En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 487.50 PTS
+0.15 %
5 480.00
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 389.42
+0.07 %
DAX PTS
12 354.32
-0.16 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.177
+0.02 %

Wauquiez (LR): "encore temps d'arrêter" le prélèvement à la source qui "va dans le mur"

| AFP | 220 | Aucun vote sur cette news
Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, au Mont Mézenc, le 26 août 2018
Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, au Mont Mézenc, le 26 août 2018 ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )

Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez a demandé mercredi à l'exécutif de renoncer au prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, prévu en janvier 2019, jugeant qu'il était "encore temps" d'arrêter une réforme "qui va dans le mur".

"Le prélèvement à la source c'est une vraie usine à gaz. Et il est encore temps d'arrêter un projet qui va aller dans le mur", a déclaré M. Wauquiez à la presse lors d'une visite d'entreprise à Argenteuil (Val-d'Oise).

"Le prélèvement à la source ne sera pas bon pour les ménages, parce que ça veut dire que c'est les Français qui vont faire l'avance de trésorerie pour l'Etat, ce qui est quand même un comble. Et ça n'est pas bon non plus pour les entreprises parce qu'on demande aux entreprises de faire le percepteur d'impôts, ce qui n'est pas leur job", a développé le patron de LR.

"Ca n'est jamais mauvais d'arrêter un projet tant qu'il est encore temps. Donc je demande solennellement qu'on revienne sur le projet du prélèvement à la source", a insisté M. Wauquiez, alors que le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a assuré cette semaine que la réforme serait bien mise en œuvre dès la fin janvier 2019.

"Les Républicains et Eric Woerth ont proposé un projet alternatif très simple qui éviterait cette usine à gaz et de pénaliser à la fois les Français et les entreprises", a ajouté M. Wauquiez. M. Woerth, président (LR) de la Commission des finances de l'Assemblée, a prôné la suppression de la réforme et l'instauration d'un "prélèvement mensualisé et contemporain des revenus" sur le compte bancaire des redevables.

"On a déjà étouffé la croissance l'année dernière avec les impôts et les charges. Je demande à Emmanuel Macron de faire attention dans cette rentrée. Et je mets en garde contre toute nouvelle contrainte qui viendrait s'ajouter contre nos entreprises", a également dit M. Wauquiez.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Par courrier reçu le 25 septembre 2018 par l'AMF, la société Morgan Stanley plc (Wilmington, Delaware, Etats-Unis) a déclaré à l'Autorité des marchés...

Publié le 26/09/2018

EOS imaging, pionnier de l'imagerie médicale orthopédique 2D/3D, présentera la solution d'imagerie EOS et plus particulièrement spineEOS, logiciel de planification 3D en ligne, pendant le 33ème…

Publié le 26/09/2018

Et maintenant ?

Publié le 26/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre poursuit son rebond et a dépassé le niveau de résistance des 96 euros. Du côté des indicateurs techniques, le RSI journalier a cassé une oblique baissière…

Publié le 26/09/2018

Déclaration de franchissement de seuil