En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.27 PTS
-
4 938.50
-
SBF 120 PTS
3 906.73
-
DAX PTS
12 854.66
-0.42 %
Dow Jones PTS
28 195.42
-1.44 %
11 634.35
-1.84 %
1.177
+0.05 %

Actia Group publie ses comptes annuels

| Boursier | 1811 | Aucun vote sur cette news

Le chiffre d'affaires 2019 d'Actia s'est établi à 520,4 ME, en hausse de 43,9 ME (+9,2%) par rapport à 2018, en ligne avec l'objectif annuel de 520 ME...

Actia Group publie ses comptes annuels
Credits Reuters

Le chiffre d'affaires 2019 d'Actia s'est établi à 520,4 ME, en hausse de 43,9 ME (+9,2%) par rapport à 2018, en ligne avec l'objectif annuel de 520 ME. Dans un marché automobile en baisse en 2019, ACTIA Group a progressé grâce à la diversification de ses activités Automotive et confirmé le niveau d'activité atteint en 2018 dans les Télécommunications.
Tout en finalisant l'important programme d'investissements initié fin 2017 et malgré des tensions persistantes sur le marché des composants, les mesures internes, et la montée en puissance des nouveaux contrats Automotive, génèrent une hausse de 70% du résultat opérationnel du Groupe.

ACTIVITÉS & RÉSULTATS 2019

En 2019, les ventes à l'international représentent 75,7% du chiffre d'affaires du Groupe, toujours soutenues, au-delà de l'Égypte (contrat Télécommunications), par la croissance des activités Automotive aux États-Unis, où ACTIA a ouvert un site industriel fin 2018, en Belgique et en Allemagne et plus généralement en Europe ou en Chine.

La Division Automotive (89,1% du CA Groupe) enregistre une croissance de 10,9% pour s'établir à 463,5 ME, avec une progression équilibrée sur les 3 segments d'activités (OEM, Aftermarket, MDS) et ce malgré le ralentissement marqué en fin d'année dans l'automobile et le camion. Dans le domaine OEM (76,5% du CA Automotive : +10,5%) les solutions Télématiques ont bien progressé permettant de mieux répartir l'activité entre le contrat historique véhicules légers et les nombreux succès remportés ces dernières années pour les véhicules spéciaux (hors route, bus et cars). L'Aftermarket (12,1% du CA Automotive : +13,2%) a fait un bon 2ème semestre porté par les ventes de produits Contrôle Technique issues du Salon EquipAuto et un nouveau contrat aux Philippines, compensant largement le recul des équipements de garage. Les activités MDS (11,4% du CA Automotive : +10,7%) ont de nouveau bénéficié de la forte capacité de développement et de production d'ACTIA auprès d'une clientèle fidèle et de qualité.

Compensant progressivement la prépondérance du contrat historique véhicules légers, la croissance graduelle des nouveaux contrats améliore le mix produit. Couplé à la modernisation des outils de production et des systèmes, et aux mesures pour optimiser les achats et les process industriels, l'EBITDA est en hausse de 64,9%, à 39,4 ME, soit 8,5 % du CA Automotive.

Tenant compte des investissements pour améliorer l'efficacité de ses outils de production (France, Tunisie, États-Unis) et de ses centres de 'R&D' (France, Tunisie), la division, qui a obtenu cette année la certification ISO 27001 pour ses activités de production de produits électroniques et logiciels, affiche un doublement de résultat opérationnel, à 12,5 ME (+153%), soit 2,7% du chiffre d'affaires Automotive (contre 1,2% en 2018).

La Division Télécommunications (56,8 ME, 10,9% du CA du Groupe) dont le chiffre d'affaires a bondi en 2018 (+49,7% vs. 2017) conserve, en 2019, son niveau d'activité pour finir en léger recul de 2,5 %. Elle est restée portée par la croissance des ventes dans les SatCom (+13,6%) liés à l'important contrat en Égypte, tandis que les développements dans le domaine de l'Énergie et du Ferroviaire ont été décalés à 2020, et les activités IRT, non stratégiques et non significatives (2,8% du CA Télécommunications) sont en phase de retrait. Dans ce contexte, l'activité Télécommunications, par ailleurs de plus en plus tournée vers l'international (53,6% du CA de la division en 2019, contre 43,2% en 2018 et 8,5% en 2017), enregistre un EBITDA de 6 ME, soit 10,5% du CA Télécommunications (12% en 2018) et un résultat opérationnel de 3,6 ME, soit 6,3% du CA Télécommunications (8,9% en 2018).

En 2019, la Division Télécommunications, anticipant la fin des livraisons en Égypte, a consolidé son carnet de commandes avec une extension de programmes satellites de ce pays et un nouveau contrat militaire français. D'autres dénouements positifs sont attendus en 2020.

RÉSULTATS ET SITUATION FINANCIÈRE CONSOLIDÉS

Conformément à son plan de marche et à ses engagements 2019, ACTIA a maintenu sa trajectoire de croissance tout en activant plusieurs leviers d'amélioration de sa rentabilité : l'EBITDA du Groupe s'élève à 45,8 ME, en croissance annuelle de 55,1%, soit 8,8% du chiffre d'affaires consolidé (6,2% en 2018).

ACTIA a engagé fin 2018 un important programme d'investissement portant sur ses infrastructures industrielles (48,8 ME d'acquisition d'immobilisations en 2019 après 52,3 ME en 2018) et ses capacités 'R&D'. Ces investissements contribuent à une meilleure gestion des cycles de développement et de production et se reflètent dans la hausse (+42%) des dotations aux amortissements à 29,4 ME, dont 4,3 ME dus à l'application de la nouvelle norme IFRS 16 sur les contrats de location. Ils sont complétés d'une nouvelle solution de gestion du cycle de vie des produits (PLM), préalable à la finalisation du déploiement du nouvel ERP toujours programmé pour 2020. L'optimisation des process d'achats et de logistique limite à 7,4% l'augmentation des achats consommés (288,1 ME). L'évolution des devises (EUR/USD) génère un gain de change sur opération d'exploitation de 3,1 ME (vs. ME en 2018), attestant de la pertinence de la politique de couvertures de change dans un marché très fluctuant.

Les charges de personnels (123,1 ME) sont en hausse de 11,7% : ACTIA a continué de recruter et de fidéliser des profils experts en Europe et en Tunisie, mais aussi aux États-Unis pour répondre aux besoins de sa nouvelle structure. L'effectif du Groupe passe de 3.697 à fin 2018, à 3.854 à fin 2019 (+4,2%). Le retraitement des loyers (IFRS 16) génère une baisse de 1,9 % des charges externes (77,7 ME) qui masque un recours limité à la sous-traitance (+2,7%), permis par l'avancement des recrutements, et une nouvelle baisse des coûts de transports, fruit de la normalisation progressive du marché des composants et des efforts continus du Groupe. Les coûts de garantie liés aux contrats à fort volume progressent de 4,2 ME.

Depuis 2 ans, le renouvellement du portefeuille d'activités visant à une meilleure diversification sur des segments à plus forte valeur ajoutée, se reflète dans l'avancement des programmes de 'R&D', dont les dépenses ne progressent que de 2,7% sur l'exercice. Cependant, une légère baisse du taux d'immobilisation et le recul du taux de refacturation clients à 32,9% (contre 36,2% en 2018) entraînent une hausse de 16,3% des charges passées dans le compte de résultat. Cet effet de cycle est partiellement compensé par l'augmentation (+21,2%) du Crédit d'Impôt Recherche, à 4,7 ME.

Dans un marché des composants encore en sous capacitaire, et tenant compte d'une amélioration progressive du mix produits, de l'efficacité des mesures et de l'optimisation des outils, le résultat opérationnel du Groupe progresse de 70% pour s'établir à 16,3 ME (3,1% du CA du Groupe), contre 9,6 ME (2% du CA du Groupe) en 2018.

En 2019, le résultat financier ( ME) est constitué principalement des intérêts et charges financières ; il tenait compte en 2018 d'une valorisation favorable des outils de couverture de change au 31 décembre. Après prise en compte d'une charge d'impôt de 3,7 ME, contre 2,9 ME à fin 2018, le résultat net 2019 ressort à 8,7 ME, contre 9,2 ME au titre de 2018 (-5,1%).

La progression de la dette nette à 193,9 ME à fin 2019, contre 168,6 ME à fin 2018, est liée principalement à l'impact IFRS 16 (16 ME) et à la fin des programmes immobiliers. Les opérations du Groupe ont généré 44,0 ME de trésorerie en 2019, couvrant ainsi ses investissements (43,5 ME), avec un Free Cash Flow de 0,1 ME à comparer à ME en 2018. Malgré une hausse des stocks de 18,4% à 161,1 ME, le BFR s'améliore légèrement notamment grâce à la mise en place d'un contrat d'affacturage déconsolidant sur la filiale en Suède. Les investissements sont désormais amenés à diminuer avec la finalisation début 2020 du programme de modernisation et d'agrandissement lancé en 2017. Tenant compte des nouvelles modalités mises en place courant 2019, les covenants bancaires sont respectés.

PERSPECTIVES 2020

ACTIA entend poursuivre le déploiement de sa stratégie pour assurer une diversification autour d'activités complémentaires et un positionnement international sur des équipements et solutions à forte valeur ajoutée.

Au regard des défis liés au Coronavirus, ACTIA a communiqué le 18 mars 2020 : la situation continue à évoluer chaque jour, un site internet d'informations dédié aux clients, fournisseurs et salariés est disponible sur https://covid19.actia.com . Il est impossible à ce stade d'estimer l'impact que le ralentissement économique aura sur les ventes des clients d'ACTIA Group en 2020. Avant la pandémie, au regard de son carnet de commandes et des avancées commerciales, ACTIA visait de poursuivre sa croissance en 2020, à un rythme moins soutenu qu'en 2019. Des données financières pourront être précisées dans le courant de l'exercice en fonction de l'évolution de la pandémie.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS :

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 le mercredi 13 mai 2020 (7h00).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2020

Le projet de digitalisation des processus de Lennox EMEA avait été enclenché avant la crise sanitaire du COVID-19...

Publié le 19/10/2020

Le chiffre d'affaires de La Française de l'Energie au 1er trimestre 2020-2021 est de 1,5 millions d'euros...

Publié le 19/10/2020

Avec l'agrément SIAF, les structures publiques peuvent externaliser leur archivage électronique auprès de Cecurity.com...

Publié le 19/10/2020

Ces opérations ont déjà fait l'objet d'une provision dans les comptes et dans l'ANR de Wendel au 30 juin 2020...

Publié le 19/10/2020

Situé au coeur de la ZAC Augny 2000, le magasin dispose d'une surface de vente de 150 m2...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne