la première compagnie mondiale de services pétroliers a reculé de 38% à 333 millions de dollars.…

Publié le 17/01/2020

Bureau Veritas reste haut perché sur les 25 euros ce vendredi en Bourse de Paris, alors que le broker Barclays reste à 'surpondérer' sur le dossier...