En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 824.23 PTS
+0.39 %
5 820.0
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 584.49
+0.26 %
DAX PTS
13 071.28
+0.13 %
Dow Jones PTS
27 677.79
+0.1 %
8 308.40
+0. %
1.110
+0.02 %

Xinjiang: le réseau social chinois TikTok reconnaît avoir suspendu "par erreur" une vidéo virale

| AFP | 202 | Aucun vote sur cette news
Un
Un "centre de formation professionnelle" supposé être en réalité un centre de détention pour des musulmans d'ethnie ouïghoure, le 2 juin 2019 à Artus, au Xinjiang ( GREG BAKER / AFP/Archives )

Le réseau social chinois TikTok a admis avoir suspendu "par erreur" une vidéo virale condamnant la répression exercée par Pékin à l'encontre des musulmans du Xinjiang et s'est excusé auprès de l'adolescente qui l'avait posté sur les réseaux sociaux.

Feroza Aziz, qui se présente comme une Américaine de 17 ans de religion musulmane, avait diffusé une vidéo, vu à ce jour 1,6 million de fois, dans laquelle elle dénonçait le traitement des musulmans de l’ethnie ouïgoure au Xinjiang (nord-ouest), tout en feignant de donner des conseils pour se recourber les cils.

TikTok l'avait alors, d'après elle, empêché de poster d'autres messages sur son compte et avait finalement retiré la vidéo, suscitant la polémique auprès des internautes.

La détention au Xinjiang
La détention au Xinjiang ( Laurence CHU / AFP )

Déjà très critiquée pour avoir supprimé des contenus sur les manifestations à Hong Kong pro-démocratie et hostiles à Pékin, la plate-forme chinoise a démenti dans un premier temps avoir bloqué la vidéo, assurant qu'elle n'intervenait pas sur les contenus "pour des raisons politiques".

Elle a finalement reconnu mercredi l'avoir suspendu "par erreur" pendant 50 minutes.

"Rien dans les directives de notre plate-forme ne vise à exclure du contenu tel que cette vidéo. Elle n'aurait pas dû être supprimée", indique TikTok dans un communiqué. "Nous voudrions présenter nos excuses à l'utilisateur pour cette erreur de notre part", est-il ajouté.

Mais, pour l'adolescente, dont le compte a finalement été rétabli mercredi, il y a peu de doute : l'application, dont la maison mère ByteDance a son siège en Chine, a pris cette décision à cause de sa vidéo sur les Ouïghours.

D'après des organisations de défense des droits de l'homme, plus d'un million de musulmans, en grande majorité de cette ethnie, sont détenus au Xinjiang dans des camps de rééducation politique.

Pékin récuse ce chiffre et évoque des "centres de formation professionnelle" destinés à lutter contre la radicalisation islamiste, en réaction à une série d'attentats sanglants attribués ces dernières années à des militants ouïghours.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Tarkett dévisse de 16,42% à 11,45 euros au lendemain de son profit warning. Le spécialiste des revêtements de sol et des surfaces sportives anticipe désormais un EBITDA ajusté 2019 légèrement…

Publié le 06/12/2019

Henri Poupart-Lafarge, le PDG d’Alstom, aurait été approché pour prendre la direction générale de Renault, rapporte BFM Business. Il pourrait faire consensus face aux deux autres candidats…

Publié le 06/12/2019

Dassault Systèmes pointe en tête du CAC40 en début de séance à Paris à la faveur d'un gain de 1,8% à 143,3 euros...

Publié le 06/12/2019

Il ne fait pas bon avertir en cette fin de semaine...

Publié le 06/12/2019

Nouvelle douche froide pour les actionnaires de Tarkett...