En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 340.22 PTS
-1.17 %
5 340.00
-1.17 %
SBF 120 PTS
4 282.10
-1.11 %
DAX PTS
12 237.23
-0.98 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.00 %
7 447.17
+0.00 %
1.133
-0.15 %

Le hajj, l'un des cinq piliers de l'islam

| AFP | 449 | Aucun vote sur cette news
Des pèlerins dans la Grande Mosquée de La Mecque, le 27 août 2017
Des pèlerins dans la Grande Mosquée de La Mecque, le 27 août 2017 ( KARIM SAHIB / AFP )

Le pèlerinage à La Mecque, l'un des cinq piliers de l'islam que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie s'il en a les moyens, comporte plusieurs étapes codifiées :

- "Ihram": pour le fidèle, le pèlerinage commence par la proclamation de son intention d'effectuer ce rite spirituel. Quand il arrive dans un périmètre fixé autour de La Mecque, il doit être purifié et ne doit porter que des pièces de tissu blanc non cousues pour les hommes, alors que les femmes portent des habits couvrant entièrement le corps, à l'exception des mains et du visage.

Les pèlerins durant cette période ne doivent pas se parfumer, ni se couper les cheveux ou les ongles. Ils doivent s'abstenir de toute querelle et de toute relation sexuelle.

- "Tawaf": à son arrivée à La Mecque, le pèlerin fait sept fois le tour de la Kaaba, autour de laquelle a été construite la Grande mosquée, et en direction de laquelle les musulmans prient cinq fois par jour. S'il le peut, il touche et embrasse la pierre noire incrustée dans l'un des coins de la Kaaba.

- "Sa'i": le fidèle doit ensuite faire à sept reprises le chemin entre Safa et Marwa, distants de 400 mètres et proches de la Grande mosquée, sur les pas de Hajar, épouse du prophète Abraham. Selon la tradition, elle avait couru entre ces deux lieux pour chercher de l'eau à son fils, le prophète Ismaïl, jusqu'à ce que la source de Zamzam jaillisse à ses pieds.

Le pèlerinage de La Mecque
Le pèlerinage de La Mecque ( Laurence CHU, Gal ROMA / AFP )

Une fois ce rituel accompli, le fidèle se rend dans la vallée de Mina, à cinq km à l'est de la Grande mosquée, pour y passer la nuit avant le moment fort du hajj, le stationnement sur le Mont d'Arafat, une journée consacrée à la prière et aux invocations.

A la tombée de la nuit, les pèlerins refluent sur la plaine de Mouzdalifa pour se préparer le lendemain à l'Aïd al-Adha qui consiste à immoler une bête à la mémoire d'Abraham. Ce dernier avait failli immoler son fils Ismaïl avant que l'ange Gabriel ne lui propose in extremis de sacrifier un mouton à sa place, selon la tradition.

Les fidèles se consacrent après à la lapidation des stèles représentant Satan à Mina, à 8 km de Mouzdalifa. Il faut jeter sept pierres le premier jour sur la grande stèle, et 21 pierres le lendemain ou le surlendemain sur les trois stèles (grande, moyenne, petite).

Pour prévenir les bousculades comme celle de 2015 ayant coûté la vie à près de 2.300 pèlerins, des restrictions ont été annoncées concernant les horaires du rituel de lapidation.

Le pèlerinage se termine par de nouvelles circonvolutions autour de la Kaaba.

Les pèlerins tournent autour de la Kaaba, le plus important lieu saint de l'islam, dans la Grande Mosquée de La Mecque, le 27 août 2017
Les pèlerins tournent autour de la Kaaba, le plus important lieu saint de l'islam, dans la Grande Mosquée de La Mecque, le 27 août 2017 ( KARIM SAHIB / AFP )

La visite à Médine, lieu du mausolée du prophète Mahomet, facultative, peut s'effectuer avant ou après le hajj.

Le pèlerinage s'inspire d'une tradition antérieure à l'islam, qui remonte à Abraham, patriarche biblique vénéré par les musulmans comme par les juifs et les chrétiens. La Kaaba abritait des centaines d'idoles anté-islamiques, détruites en 630 par Mahomet lors de son retour triomphal à La Mecque.

Le hajj se tient une fois par an au début du mois lunaire musulman dhou al-hajja et culmine le 9 du mois, à la veille de la fête du sacrifice.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom

Publié le 15/08/2018

Le net repli des métaux et autres matières provoque de lourds dégagements sur les valeurs liées de près ou de loin aux 'commodities'

Publié le 15/08/2018

Macy's relève ses objectifs annuels comme il l'avait déjà fait à l'occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre, mi-mai. Le distributeur table désormais sur un bénéfice par…

Publié le 15/08/2018

Après un exercice 2017 décevant

Publié le 15/08/2018

Air France-KLM (+0,73% à 8,842 euros) est une nouvelle fois à l'honneur à la Bourse de Paris. A l'affût de toute information suggérant un règlement rapide de la question de la gouvernance de la…