En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 569.67 PTS
-0.03 %
4 563.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
3 624.38
+0.01 %
DAX PTS
11 598.07
+0.32 %
Dow Jones PTS
26 659.11
+0.52 %
11 350.74
+1.87 %
1.167
-0.04 %

Antalis : creuse ses pertes

| Boursier | 307 | 1 par 1 internautes

Fortement impacté par la crise, Antalis dévoile des résultats intermédiaires en net retrait...

Antalis : creuse ses pertes
Credits Sequana

Fortement impacté par la crise, Antalis dévoile des résultats intermédiaires en net retrait. La perte nette atteint 90 ME sur les six premiers mois de l'année (-27 ME au 1er semestre 2019) pour un chiffre d'affaires de 817 millions d'euros, en retrait de -23,3% en données comparables (-23,8 % en données publiées). Cette baisse reflète essentiellement le recul des volumes en Papiers accentué par la crise du Covid-19. Cette pandémie a également affecté la Communication Visuelle et, dans une moindre mesure, l'Emballage. La variation de chiffre d'affaires attribuable aux devises est négligeable sur la période.

La marge brute s'élève à 202 millions d'euros, en recul de -22,3% en données comparables (-22,6% en données publiées) et l'EBITDA atteint 7 ME, en baisse de -76,2% en données et à méthodes comptables comparables (-75,6% en données publiées) du fait de la forte baisse d'activité. Antalis a bénéficié de la réduction significative des coûts variables mais aussi fixes, notamment par la mise en place de mesures gouvernementales de soutien aux entreprises dans de nombreux pays. Le taux de marge d'EBITDA s'établit à 0,9% en données publiées (-1,9 point). Le résultat opérationnel courant est une perte de 4 ME tandis qu'il s'élevait à 19 ME au 1er semestre 2019.

Antalis a enregistré des charges non récurrentes nettes d'un montant de 64 ME, incluant notamment des dépréciations d'actifs à hauteur de 39 ME nets et pour l'essentiel du complément, des coûts de restructuration enregistrés au 1er semestre. Du côté du bilan, l'endettement financier net hors dettes de loyer s'établit à 317 ME (ME au 30 juin 2019).

Les incertitudes toujours présentes sur l'ampleur et la durée de la pandémie du Covid-19 ainsi que sur les conséquences économiques dans les 39 pays et 3 continents dans lesquels le groupe exerce ses activités ne permettent pas de se prononcer sur les perspectives pour Antalis. En revanche, Antalis bénéficiera au deuxième semestre de l'arrivée de KPP comme nouvel actionnaire de contrôle ainsi que de la restructuration de sa structure de bilan et de financement annoncées le 22 juillet dernier.

Les ratios du contrat de crédit syndiqué testés au 30 juin n'ont pas été respectés. Aux termes de l'accord conclu avec les établissements prêteurs, ces derniers avaient cependant renoncé à exercer leurs droits au titre de tout cas de défaut jusqu'à la finalisation de la transaction, qui a eu lieu le 21 juillet. L'accord portant sur la restructuration de l'endettement est entré en vigueur simultanément et s'est traduit par le remboursement en numéraire à hauteur de 100 millions d'euros des sommes dues au titre du contrat de crédit syndiqué, grâce au nouveau financement du même montant consenti à Antalis par la banque japonaise Mizuho. Le montant restant dû qui s'élevait à cette date à près de 198 millions d'euros a été intégralement abandonné par les établissements prêteurs, ce qui se traduira par l'enregistrement d'un produit équivalent dans les comptes du second semestre.

A ce jour, les ressources financières disponibles pour le groupe proviennent des lignes de crédit suivantes :
- un prêt d'actionnaire de KPP de 80 millions d'euros ; un prêt court terme avec une banque japonaise de 50 millions d'euros ; une autorisation de découvert avec une banque japonaise de 60 millions d'euros ; en cours de négociation, un prêt plus long terme avec la banque japonaise Mizuho de 100 millions d'euros, en remplacement du prêt court terme octroyé le 22 juillet dernier et depuis remboursé ; les programmes de factoring mis en place depuis 2015 dans la plupart des pays européens et qui se poursuivent.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/10/2020

Le Conseil d'administration de Total SE, réuni le 29 octobre, a décidé de soumettre à l'Assemblée générale des actionnaires du 25 mai 2022 qui...

Publié le 29/10/2020

Quadient obtient le statut "Prime" d'ISS ESG pour son engagement en matière de responsabilité sociétale d'entreprise...

Publié le 29/10/2020

Malgré la crise sanitaire, les sociétés du Groupe mettent tout en oeuvre pour assurer la continuité des activités...

Publié le 29/10/2020

Au 3e trimestre 2020, le chiffre d'affaires de Guillemot Corporation progresse de 85% à 39,3 millions d'euros...

Publié le 29/10/2020

Le carnet de commandes recule mais reste ferme avec 39 mois d'activité sécurisés...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne