En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 845.97 PTS
-0.03 %
4 848.00
+0.06 %
SBF 120 PTS
3 867.24
-0.02 %
DAX PTS
11 074.24
-0.14 %
Dowjones PTS
24 519.10
+0.47 %
6 654.58
+0.12 %
1.139
+0.23 %

Aperam : 72 ME de bénéfice net au 3e trimestre 2018

| Boursier | 504 | 4 par 1 internautes

"Notre bilan robuste et notre concentration sur notre propre gestion nous aideront à résister à un environnement de marché extrêmement difficile"...

Aperam : 72 ME de bénéfice net au 3e trimestre 2018
Credits Reuters

Le chiffre d'affaires d'Aperam pour le 3e trimestre 2018 s'élève à 1,123 milliard d'euros (1,218 MdE pour le 2e trimestre 2018). Les expéditions d'acier pour le 3e trimestre 2018 ont diminué à 467 milliers de tonnes par rapport à 508 milliers de tonnes au 2e trimestre 2018.

L'Ebitda était de 123 ME pour le 3e trimestre (150 ME pour le 2e trimestre 2018). Ce déclin trimestriel était principalement dû à la baisse saisonnière habituelle en Europe durant les mois d'été. Les niveaux d'importations records en Europe et la hausse des prix des intrants ont aussi pesé sur les marges. Cependant, l'amélioration de la performance opérationnelle par rapport au 3e trimestre de l'année précédente démontre l'attention particulière d'Aperam à l'excellence opérationnelle, de même que l'amélioration en cours des opérations au Brésil continuent d'apporter un support significatif aux résultats. La phase 3 du Leadership Journey -le Programme de Transformation- a continué à progresser pendant le trimestre avec une contribution annualisée de 30 ME à l'Ebitda depuis le début de l'année 2018. Avec cette nouvelle phase du Leadership Journey, Aperam vise 150 ME de gains Ebitda annualisés sur la période 2018 à 2020.

La charge d'amortissement et de dépréciation s'élève à 35 ME pour le 3e trimestre 2018. Aperam a enregistré au 3e trimestre 2018 un bénéfice opérationnel de 88 ME contre un bénéfice opérationnel de 115 ME pour le 2e trimestre 2018.

Aperam a enregistré un bénéfice net de 72 ME au 3e trimestre 2018. Il porte à 237 ME le bénéfice sur 9 mois (217 ME 1 an plus tôt). Le bénéfice dilué par action est relativement stable pour la période à 2,46 euros (2,45 euros sur les 9 premiers mois de 2017).

Les flux de trésorerie générés par l'exploitation sur le 3e trimestre 2018 se sont élevés à 64 ME, malgré une hausse du besoin en fonds de roulement de 74 ME, principalement due à des stocks temporaires plus élevés. Les dépenses d'investissement ont été de 49 ME pour le 3e trimestre 2018. Le flux de trésorerie disponible avant dividendes et rachat d'actions s'est élevé à 15 ME sur le 3e trimestre 2018. Durant le 3e trimestre 2018, le montant de trésorerie versé aux actionnaires s'est élevé à 48 ME.
Au 30 septembre, les capitaux propres s'élevaient à 2,433 MdsE et la dette financière nette à 64 ME. A cette date, la dette financière brute s'établissait à 233 ME. Aperam disposait de 519 ME de liquidités au 30 septembre, qui se décomposent en 169 ME de trésorerie et équivalents de trésorerie et 350 ME de lignes de crédit disponibles.

Perspectives

Aperam prévoit que son Ebitda baisse au 4e trimestre par rapport au 3e trimestre 2018. La dette financière nette devrait rester à un niveau bas au 4e trimestre.

Timoteo Di Maulo, CEO d'Aperam, indique : "L'amélioration continue de nos opérations au Brésil et notre propre gestion en Europe nous ont permis de délivrer des résultats solides au 3e trimestre, et de réussir à compenser la pression liée à des importations records en Europe. L'application de la section 232 aux Etats-Unis et les mesures de sauvegarde provisoires inadéquates de l'Union Européenne ont provoqué des troubles temporaires sur le marché européen de l'acier inoxydable. A présent, nous attendons que les mesures de sauvegarde définitives soient finalisées rapidement. En attendant, notre bilan robuste et notre concentration sur notre propre gestion nous aideront à résister à un environnement de marché extrêmement difficile".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance, dans contexte où la morosité l’emporte. Les catalyseurs haussiers font défaut et les investisseurs se…

Publié le 23/01/2019

A l’occasion d’une journée Investiseurs, Neopost a levé le voile sur sa nouvelle stratégie baptisée « Back to Growth » et portant sur la période 2019-2022. Ainsi, le spécialiste du…

Publié le 23/01/2019

United Technologies progresse de 4,72% à 116,31 dollars sur les marchés américains, dans le sillage de résultats supérieurs aux attentes au titre de son quatrième trimestre 2018. Ainsi, le…

Publié le 23/01/2019

Ingenico chute de 12% à 46,03 euros après avoir atteint 44,41 euros, soit son plus niveau depuis avril 2013. Les investisseurs sanctionnent le quatrième avertissement sur résultats en moins d'un…

Publié le 23/01/2019

Le titre valide une figure de continuation baissière en drapeau après s'être retourné à la baisse sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI évolue à…