En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.95 PTS
-
4 832.00
-
SBF 120 PTS
3 852.26
-
DAX PTS
12 557.64
-
Dow Jones PTS
28 210.82
-0.35 %
11 665.37
-0.11 %
1.184
-0.14 %

Xavier Bertrand pour un référendum sur la laïcité et des sanctions durcies

| AFP | 435 | 4.45 par 22 internautes
Xavier Bertrand interviewé à Lille en février 2019
Xavier Bertrand interviewé à Lille en février 2019 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Organiser un référendum en faveur de la laïcité, durcir les sanctions en cas d'atteinte à ce principe, notamment sur les réseaux sociaux: le président ex-LR des Hauts-de-France Xavier Bertrand veut "entrer en guerre contre les islamistes", après la décapitation d'un enseignant vendredi.

"On est à un point de bascule dans notre pays. Les discours, les rassemblements (comme dimanche dans plusieurs villes de France, NDLR), ça a son importance", mais "oui ou non, on entre en guerre contre les islamistes?", a demandé dimanche M. Bertrand lors de l'émission Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

"Ce que je propose est une voie très différente" de celle tracée par Emmanuel Macron, dont le discours récent sur les séparatismes "allait dans la bonne direction" mais est "dépassé", estime l'ancien ministre, possible futur candidat à l'élection présidentielle.

"Nous prenons conscience que si nous ne mettons pas un coup d'arrêt maintenant, ce sont nos enfants qui pendant 10 ans, 20 ans, 30 ans vont vivre avec le poids des islamistes parce que nous n'aurons pas fait preuve de courage supplémentaire", selon Xavier Bertrand.

Il plaide pour que l'"on mène une véritable offensive républicaine: que la France retrouve toute sa place partout, sur tout le territoire".

D'après le président de région, "il faut créer de nouvelles sanctions judiciaires pour celles et ceux qui s'en prennent au principe de laïcité et aux valeurs de la République", par exemple pour les parents d'élèves "qui disent qu'il ne faut pas aller aux cours sur l'histoire de la Shoah", ou pour ceux qui ne respectent pas l'égalité hommes-femmes.

Les sanctions existantes "ne sont pas suffisamment faciles à utiliser", donc "il faut changer le droit", prône-t-il. "Cela passe par une modification de la Constitution sur certains points": il faudrait ainsi par référendum "consacrer le principe de laïcité au même niveau que l'égalité, la liberté, la fraternité". Eric Ciotti (LR) a également suggéré un tel référendum.

En outre, développe le responsable de droite, "tous ceux sur le territoire français de nationalité étrangère qui commettent un délit ou un crime, s'en prennent aux valeurs de la République, doivent quitter le territoire". Et "tous ceux qui se réclament du salafisme, des Frères musulmans, doivent être interdits d'exercer dans notre pays".

Xavier Bertrand veut aussi "restreindre l'usage, l'accès" aux réseaux sociaux "pour ceux qui font l'apologie du terrorisme et de la haine".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
22 avis
Note moyenne : 4.45
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

Rassemblant des millions de joueurs, Ubisoft Connect est l'interface universelle pour se connecter avec des amis ou participer à des événements et des activités liés aux jeux...

Publié le 21/10/2020

Les premiers résultats de cette étude d'Onxeo sont attendus début 2021...

Publié le 21/10/2020

Les produits Cast fournissent des données inédites sur l'état structure000

Publié le 21/10/2020

Les concours bancaires utilisés par Courtois dans les comptes consolidés s'élèvent au 30 septembre à 5,38 ME...

Publié le 21/10/2020

Grâce à sa solidité financière, Lisi maintient également intactes ses ambitions stratégiques de croissance à moyen et long terme...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne