5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Antalis confirme ses objectifs annuels après le premier semestre

| Boursier | 166 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a amélioré sa marge d'Ebitda...

Antalis confirme ses objectifs annuels après le premier semestre
Credits Sequana

Antalis, la société née de la scission de Sequana, a enregistré une contraction légèrement supérieure à 4% de son chiffre d'affaires semestriel, qui a atteint 1,2 milliard d'euros. Dans le même temps, l'Ebitda s'est légèrement apprécié pour atteindre 42,8 ME, soit 3,6% des revenus, contre 3,3% au premier semestre 2016. Le résultat opérationnel courant prend la pente ascendante, en hausse de près de 16% à 34,4 ME, matérialisant une marge de 2,9% contre 2,4% auparavant. Cette progression a été toutefois artificiellement gonflée par un gain exceptionnel de 2,3 ME lié à une modification du régime de retraite en Suisse. Au final, le résultat net part du groupe est en baisse, à 7,1 ME, après 8,9 ME auparavant.

La dette financière nette a reculé de 34 ME à 269 ME, soit un ratio dette financière nette sur Ebitda amélioré de 3,26 à 3 fois, qui laisse un peu plus de marge sur le covenant (limite à 3,3 fois). Le groupe a lancé en juillet le refinancement de ses lignes de crédit, qui sont sécurisées jusqu'au 31 décembre 2018. En revanche, le projet d'émission obligataire a été annulé à cause des "conditions de marché". Le management "étudie activement différentes alternatives de refinancement".

Objectifs confirmés

Le directeur général Hervé Poncin est malgré tout satisfait des chiffres de la première moitié de l'année, en particulier de l'accroissement du taux de marge brute dans l'emballage et la communication visuelle, deux segments en croissance. Il salue également les efforts sur les coûts opérés par l'entreprise. Quant à la baisse du chiffre d'affaires, elle s'explique par le recul des volumes de la branche papier et l'impact défavorable des devises. Les objectifs communiqués lors de l'introduction en bourse en juin dernier sont confirmés, c'est-à-dire un chiffre d'affaires qui devraient afficher un léger recul avant acquisitions et à taux de change constant par rapport à 2016, tandis que la marge d'EBITDA sera comprise entre 3,4 et 3,8%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS