En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 212.91 PTS
+0.32 %
5 211.00
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 135.69
+0.36 %
DAX PTS
11 461.59
+0.34 %
Dowjones PTS
25 963.35
+0.44 %
7 062.37
+0.39 %
1.133
-0.08 %

Woerth (LR): supprimer les niches fiscales revient à "augmenter les impôts"

| AFP | 370 | 3 par 2 internautes
Eric Woerth (LR) le 30 juin 2018 à Menton
Eric Woerth (LR) le 30 juin 2018 à Menton ( VALERY HACHE / AFP/Archives )

"Quand vous supprimez une niche fiscale, vous augmentez les impôts", a souligné mercredi le président (LR) de la commission des Finances de l'Assemblée nationale Eric Woerth, au moment où Gérald Darmanin préconise de les encadrer.

En "attaqu(ant) les réductions fiscales pour un certain nombre de ménages" qui emploient des personnes à domicile, le ministre des Comptes publics répond mal "à cette question récurrente des niches fiscales", a estimé M. Woerth sur Cnews, critiquant un "concours Lépine tous les jours des petites idées" alors que "la France a besoin de grandes idées".

Car "quand vous supprimez une niche fiscale, vous augmentez les impôts, donc il vaut mieux se poser la question de l'organisation de l'impôt que de réduire des niches", a souligné M. Woerth.

Cela signifie aussi "que l'emploi à domicile devient un facteur négatif pour la France", et que "vous allez nourrir le travail au noir", a ajouté l'ancien ministre.

Donc "peut-être qu'il faut réformer en partie le système fiscal, (...) mais il ne faut y toucher que de manière extrêmement intelligente et beaucoup y réfléchir", car dans le cas contraire, "il y a beaucoup de perdants et ça devient beaucoup plus injuste", a-t-il prévenu.

L'encadrement des niches fiscales préconisé par M. Darmanin pourrait se faire selon le ministre en diminuant le plafond global de ces niches ou en les mettant sous conditions de ressources. Il considère que si elles sont parfois "efficaces", elles peuvent nuire à la "progressivité de l'impôt".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Pour la cinquième année consécutive...

Publié le 22/02/2019

3ème arrondissement...

Publié le 22/02/2019

Résultats trimestriels...

Publié le 22/02/2019

Contre la tendance, Eramet enregistre la plus forte baisse de la semaine sur le SBF120 avec une perte qui avoisine les 20%...

Publié le 22/02/2019

Mais une valorisation au rabais