En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

Le pape François, féru de voyages pour créer des ponts avec les musulmans

| AFP | 244 | Aucun vote sur cette news
Le pape François est accueilli par le mufti Rahmi Yaran à son arrivée à la Mosquée Bleue d'Istanbul, le 29 novembre 2014 en Turquie
Le pape François est accueilli par le mufti Rahmi Yaran à son arrivée à la Mosquée Bleue d'Istanbul, le 29 novembre 2014 en Turquie ( BULENT KILIC / AFP/Archives )

Le pape François, qui a fait du dialogue avec l'islam une priorité, s'est rendu à plusieurs reprises dans des pays musulmans ou à forte population musulmane depuis le début de son pontificat en 2013.

Il deviendra en février le premier pape à se rendre dans la péninsule arabique avec une visite aux Emirats arabes unis, avant un voyage au Maroc en mars.

Jordanie, Territoires palestiniens et Israël

Le 24 mai 2014, le pape est chaleureusement reçu à Amman par le roi Abdallah II et fraternise avec des réfugiés syriens.

Le pape François prie devant le
Le pape François prie devant le "mur" de séparation à Bethléem, en Cisjordanie, le 25 mai 2014 ( TAUFIQ KHALIL / AFP/Archives )

Le lendemain, il entame un pèlerinage en Terre sainte à Bethléem, en Cisjordanie occupée, et prie silencieusement devant le mur de séparation avec Israël.

Outre les sites de la tradition chrétienne, il visite pendant son séjour l'esplanade des Mosquées et le Mur des Lamentations à Jérusalem, lieux saints de l'islam et du judaïsme.

Albanie

Le pape se rend le 21 septembre 2014 en Albanie, pays dirigé par une coalition entre musulmans, catholiques et orthodoxes qu'il présente comme un "modèle" de coexistence entre les religions, au moment où le groupe Etat islamique (EI) multiplie les exactions en Syrie et en Irak et où Boko Haram fait de même au Nigeria.

"Le climat de respect et de confiance réciproque, entre catholiques, orthodoxes et musulmans est un bien précieux pour le pays et acquiert une signification spéciale dans notre époque", déclare-t-il devant des centaines de milliers de personnes à Tirana.

Turquie

Le pape François visite un camp de réfugiés à Bangui, le 29 novembre 2015 en Centrafrique
Le pape François visite un camp de réfugiés à Bangui, le 29 novembre 2015 en Centrafrique ( GIUSEPPE CACACE / AFP/Archives )

Du 28 au 30 novembre 2014, le pape visite la Turquie où 80.000 chrétiens vivent au milieu de 75 millions de musulmans. Dans la célèbre Mosquée bleue d'Istanbul, il répète la "méditation" silencieuse qu'avait effectuée son prédécesseur Benoît XVI huit ans plus tôt, en un geste de fraternité avec l'islam.

Mais sa visite tourne au dialogue de sourds politique. Au pape qui défend l'alliance des religions contre le terrorisme, le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan répond en fustigeant la montée de l'islamophobie en Occident.

Centrafrique

Les 29 et 30 novembre 2015, le pape reçoit un accueil triomphal en Centrafrique, pays déchiré par des violences intercommunautaires.

Durant son séjour de 26 heures, il se rend à la mosquée centrale de Bangui dans le quartier musulman du PK5. "Chrétiens et musulmans sont frères", et il faut dire "non à la vengeance, à la violence et à la haine", lance-t-il. Sous les vivats de la foule, plusieurs musulmans en tee-shirts à l'effigie du pape assistent ensuite à la messe que celui-ci célèbre dans un stade.

- Azerbaïdjan -

Une affiche souhaite la bienvenue au pape François au Caire, le 27 avril 2017 en Egypte
Une affiche souhaite la bienvenue au pape François au Caire, le 27 avril 2017 en Egypte ( MOHAMED EL-SHAHED / AFP/Archives )

Le 2 octobre 2016, le pape effectue une brève visite en Azerbaïdjan. Il y décrit ce pays majoritairement musulman du Caucase comme une "société qui reconnaît les bénéfices du multiculturalisme et de la complémentarité nécessaire des cultures", et où les différentes religions "instaurent des relations de collaboration mutuelle et de respect".

Egypte

Le 28 et 29 avril 2017, François effectue la deuxième visite d'un pape en Egypte dans l'époque moderne, dix-sept ans après celle de Jean-Paul II qui avait marqué les esprits.

Dans ce pays de 92 millions d'habitants, dont 10% de chrétiens, il affirme que la vraie foi est celle qui conduit "à vivre la culture de la rencontre, du dialogue, du respect et de la fraternité". Il se rend notamment dans l'institution sunnite d'Al-Azhar, dont les relations avec le Vatican s'étaient crispées après des propos controversés en 2006 du pape Benoît XVI semblant associer islam et violence.

- Birmanie et Bangladesh -

Le 2 décembre 2017, le pape François demande "pardon" aux réfugiés musulmans rohingyas pour leurs souffrances "dans l'indifférence du monde". Il s'exprime après avoir écouté avec gravité les récits de seize d'entre eux au Bangladesh, où affluent des centaines de milliers de rohingya fuyant les persécutions en Birmanie voisine.

Le souverain pontife, qui a effectué auparavant un voyage de quatre jours en Birmanie, y a appelé le 29 novembre les bouddhistes "à dépasser toutes les formes d'intolérance, de préjugé et de haine", sans mentionner explicitement le sort des rohingyas.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…

Publié le 15/02/2019

Au quatrième trimestre 2018, le chiffre d'affaires du groupe Baccarat ressort à à 48,7 ME, en progression de +1,9% en données publiées par rapport au...