Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 234.14 PTS
+0.41 %
6 237.50
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 906.92
+0.35 %
DAX PTS
15 255.33
+0.3 %
Dow Jones PTS
34 005.47
+0.81 %
14 015.09
+1.53 %
1.196
-0.14 %

Actia publie un EBITDA de 24,2 ME

| Boursier | 239 | Aucun vote sur cette news

En cette année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, le chiffre d'affaires consolidé d'Actia est ressorti à 438,6 ME, en recul de 15,7%, conforme...

Actia publie un EBITDA de 24,2 ME
Credits Reuters

En cette année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, le chiffre d'affaires consolidé d'Actia est ressorti à 438,6 ME, en recul de 15,7%, conforme à l'estimation communiquée mi 2020. Plus des trois quarts de la baisse des revenus a été générée au 1er semestre, par le pic de la crise sanitaire et les mesures de confinement les plus contraignantes.

Sur le 2ème semestre 2020, conformément à ses attentes, Actia a reconstitué ses marges pour atteindre un EBITDA de 24 ME, pour une marge de 10,1%, contre 0,2 ME au 1er semestre. Le résultat opérationnel du 2ème semestre est de 7,5 ME, soit une marge opérationnelle de 3,2%, contre 3% au 2ème semestre 2019. Sur cet exercice pour le moins inhabituel, les bons résultats du 2ème semestre, positifs sur les deux divisions, ne suffisent pas à compenser les effets de la crise au 1er semestre et le résultat opérationnel de 2020 ressort à -6,9 ME. A l'issue d'un programme d'investissements de 3 ans, achevé fin 2019, la crise sanitaire est venue retarder la croissance attendue et masquer l'efficacité des initiatives déployées par ACTIA pour optimiser ses opérations.

La Division Automotive (89,3% du CA Groupe) enregistre une baisse de -15,5% pour s'établir à 391,5 ME en 2020. Sur le 2ème semestre, la baisse est ramenée à -10,7%. Aucun client n'a été perdu et de nouveaux contrats ont été remportés, notamment dans le domaine de l'électrification, de l'électronique de puissance et de la mobilité intelligente sur les marchés du bus et car, du ferroviaire et des engins spéciaux. La montée en puissance d'une clientèle diversifiée, planifiée pour compenser et dépasser l'arrêt d'un contrat historique attendu début 2022, est conforme aux attentes du Groupe.

Dans ce contexte, le résultat opérationnel s'élève à -7,1 ME en 2020. Il tient compte de la diminution des achats consommés de 45,6 ME (-17,3%) et de 23 ME (-13,4%) des charges de personnel et des charges externes, celles-ci tenant compte de la provision de 3 ME pour la fermeture de la filiale en Inde. Au-delà d'une stricte gestion des coûts, les mesures prises par le Groupe ont porté sur l'accélération des efforts commerciaux opportunistes visant à compenser la baisse d'activité de la plupart des clients et à préserver sa capacité d'innovation.

La Division Télécommunications (47,1 ME, 10,7% du CA du Groupe), en 2020, est en recul de -17,1%. Bien que le chiffre d'affaires augmente de 20,9% sur le 2ème semestre, le décalage des commandes induit par la crise sanitaire n'a pas pu être rattrapé. La diminution du rythme de production a toutefois permis de diminuer les achats de -34,2% tandis que les charges de personnel (+2,1%) ont été maintenues afin d'assurer le redémarrage de l'activité. Le niveau des charges externes (-4,7%) a bénéficié de la baisse des frais de missions tandis que la division a maintenu ses ressources externes pour répondre aux enjeux des appels d'offres en cours. La gestion des opérations amène le résultat opérationnel 2020 à 0,8 ME, dont 2,6 ME (8,7% du CA) au titre du 2ème semestre.

La division reste majoritairement positionnée sur des technologies de pointe dans l'univers des SatCom en France et à l'étranger. Elle a remporté de nouveaux contrats, notamment en France et en Égypte, et a pu répondre à de nouveaux appels d'offres pour des projets significatifs s'étendant sur plusieurs années, dans ses trois domaines opérationnels (SatCom, Énergie, Ferroviaire).

RÉSULTATS ET SITUATION FINANCIÈRE CONSOLIDÉS

En 2020 ACTIA a piloté ses opérations pour limiter l'impact de la crise sanitaire sur ses perspectives, c'est-à-dire sans entamer sa capacité d'innovation (76 ME de frais de 'R&D' en 2020 contre 83,2 ME en 2019) et sa faculté à servir ses clients actuels et futurs.

La stratégie déployée se traduit donc par un impact limité sur les charges de personnel, à 120 ME contre 123,1 ME en 2019 (-2,6%) incluant pour 4,7 ME d'aides ayant permis de limiter les licenciements, et une diminution de 53,5 ME (-18,6%) des achats et de 19,3 ME (-24,8 %) des charges externes. Au-delà du recul des frais de déplacement, celles-ci tiennent compte de la baisse de la sous-traitance, de l'amélioration des coûts de transports conformément aux mesures prises fin 2019 et incluent la provision pour la fermeture d'ACTIA India. En ligne avec les mesures et outils déployés pour améliorer leur gestion, les stocks diminuent de 11,6 ME.

Le Groupe dégage ainsi un EBITDA de 24,2 ME, à 5,5% du CA 2020, contre 8,8% en 2019. Après prise en compte des dotations aux amortissement (30,9 ME, +5,3%) dont l'augmentation avait été constatée en 2019 en liaison avec le programme d'investissements, le résultat opérationnel du Groupe ressort à -6,9 ME. L'effectif du Groupe est passé de 3.854 à fin 2019, à 3.718 à fin 2020, sous l'effet de mesures d'ajustement prises principalement à l'international.

Le niveau des intérêts et charges financières à 3,7 ME reflète l'activation des PGE pour 41,4 ME, soit moins de la moitié du montant total possible. La remontée du dollar constatée depuis avril génère une moins-value de 8,8 ME sur les instruments de couverture de change, en contrepartie d'une parité d'achat en dollar favorable en 2020. Ces éléments amènent le résultat net de la période à 19,4 ME.

Les opérations du Groupe ont généré 24,6 ME de trésorerie en 2020 contre 44 ME fin 2019, tandis que les investissements, à 22,8 ME contre 43,5 ME en 2019, diminuent conformément à la finalisation du programme d'investissements. Les financements ont permis de dégager 24,4 ME pour compenser la baisse d'activité.

Au bilan, les stocks (149,6 ME) à fin 2020 baissent de 7,2%, les créances clients (141,4 ME) sont stables, et les dettes fournisseurs (69,9 ME) diminuent de 18%. Le BFR, dont la variation est de 1,8 ME n'a pas pesé sur la situation financière.
À fin 2020, la progression de l'endettement net, à 202,8 ME, est limitée à 8,9 ME (+4,6%). 21,5 ME de prêts moyen terme ont été remboursés sur la période et 58,8 ME ont été levés, incluant les PGE. La demande de suspension des covenants au 31 décembre 2020 a été acceptée par tous les partenaires bancaires sollicités. La stratégie menée en vue de la reprise économique a visé à renforcer la trésorerie disponible (+14,7%), à 53,3 ME.
Au titre de 2020 le Free Cash-Flow est de -0,4 ME à comparer à 0,1 ME en 2019.

PERSPECTIVES 2021

Animée d'un fort esprit entrepreneurial et tournée vers l'avenir, ACTIA s'inscrit dans une trajectoire de croissance à long terme (TCAM 2010-2019 : +8,6%) et une capacité à servir des marchés technologiques de pointe, portés par la transformation numérique et énergétique.

Avec un outil industriel moderne et répondant aux plus hautes exigences de qualité et de sécurité, des solutions de gestion industrielles (PLM, ERP, NPI) de dernière génération, porteuses d'efficacité opérationnelle et financière, poursuivent leur déploiement en 2021.
Dans l'attente d'un redémarrage économique, le Groupe maintient un strict contrôle des dépenses et des mesures d'activité partielle de longue durée (APLD) ont été négociées et mises en place pour certains établissements français début 2021.
La pénurie de composants électroniques qui touche toute l'industrie technologique n'épargne pas le Groupe. Celui-ci met tout en oeuvre pour limiter au maximum l'impact sur sa production. Le pic de la pénurie devrait être atteint au deuxième trimestre. Afin de favoriser la reprise, ACTIA activera une nouvelle tranche de PGE. ACTIA s'inscrit, par ailleurs, dans plusieurs programmes du plan de relance, devant lui permettre de bénéficier d'accompagnements pour près de 8 ME sur 2 à 4 ans. Dans un environnement à court terme qui reste incertain, le Groupe précisera ses attentes financières pour 2021 à l'issue de la crise des composants.

Au-delà des incertitudes qui pèsent actuellement sur l'économie mondiale, le Groupe, largement diversifié et internationalisé, se mobilise, comme il l'a toujours fait, pour assurer son développement à long terme, porté par des expertises pointues sur des marchés majeurs. Son portefeuille de clients et ses carnets de commandes sur les prochaines années attestent de solides perspectives de croissance lui permettant de viser de dépasser, à une échéance de 4 à 5 ans, les 800 ME de chiffre d'affaires.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Chiffre d'affaires du 1er Trimestre 2021 : Jeudi 20 mai.
Assemblée Générale : Jeudi 20 mai.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/04/2021

Sur l'année 2020, le Groupe CIS Catering a enregistré un chiffre d'affaires de 287,8 ME, en croissance de 8,3% à TCC (255,7 ME à données publiées)...

Publié le 15/04/2021

Dans un arrêt rendu le 15 avril 2021, la cour d'appel de Versailles constate que Veolia a respecté les droits et attributions des instances...

Publié le 15/04/2021

Le Conseil d'Administration de Coface SA s'est réuni le 15 avril 2021 et a pris connaissance d'éléments financiers préliminaires non audités...

Publié le 15/04/2021

Le chiffre d'affaires au premier trimestre de Virbac s'est élevé à 266,5 millions d'euros, en très forte progression de +17,5% hors Sentinel (+7,6% à...

Publié le 15/04/2021

Le groupe L'Oréal publie une hausse de 10,2% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, plus forte que prévue en données comparables, soutenue...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne