5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wauquiez à ses concurrents LR: non à "un débat qui divise"

| AFP | 157 | Aucun vote sur cette news
Laurent Wauquiez, favori de l'élection à la présidence des Républicains, le 30 septembre 2017 à Souvigny-en-Sologne (Loir-et-Cher)
Laurent Wauquiez, favori de l'élection à la présidence des Républicains, le 30 septembre 2017 à Souvigny-en-Sologne (Loir-et-Cher) ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

Laurent Wauquiez, favori pour l'élection à la présidence des Républicains, a de nouveau opposé dimanche une fin de non-recevoir à ses concurrents Florence Portelli et Maël de Calan, qui lui réclament un débat télévisé, avançant son refus d'"un débat qui divise".

"La presse n'a pas le monopole du débat en France. Ensuite, je suis favorable à un débat, mais je ne veux pas d'un débat qui divise car ma famille est en état de grande fragilité", a-t-il déclaré lors du "Grand Jury" RTL-LCI-Le Figaro.

"J'ai trop vu les débats de la primaire, qui ont abouti au jeu des petites phrases. Moi, ma responsabilité, c'est ensuite de reconstruire donc je ne veux pas que des failles supplémentaires s'ouvrent au sein de ma famille", a ajouté le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Donc, selon lui, oui à "un débat large, public, devant ceux qui votent" mais non à un débat "dans un petit studio, entre nous" en "tournant le dos à ceux qui vont voter". "Les journalistes sont conviés, vous pourrez filmer ça sans problème", a-t-il toutefois concédé.

"Je ne veux pas qu'on retombe dans l'errance de ces débats qui divisent qu'on a eus lors de la primaire", a martelé M. Wauquiez.

Est-ce à dire que le probable futur président de LR refusera également une primaire pour désigner le candidat de la droite à la présidentielle de 2022 ? "Pour moi, ce n'est pas le sujet et, pour l'instant, ce n'est vraiment pas le sujet", a-t-il éludé en ajoutant : "Ce que je veux, c'est que la droite reparle aux Français".

Se sent-il le candidat légitime pour 2022 ? "Ma légitimité naturelle, c'est de reconstruire ma famille", a évacué M. Wauquiez.

Egalement interrogé sur les vives critiques dont il fait l'objet dans son propre camp, il les a balayées d'un revers de la main : "Dans ce que je lis, souvent, je vois beaucoup d'affabulations".

"J'en ai parfois assez qu'on dise tout et n'importe quoi", a-t-il lâché dans une allusion au portrait que lui a consacré le même jour Le Journal du Dimanche, où un élu de droite de sa région le qualifie de "tyran local".

Tout juste a-t-il reconnu que "oui, parfois, ça frotte parce qu'on a tellement été habitué à voir des politiques qui font de l'eau tiède et qui n'ont pas le courage d'aller jusqu'au bout".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/02/2018

Emma Gonzalez, élève du lycée de Floride frappé par le tuerie, pendant son discours interpellant Donald Trump lors d'un rassemblement contre les armes à Fort Lauderdale le 17 février 2018 (…

Publié le 17/02/2018

Tariq Ramadan, lors d'un séminaire, le 26 mars 2016 à Bordeaux ( MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives )Tariq Ramadan, en détention provisoire pour viols, a été hospitalisé vendredi soir, a annoncé…

Publié le 17/02/2018

Israël a mené des raids aériens contre le Hamas à Gaza après une explosion qui a blessé quatre de ses soldats à la frontière avec l'enclave palestinienne, un des accès de violences les…

Publié le 17/02/2018

Emma Gonzalez, élève du lycée de Floride frappé par le tuerie, pendant son discours interpellant Donald Trump lors d'un rassemblement contre les armes à Fort Lauderdale le 17 février 2018 (…

Publié le 17/02/2018

Donald et Melania Trump remercient le 16 février 2018 le personnel d'un hôpital de Floride où ont été soignés des victimes de la tuerie de Parkland ( JIM WATSON / AFP )Donald et Melania…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS