5 568.49 PTS
+0.47 %
5 519.5
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 446.59
+0.36 %
DAX PTS
13 003.35
+0.51 %
Dowjones PTS
24 753.09
-0.24 %
6 960.92
+0.00 %
Nikkei PTS
22 481.09
+0.13 %

Belles prises de commandes pour Atos au second trimestre

| Boursier | 157 | 5 par 1 internautes

Le groupe a publié ses résultats solides...

Belles prises de commandes pour Atos au second trimestre
Credits Philippe Wojazer / Reuters

La marge opérationnelle d'Atos est passée de 6,6 à 8,5% entre le premier semestre 2016 et le premier semestre 2017. Le groupe informatique a annoncé ce matin que son chiffre d'affaires intermédiaire pour l'exercice en cours a atteint 6,31 milliards d'euros, en progression organique de 2,2%. La marge opérationnelle est passée dans le même temps de 408 à 538 millions d'euros, ce qui constitue un trimestre record. Le bénéfice net a progressé de 2,2% à 239 ME, mais il aurait bondi de 31% sur une base comparable, en excluant la plus-value de cession de la participation dans Visa. Le flux de trésorerie disponible a progressé de 35% à 242 ME. Le consensus visait 6,3 MdsE de revenus et une marge de 8,3%.

Le PDG Thierry Breton estime que c'est la stratégie mise en place par sa société qui commence à porter ses fruits, avec un saut technologique qui crée une dynamique forte sur tous les marchés adressés. "Cela nous rend particulièrement confiants dans la réalisation de notre plan à trois ans et nous permet de confirmer aujourd`hui tous nos objectifs pour 2017", déclare l'intéressé. Les prises de commandes ont atteint 6,87 MdsE sur la période, soit un ratio de couverture des revenus de 109% sur le semestre, dont 120% au second trimestre. Les objectifs annuels sont confirmés, c'est-à-dire une croissance du chiffre d'affaires de l'ordre de 9,5% à taux de change constant, dépassant 2% en données organiques, et une marge opérationnelle d'environ 10% du chiffre d'affaires. La société confirme en outre viser un taux de conversion de la marge opérationnelle en flux de trésorerie disponible comprise entre 55 et 58%.

Le titre progresse de près de 2% à 128,10 euros en fin de matinée dans des volumes étoffés. Les analystes accueillent favorablement la publication, même si certains continuent à penser que le dossier est actuellement correctement valorisé. Les aficionados du titre, comme JP Morgan (surpondérer, objectif 135 euros), Aurel BGC (acheter, 129 euros) et Kepler Cheuvreux (acheter, 130 euros), campent sur leurs positions, confortés notamment par le niveau des prises de commandes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES CRAZY DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 11 juin 2018

CODE OFFRE : CRAZY18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : CRAZY18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/05/2018

Les pertes du 1er trimestre mal digérées...

Publié le 28/05/2018

De crise politique on s'oriente vers une crise constitutionnelle en Italie...

Publié le 28/05/2018

Dans des volumes étoffés, Amoeba flambe de 8% à 6,35 euros dans les premiers échanges de la semaine et met ainsi fin à cinq séances consécutives de...

Publié le 28/05/2018

Veolia avance timidement de 0,4% à 20 euros en ce début de semaine...

Publié le 28/05/2018

L'Oréal prend l'accent italien...