En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 968.71 PTS
-1.67 %
4 977.50
-1.44 %
SBF 120 PTS
3 988.08
-1.52 %
DAX PTS
11 275.13
-2.16 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.146
-0.01 %

Biocorp : perte de 2,7 ME au 1er semestre

| Boursier | 116 | Aucun vote sur cette news

Biocorp affiche une perte nette de 2,71 ME pour le 1er semestre 2018, du même ordre que celle du 1er semestre 2017...

Biocorp : perte de 2,7 ME au 1er semestre

Biocorp affiche une perte nette de 2,71 ME pour le 1er semestre 2018, du même ordre que celle du 1er semestre 2017. Pourtant, le chiffre d'affaires a pour sa part pratiquement doublé à 1,96 ME. La perte d'exploitation s'élève à 2,8 ME, stable par rapport à l'an dernier.

Au 30 juin 2018, Biocorp affiche une trésorerie disponible de 5,46 ME (691 KE au 31 décembre 2017), et un niveau de capitaux propres de 776 KE (contre -1,26 ME au 31 décembre 2017).

Au cours du second semestre 2018, Biocorp compte poursuivre son développement dans ses différents axes stratégiques.

La Société compte poursuivre et intensifier le développement de sa gamme de dispositifs connectés, à la fois dans le domaine de l'injectable qui est son coeur de métier, mais également l'étendre à de nouvelles applications, que ce soit dans le domaine respiratoire ou ophtalmique (préparation du lancement commercial d'Easylog au premier semestre 2019).

Biocorp poursuivra ses partenariats concernant les développements et l'industrialisation de ses produits.

Sur l'activité traditionnelle, la Société va structurer son offre dans ce domaine particulier avec un positionnement pour des petites à moyennes séries sur un ensemble de produits de conditionnement en plastique (canules, flacons, bouchons, pipettes...).

Biocorp est enfin sollicitée pour son expertise de développement et d'industrialisation, que ce soit pour une adaptation de ses produits propriétaires à un usage particulier comme pour un projet spécifique demandé par le client, s'appuyant sur le savoir-faire de la Société. Ces développements spécifiques, comptabilisés en prestations de services, constituent un levier important pour la génération de nouveaux programmes de développement et d'industrialisation et la Société souhaite poursuivre sur cet axe de travail.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…

Publié le 23/10/2018

AXA annonce avoir conclu un accord avec Fairfax Financial Holdings Limited afin de céder toutes ses activités d’assurance en Ukraine et de quitter le marché ukrainien. Selon cet accord, Fairfax…

Publié le 23/10/2018

STMicroelectronics est une nouvelle fois victime des prévisions décevantes d'un de ses concurrents...

Publié le 23/10/2018

Après avoir pris appui sur le support à 114.5 euros, le titre rebondit nettement et comble le trou de cotation baissier ouvert le 11 octobre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI présente…

Publié le 23/10/2018

Plus forte baisse de l’indice CAC 40, Atos flanche de 18,13% à 73,82 euros. Fragilisé depuis fin juillet par une croissance organique décevante au premier semestre et par les "arrangements…