5 486.71 PTS
-0.13 %
5 479.0
-0.27 %
SBF 120 PTS
4 383.47
-0.24 %
DAX PTS
13 256.92
+0.55 %
Dowjones PTS
26 021.32
-0.36 %
6 802.75
-0.11 %
Nikkei PTS
23 763.37
-0.44 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wauquiez président de LR? Pécresse n'exclut pas de quitter le parti

| AFP | 170 | Aucun vote sur cette news
La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse à La Baule le 2 septembre 2017
La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse à La Baule le 2 septembre 2017 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Valérie Pécresse, présidente LR de la région Île-de-France, n'exclut pas de quitter Les Républicains si Laurent Wauquiez en était élu président en décembre, fixant des "lignes rouges" tout en reconnaissant qu'il a apporté certains "gages".

"Je me réserve, à voir, une position qui dépendra de son comportement et de sa ligne politique, ça n'a rien de personnel, mais je crois qu'on est très nombreux dans ce cas et à penser de la même façon" a affirmé Mme Pécresse sur France Inter.

L'ancienne ministre a fixé "deux lignes rouges: la première, c'est la porosité avec le FN. J'entends qu'aujourd'hui beaucoup de gages sont donnés sur cette absence de porosité".

"Moi, je constate une chose, c'est qu'aucun leader du FN ne dit qu'il veut travailler avec moi", alors que l'ex-élue FN Marion Maréchal-Le Pen avait dit qu'il y avait "des choses à faire" avec M. Wauquiez et que le vice-président FN Florian Philippot a dit vouloir prendre un café avec lui.

"J'ai entendu Laurent Wauquiez dire +Trump est inspirant+. Moi, il ne m'inspire pas", a-t-elle encore dit. "Si on court après le FN, ça ne sera pas ma droite".

Deuxième ligne rouge: "Est-ce qu'on respectera au sein de LR ceux qui pensent différemment ? Et je peux vous dire qu'on est très nombreux (...) à vouloir faire cet aggiornamento de la droite pour avoir une droite bien dans ses valeurs" a-t-elle mis en garde.

Mme Pécresse, qui a renoncé à se présenter à la tête du parti, a mis en cause "le timing de cette élection (...) prématuré" alors qu'elle s'est "engagée à être présidente de région sans cumul."

Elle entend néanmoins participer à la bataille d'idées. "Si je crée +Libres!+", un mouvement qui sera lancé le 10 septembre, "si je demande à tout le monde de me rejoindre, si je lance ce mouvement d'idées, c'est pour prendre ma part de responsabilité dans la redéfinition de la ligne à droite", une ligne qu'elle souhaite "ferme, sociale, réformatrice".

"Pour moi, ce n'est pas une question de personne ou de parti (...). L'enjeu ce n'est pas le parti, c'est de redonner aux Français envie de droite, la réoxygéner", a-t-elle dit, même si le parti a aussi "besoin d'être géré".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Les acquisitions en soutien

Publié le 18/01/2018

SAINT GOBAIN constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call X239S émis par…

Publié le 18/01/2018

BHP Billiton cède 1,18% à 1 588 pence. La première compagnie minière mondiale a annoncé une hausse de 3% de sa production de minerai de fer au titre de son deuxième trimestre 2017/2018 clos fin…

Publié le 18/01/2018

PSA a décidé de créer une troisième équipe de production, à partir d’avril 2018, sur son site de Mangualde (Portugal). Cette opération s’accompagnera du recrutement de près de 225…

CONTENUS SPONSORISÉS