En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
+0.00 %
4 892.0
-0.19 %
SBF 120 PTS
3 901.62
-
DAX PTS
10 929.43
-
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.136
-0.05 %

Antalis pense dégager une marge annuelle d'EBITDA entre 3% et 3,4%

| Boursier | 137 | Aucun vote sur cette news

Antalis affiche un EBITDA semestriel de 36 millions d'euros, en baisse de 15,9 % et de 12,7 % à taux de change, nombre de jours ouvrés et périmètre...

Antalis pense dégager une marge annuelle d'EBITDA entre 3% et 3,4%
Credits Sequana

Antalis affiche un EBITDA semestriel de 36 millions d'euros, en baisse de 15,9 % et de 12,7 % à taux de change, nombre de jours ouvrés et périmètre constants. L'impact négatif des devises (1 million d'euros), l'effet calendaire défavorable (0,8 million d'euros) et la baisse des volumes en Papiers ont été partiellement compensés par l'amélioration du mix produits. Le taux de marge d'EBITDA s'établit à 3,1 % en données publiées (- 0,5 point).

Le résultat opérationnel courant s'élève à 25 millions d'euros (- 28,2 %) à comparer à un résultat opérationnel courant de 34 millions d'euros au 1er semestre 2017 qui incluait un gain de 2 millions d'euros lié à une modification d'un régime de retraite en Suisse. À taux de change et nombre de jours ouvrés constants et hors impact du régime de retraite en Suisse, le résultat opérationnel courant est en retrait de 16,6 %.

Antalis a enregistré des charges non récurrentes nettes d'un montant de 20 millions d'euros, principalement liées aux coûts de restructuration et de refinancement du groupe ainsi qu'à la dépréciation de l'actif net des filiales en Afrique du Sud pour tenir compte de leur valeur de cession. Après prise en compte des frais financiers et de l'impôt, le résultat net part du groupe est une perte de -16 millions d'euros à comparer à un bénéfice de 7 millions d'euros au 30 juin 2017.

Au deuxième semestre, Antalis compte bénéficier de l'amélioration de son mix produits liée aux opérations de croissance externe dans les secteurs de l'Emballage et de la Communication Visuelle et à l'impact relutif de la cession de ses filiales en Afrique du Sud et au Botswana, essentiellement centrées sur le secteur Papiers. Dans le contexte actuel de baisse des volumes dans le marché du papier, le secteur de la distribution devrait connaitre des opérations de consolidation à moyen terme. Fort de sa position de leader, Antalis entend continuer d'y jouer un rôle prépondérant.

À périmètre et taux de change constants, Antalis devrait réaliser un chiffre d'affaires 2018 en léger recul par rapport à celui réalisé au titre de l'exercice 2017 et dégager une marge d'EBITDA entre 3 % et 3,4 %.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Pixium Vision lauréat du Prix Galien 2018 pour PRIMA dans la recherche sur la DMLA sèche   Paris, France - 13 décembre 2018 - 7h00 CET - Pixium Vision (FR0011950641 - PIX),…

Publié le 13/12/2018

Avec ce partenariat technologique, Plastic Omnium renforce sa stratégie d'innovation...

Publié le 13/12/2018

Cette opération n'a pas d'impact sur les comptes consolidés de Total SA...

Publié le 13/12/2018

Afin de créer de la valeur, le groupe Bic doit donc continuer à capitaliser sur le pouvoir de la marque BIC sur les marchés, canaux de distribution, catégories et modèles économiques...

Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...