Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 509.46 PTS
+0.25 %
5 500.0
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 354.33
+0.22 %
DAX PTS
13 126.97
-0.08 %
Dow Jones PTS
29 591.26
+1.12 %
11 980.50
+0.62 %
1.184
-0.1 %

Bernard Loiseau : résultat net déficitaire de -699 KE au 30 juin

| Boursier | 111 | Aucun vote sur cette news

Le premier semestre 2020 de Bernard Loiseau a été marqué par les quatre principaux points suivants :1...

Bernard Loiseau : résultat net déficitaire de -699 KE au 30 juin
Credits Reuters

Le premier semestre 2020 de Bernard Loiseau a été marqué par les quatre principaux points suivants :

1. La crise sanitaire de la Covid 19 avec la fermeture administrative de tous les établissements pendant 3 mois
La crise sanitaire de la Covid 19 a impacté très lourdement l'activité touristique, le secteur de la gastronomie et de l'hôtellerie. Par arrêté ministériel du 14 mars 2020, le gouvernement a fait fermer les bars et restaurants à compter du 15 mars sans donner aucune date prévisionnelle d'ouverture. Cette décision de fermeture de nos établissements a été suivie par la décision du confinement du 17 mars 2020 jusqu'au 10 mai 2020.

Le 28 mai 2020, le gouvernement a autorisé l'ouverture des bars et restaurants se trouvant en zones vertes en France dont la Bourgogne (Paris étant en zone rouge), à partir du 2 juin 2020, avec un protocole sanitaire très strict. La reprise d'activité des établissements du groupe Bernard Loiseau s'est faite progressivement à compter du 15 juin en Bourgogne et à compter du 1er septembre à Paris, tout en contrôlant les flux des clients et du personnel, avec des ouvertures plus adaptées.

Le groupe Bernard Loiseau a pu mettre en place toutes les mesures qui lui sont applicables afin de compenser la perte de son chiffre d'affaires et faire face aux charges fixes sur toute la période de fermeture de tous ses établissements. Cela se traduit notamment par :
- la prise en charge de 100% du chômage partiel versé aux salariés ;
- le report des charges sociales et fiscales ;
- le report des échéances d'emprunt sur 12 mois ;
- et le report des loyers.

Les protocoles sanitaires arrêtés par le gouvernement et les instances professionnelles ont été inclus dans les procédures sanitaires, garantissant la poursuite de ses activités, la sécurité des clients et des collaborateurs.

2. Le maintien du niveau d'excellence par le guide Michelin en février 2020 dans tous les établissements du groupe Bernard Loiseau, avec :
- deux étoiles pour le restaurant La Côte d'Or au Relais Bernard Loiseau à Saulieu,
- une étoile pour le restaurant Loiseau des Ducs, ouvert à Dijon en juillet 2013,
- une étoile pour le restaurant Loiseau Rive Gauche à Paris,
- une assiette Michelin pour le restaurant Loiseau des Vignes, ouvert à Beaune en juillet 2007,
- et une assiette Michelin pour le restaurant Loiseau des Sens au Relais Bernard Loiseau, ouvert en juillet 2017 à Saulieu.

3. La baisse du chiffre d'affaires du groupe de 60% sur le premier semestre 2020 par rapport au 30 juin 2019.
Cette baisse importante est due à la fermeture administrative de tous les établissements du 15 mars au 14 juin 2020 en Bourgogne (avec une ouverture du restaurant la Côte d'Or à compter du 2 juillet 2020), et jusqu'au 31 août 2020 à Loiseau Rive Gauche à Paris. Il est à noter que la fermeture annuelle de tous les établissements du groupe Bernard Loiseau (entre 2 et 3 semaines par site), intervient sur le premier trimestre considéré comme la période la plus calme de l'année.
Avant la fermeture administrative en mars 2020, l'activité du groupe était en augmentation de 20% sur janvier et février 2020, ce qui était très prometteur pour l'année 2020.

4. Un résultat net déficitaire de -699 KE au 30 juin 2020, contre un déficit de -160 KE au 30 juin 2019.
Avec la baisse du chiffre d'affaires de 60%, les salaires ont baissé de 51% et les matières premières ont baissé de 57%. Cependant, le groupe a dû faire face à toutes les autres charges qui n'ont baissé que de 20% sans aucune aide de l'état, d'où le résultat déficitaire de -699 KEUR au 30 juin 2020.

PERSPECTIVES POUR L'ANNEE 2020

L'année 2020 sera marquée par cette crise sanitaire et économique sans précédent. Les perspectives à court terme en 2020 et 2021 sont difficiles à évaluer à l'heure actuelle. Cela dépendra de l'évolution de la pandémie en France (et dans le monde) et des mesures de restrictions que le gouvernement décidera pour les prochains mois.
La reprise d'activité du groupe Bernard Loiseau en Bourgogne depuis juin 2020 a été très bonne, avec un niveau de fréquentation supérieur aux mêmes périodes comparables de l'année précédente, et ceci malgré le contexte sanitaire et les restrictions mises en place par le gouvernement.
En effet, la stratégie du groupe menée depuis de longues années est très satisfaisante, avec la diversification de ses activités, le repositionnement haut de gamme de tous ses établissements, les investissements importants et permanents dans tous les établissements pour garantir le niveau d'excellence, la stratégie de communication tant dans le domaine des relations publiques que dans celui des réseaux sociaux, ainsi que les différents axes de commercialisation.
Toutes les mesures de bonne gestion et de promotion seront poursuivies.

Le résultat net annuel 2020 sera déficitaire compte tenu de la fermeture administrative de plus de 3 mois en Bourgogne et plus de 5 mois à Loiseau Rive gauche à Paris, à cause de la crise sanitaire de la Covid 19.

Les dernières annonces gouvernementales du 28 octobre 2020 vont conduire à une fermeture provisoire de tous les établissements du groupe dans les mêmes conditions que le premier confinement du mois de mars 2020. Le groupe mettra en place le même dispositif qu'en mars 2020 (la prise en charge de 100% du chômage partiel versé aux salariés, le report des charges sociales et fiscales, le report des échéances d'emprunt sur 12 mois, et le report des loyers).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2020

A ce stade, Freelance.com est confiant dans sa capacité à réaliser un exercice 2020 alliant croissance et rentabilité...

Publié le 23/11/2020

Thermador Group effectuera un nouveau point, le 9 décembre...

Publié le 23/11/2020

La Scor a de nouveau surperformé le marché en ce début de semaine, en hausse de 1,3% à 28,98 euros en clôture, aidé par Oddo BHF qui vise désormais un...

Publié le 23/11/2020

Birlasoft a choisi Esker pour sa solution intégrant des technologies d'Intelligence Artificielle capable d'éliminer rapidement les tâches inefficaces et répétitives...

Publié le 23/11/2020

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 4,43 euros

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne