En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 765.0
-
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.138
+0.16 %

Wauquiez demande à Macron un référendum sur sa politique écologique fiscale

| AFP | 304 | Aucun vote sur cette news
Le président des Républicains (LR), Laurent Wauquiez (g), le 17 novembre 2018 au Puy-en-Velay
Le président des Républicains (LR), Laurent Wauquiez (g), le 17 novembre 2018 au Puy-en-Velay ( Thierry Zoccolan / AFP/Archives )

Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez a demandé mardi à Emmanuel Macron de soumettre sa politique écologique fiscale à un référendum, pour "rendre la parole aux Français" et "sortir de cette impasse" avec les "gilets jaunes".

"On est dans une situation de blocage lourde. Pour sortir de ce blocage, il faut rendre la parole aux Français", a estimé sur CNEWS le chef des Républicains qui détiennent la majorité au Sénat et forment le premier groupe d'opposition à l'Assemblée nationale.

"Le président de la République n'a toujours pas compris" le mouvement des "gilets jaunes", a-t-il dit, après le discours d'Emmanuel Macron qui a promis une "grande concertation" et de limiter l'impact des taxes sur les carburants.

"De quoi lui parlent les Français depuis plusieurs semaines ? Des taxes. Le sentiment qu'ils ont d'avoir de plus en plus de mal à s'en sortir. Quelle est la réponse qu'ils ont eue ? Un cours sur écologie qui était hors-sujet".

"Dans le programme de la présidentielle, Emmanuel Macron n’a jamais donné les montants de hausses de taxes qu’il prévoyait. (...) La seule chose qui était mise, c’était la convergence de la fiscalité entre le diesel et l’essence. On est bien au-delà, et il a considérablement durci et rendu plus brutale la trajectoire sur la fiscalité sur le carbone", a poursuivi le président de LR.

"Il faut donc sortir de cette impasse. Le président défend une écologie qui est une écologie par les taxes. Je pense que c’est une erreur mais c’est un débat qui doit avoir lieu. Puisque ce débat n’était pas posé dans la campagne présidentielle, qu’il n’a pas clairement dit à ce moment-là l’intensité de ce qu’il voulait, il faut donc une consultation des Français. Cela passe pour moi par un référendum. C’est l’outil de la Ve République", a ajouté M. Wauquiez.

"Le président a proposé un plan d'ensemble sur l'écologie et le développement durable. Qu'il soumette le plan dans son ensemble. Avec les mesures positives qui sont dedans, avec les mesures d'augmentation de fiscalité et de taxes dont je crois que c'est une erreur, mais qu'il soumette l'ensemble du plan", a-t-il précisé.

Une telle consultation "peut permettre aussi de remettre de l'apaisement dans le pays. Parce qu'on a besoin de retrouver de la sérénité. On ne peut pas rester dans cette situation de blocage", a fait valoir M. Wauquiez.

"J'espère que le président de la République de lui-même prendra cette initiative", a-t-il dit.

Face au mouvement des "gilets jaunes", Emmanuel Macron a annoncé mardi vouloir limiter l'impact des taxes sur les carburants et organiser une "grande concertation", sans toutefois renoncer à sa stratégie sur l'environnement et le nucléaire. Son discours a été immédiatement rejeté par des "gilets jaunes" et par les partis d'opposition.

Une délégation de huit porte-parole des "gilets jaunes" a évoqué la piste d'un référendum. Le député de La France insoumise Alexis Corbière et le président des Patriotes Florian Philippot y sont également favorables.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...