5 390.46 PTS
+0.20 %
5 383.50
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 288.02
+0.14 %
DAX PTS
13 059.84
+0.39 %
Dowjones PTS
23 557.99
+0.14 %
6 409.29
+0.36 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Yingluck Shinawatra, de la marionnette à l'exilée

| AFP | 204 | Aucun vote sur cette news
L'ex Premier ministre de Thaïlande, Yingluck Shinawatra, salue ses partisans à son arrivée à la Cour suprême de Bangkok le 1er août 2017.
L'ex Premier ministre de Thaïlande, Yingluck Shinawatra, salue ses partisans à son arrivée à la Cour suprême de Bangkok le 1er août 2017. ( LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP/Archives )

L'ex-Première ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra, en exil pour échapper à la justice vendredi, a construit sa carrière politique en mettant ses pas dans ceux de son frère Thaksin, bête noire de la junte militaire au pouvoir.

A 50 ans, elle a finalement suivi la même voie que lui en 2008: la fuite plutôt que la prison.

Propulsée par sa famille aux législatives de 2011, adorée par la population rurale du nord de la Thaïlande, elle n'avait longtemps été que le "clone" de Thaksin (l'expression est de lui), Premier ministre renversé par un putsch en 2006.

Mais cette novice en politique, un peu fade, avait surpris dans sa gestion de mois de manifestations réclamant sa tête en 2013 et 2014, loin de son image de marionnette prenant ses ordres au téléphone auprès de son frère réfugié à Dubaï.

Elle avait résisté, sans recours à la violence, à des manifestants maniant l'invective et les attaques sexistes et occupant ses ministères.

Ce n'est finalement qu'un coup d'Etat militaire en mai 2014 qui avait réussi à faire tomber son gouvernement.

Yingluck avait alors disparu pendant plusieurs jours, placée au secret par les militaires, comme d'autres membres de son gouvernement.

- Larmes et sourire -

Yingluck Shinawatra
Yingluck Shinawatra ( Gal ROMA / AFP )

Son art de manier les larmes suscite admiration ou énervement, que ce soit quand elle évoque le sort de son fils à l'école ou lors de ses arrivées très orchestrées à son procès, avec partisans venus lui offrir des roses.

Depuis le coup d'Etat et l'interdiction d'organiser des manifestations politiques, elle avait multiplié les pieds de nez aux généraux au pouvoir, avec le sourire.

Elle s'était ainsi lancée en juin 2016 dans une tournée, officiellement culturelle, dans le nord du pays, bastion électoral de sa famille, cultivant son image de princesse du peuple en recevant des brassées de fleurs de paysannes endimanchées. La tournée avait été baptisée "Yim su", qui signifie en thaï "combat avec le sourire".

En février 2016, elle avait convié la presse à faire le tour de son potager, officiellement pour parler de la culture de ses salades. Elle avait néanmoins rappelé entre deux laitues qu'il serait urgent d'organiser des élections.

Mais Yingluck n'a pas l'envergure d'une Aung San Suu Kyi en Birmanie voisine, qui a passé des années en résidence surveillée. Certains avaient osé l'analogie au début de son procès.

"Elle n'a rien d'Aung San Suu Kyi. Les Shinawatra ne se sont jamais battus pour la démocratie ou les droits de l'homme. Ils défendent leurs propres intérêts", analyse Puangthong Pawakapan, politologue de l'université Chulalongkorn de Bangkok.

Malgré ses prises de distance d'avec Thaksin ces dernières années, Yingluck reste avant tout une représentante du "clan Shinawatra", enrichi grâce au flair de son frère, modeste policier (même s'il vient d'une influente famille d'origine chinoise de Chiang Mai) devenu magnat des télécommunications.

Et Yingluck Shinawatra et les siens symbolisent tout ce que détestent les vieilles élites de Bangkok: des parvenus, menaçant l'ordre social établi, dominé par le roi.

Car, si Yingluck possède un master d'administration publique de l'université du Kentucky, elle a construit toute sa carrière pré-politique au sein de l'empire familial, depuis son retour des Etats-Unis au début des années 1990.

Depuis son premier stage à la présidence de la branche téléphonie mobile de Shin Corp., géant des télécommunications fondé par Thaksin et vendu dans des circonstances controversées, la petite dernière de cette famille de neuf enfants ne s'est jamais totalement émancipée.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 24/11/2017

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C a progressé de 100 en octobre par rapport à septembre en France, à 5 616 000 personnes, a annoncé le Ministère du travail. Il a…

Publié le 24/11/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 735 620 205 - SIRET 735 620 205 00121…

Publié le 24/11/2017

Fouad Chéhady est nommé responsable de la Transformation et de l’Excellence opérationnelle, membre du comité exécutif de Natixis. Il est rattaché à Laurent Mignon, Directeur général de…

Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe. Saint-Gobain détient déjà la société Isoroc Russie et la marque correspondante depuis 2016. Isoroc…

CONTENUS SPONSORISÉS