5 361.37 PTS
+0.16 %
5 365.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 282.74
-0.04 %
DAX PTS
12 995.06
-0.07 %
Dowjones PTS
22 974.79
+0.08 %
6 112.73
-0.03 %
Nikkei PTS
21 336.12
+0.38 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Woerth (LR) appelle à "ne pas diaboliser la réserve parlementaire"

| AFP | 282 | Aucun vote sur cette news
Eric Woerth, président (Les Républicains) de la commission des finances de l'Assemblée, à l'Assemblée nationale le 27 juin 2017
Eric Woerth, président (Les Républicains) de la commission des finances de l'Assemblée, à l'Assemblée nationale le 27 juin 2017 ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Le député LR de l'Oise Eric Woerth a appelé mardi à "ne pas diaboliser la réserve parlementaire", jugeant qu'il "serait dommage de la supprimer", comme le prévoit le projet de loi de "confiance dans la vie publique".

"Il ne faut pas diaboliser la réserve parlementaire. (…) Après on peut la supprimer, moi je n’ai pas de problème avec ça. Mais il ne faut pas partir sur une mauvaise appréciation des choses", a déclaré Eric Woerth sur France Inter.

"Il est de coutume, probablement depuis Georges Pompidou, qu'un parlementaire puisse aider tel ou tel investissement dans sa circonscription ou ailleurs", a-t-il poursuivi. "Là, on est arrivé à un discours qui fait qu'aujourd’hui la réserve parlementaire apparaît un peu comme un bouc émissaire".

"Moi je pense qu’il faut plutôt la réformer. On est allé très loin déjà, il y a une transparence totale. Continuons à la réformer, ce serait dommage de la supprimer", a plaidé le président de la commission des Finances. "En tout cas c’est de l’argent qui manquera aux associations et qui manquera aux collectivités".

"La suppression de la réserve parlementaire est une folie", a pour sa part affirmé Guillaume Peltier sur LCI. "Parce que c'était un moyen extraordinaire, surtout pour nous députés du monde rural, d'aider, d'accompagner des dizaines et des dizaines de projets sur notre territoire", a poursuivi le député LR du Loir-et-Cher.

Selon lui, cette suppression donne "une vision très jacobine, très parisienne des choses", qui "au fond va éloigner les centres de décision".

Sur la question des indemnités représentatives de frais de mandat, qui seraient soumises à des justificatifs, M. Woerth a jugé "naturel" qu’il y ait "un contrôle".

Quant à l'interdiction des emplois familiaux d'assistants parlementaires, "dont acte", a commenté le député de l'Oise, appelant cependant à "un peu de bienveillance aussi".

"On dit +vous avez des privilèges, plein de privilèges+, non", a-t-il contesté, soulignant que l'élu a "aussi le privilège d’être battu". "C’est pas une vie toute rose, (…) un parlementaire ça travaille beaucoup", a-t-il fait valoir.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

                                                                   Mardi 17 octobre 2017   COMMUNIQUE DE PRESSE…

Publié le 17/10/2017

Promenade de Flandre est située entre France et Belgique...

Publié le 17/10/2017

Acteos un concepteur de logiciel d'optimisation logistique a annoncé la signature d'un premier contrat de partenariat avec Saudico Electronic Systems qui devient le premier intégrateur non exclusif…

Publié le 17/10/2017

GL Events, spécialiste des l'évènementiel a publié un chiffre d'affaires au troisième trimestre de 193 millions d'euros soit une baisse de 7% sur un an. Avec une activité au 4ème trimestre 2017…

Publié le 17/10/2017

                                                                Mardi 17 octobre 2017 COMMUNIQUE DE PRESSE…

CONTENUS SPONSORISÉS