En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 784.45 PTS
+0.64 %
4 782.0
+0.60 %
SBF 120 PTS
3 795.96
+0.52 %
DAX PTS
10 808.46
+0.63 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.140
+0.28 %

Antalis : résultats opérationnels au 30 septembre

| Boursier | 581 | 5 par 1 internautes

A fin septembre, le chiffre d'affaires d'Antalis s'établit à 1...

Antalis : résultats opérationnels au 30 septembre
Credits Sequana

A fin septembre, le chiffre d'affaires d'Antalis s'établit à 1.770 millions d'euros, en retrait de 3,8% par rapport au 30 septembre 2016 (-2,2% à taux de change constants). Il intègre 19 millions d'euros liés aux opérations de croissance externe réalisées fin 2016.

L'activité a été contrastée lors du 3ème trimestre, période traditionnellement plus faible en ventes et comprenant également cette année -1,3 % de jours ouvrés, avec de bonnes performances en France et en Europe de l'Est contrebalancées par un ralentissement au Royaume-Uni. La bonne tenue du secteur Emballage a permis de compenser partiellement la baisse des volumes en Papiers. Antalis a continué à améliorer son taux de marge brute dans ses trois secteurs d'activité grâce à sa politique de protection des marges et a poursuivi ses efforts de réduction des coûts.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, l'EBITDA s'élève à 60 millions d'euros proche de celui de 2016 avec une progression de la marge d'EBITDA de 0,1 point à 3,4%. La réduction des coûts fixes dans le domaine logistique et l'amélioration du mix produits ont permis de compenser en quasi-totalité l'impact de la baisse des volumes en Papiers et des devises (principalement la livre sterling).
Le résultat opérationnel courant, en hausse de 8,9%, s'établit à 46 millions d'euros, incluant un gain de 2 millions d'euros lié à une modification d'un régime de retraite (Suisse).

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, les Principaux Pays Européens (Royaume-Uni & Irlande, France, Allemagne & Autriche) ont généré un chiffre d'affaires de 899 millions d'euros en retrait de 5,6% (-1,6% à taux de change constants). Cette baisse traduit l'impact de la baisse des volumes en Papiers, en particulier au Royaume-Uni où les incertitudes économiques et politiques liées au Brexit ont pesé sur la demande, ainsi que la dépréciation de la livre sterling.
Le chiffre d'affaires de la zone Reste de l'Europe s'élève à 701 millions d'euros, en baisse de 3,1%. L'évolution des devises n'a pas eu d'impact sur la période.
Le chiffre d'affaires de la zone Reste du Monde s'établit à 170 millions d'euros, en croissance de 4% du fait d'un impact favorable des devises (rand sud-africain, peso, real). Hors impact des devises, le chiffre d'affaires serait en retrait de 1,6 %.

Perspectives

Lors du 4ème trimestre, l'activité d'Antalis devrait avoir la même tendance que celle constatée sur les neuf mois de l'exercice. Les incertitudes liées au Brexit devraient continuer de peser sur la demande du Royaume-Uni & de l'Irlande qui représentent 26% de son chiffre d'affaires.
Sur l'ensemble de l'exercice, Antalis devrait continuer de bénéficier de sa politique de protection des marges, de la contribution accrue des secteurs de l'Emballage et de la Communication Visuelle et de la réduction de ses coûts fixes liée à la flexibilisation de sa chaine logistique.
A périmètre et à taux de change constants, Antalis devrait ainsi réaliser un chiffre d'affaires en léger recul par rapport à celui réalisé au titre de l'exercice 2016 et la marge d'EBITDA devrait être comprise entre 3,4% et 3,8%.
Par ailleurs, Antalis continue d'étudier activement différentes alternatives pour le refinancement de ses lignes de crédit qui sont sécurisées jusqu'au 31 décembre 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Les marchés européens rebondissent modestement avant la Fed. Si une hausse de 25 points de base de ses taux d’intérêt est considérée comme acquise, les investisseurs attendent surtout des…

Publié le 19/12/2018

Plus forte baisse du SBF 120, Natixis perd 6,87% à 4,147 euros au lendemain d’un profit warning, dont l’impact a été amorti par la confirmation du versement d’un dividende exceptionnel de 1,5…

Publié le 19/12/2018

Alors que le constructeur français a dernièrement demandé à son partenaire la tenue d'une assemblée générale extraordinaire des actionnaires afin de discuter de la gouvernance et d'autres…

Publié le 19/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est orienté à la hausse, soutenu par une oblique haussière depuis la mi-octobre. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50…

Publié le 19/12/2018

Evolution possible du capital...