En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 416.23 PTS
+0.68 %
5 416.5
+0.73 %
SBF 120 PTS
4 347.22
+0.67 %
DAX PTS
12 411.69
+0.65 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.151
+0.22 %

ASIT Biotech, des échéances importantes en 2019

| Boursier | 401 | Aucun vote sur cette news

La société se bat pour disposer des ressources adéquates...

ASIT Biotech, des échéances importantes en 2019

ASIT Biotech n'affichait plus que 2,1 millions d'euros de trésorerie à la fin de l'année 2017, mais le récent placement privé de 9,4 ME a regarni les réserves. La biotech belge a décidé de concentrer ses efforts sur la préparation de la prochaine étude clinique de phase III avec gp-ASIT+, avec une sélection des centres cliniques qui devrait démarrer en fin d'année afin de traiter les patients pour la saison pollinique 2019. Le laboratoire ne renonce pas pour autant à son second candidat contre la rhinite allergique aux acariens, hdm-ASIT+, avec de premiers essais chez l'homme prévus début 2019. Dans le cadre d'un accord avec la Région Wallonne, ASIT a aussi reçu un financement non dilutif pour un programme de développement de médicaments contre les allergies alimentaires, avec l'objectif de sélectionner, avant la fin de cette année, au moins un médicament candidat ayant une immunogénicité optimale.

Au cours de l'exercice 2017, la société n'a pas dégagé de revenus et affiche 12 ME de pertes opérationnelles et des pertes nettes équivalentes. La consommation de trésorerie a atteint 11,2 ME sur la période, dont 12,3 ME pour l'exploitation. Le management espère pouvoir encore lever 2 ME lors de la seconde phase de souscription et rappelle que les actions émises lors du placement privé sont assorties de deux options qui permettent de souscrire à deux actions nouvelles à 3,83 euros pièce (le titre cote 5,10 euros), soit 23 ME de levées de fonds potentielles au cours des deux années à venir. Cependant, la question du financement reste cruciale et les commissaires aux comptes, en cours d'audit, ont déjà indiqué que leur rapport inclurait un paragraphe d'observations rappelant les conditions et hypothèses émises par le conseil d'administration, qui sont soumises à l'hypothèse de la continuité d'exploitation, conformément à l'Article 144 §7 du Code des sociétés applicable en Belgique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…

Publié le 21/08/2018

BHP Billiton (-1,03% à 1628,20 pence) affiche la plus forte baisse de l’indice FTSE 100, la première compagnie minière mondiale ayant présenté des résultats annuels un peu courts et des…

Publié le 21/08/2018

Le titre reste coiffé par sa moyenne mobile à 20 jours actuellement à 106 euros. Le RSI rebondit de sa zone de survente mais reste sous les 50%. Un retour de la pression vendeuse est privilégiée…

Publié le 21/08/2018

Ramsay Générale de Santé, leader de l'hospitalisation privée en France avec 121 établissements de santé répartis dans l'Hexagone, annonce...